La Constance de l’Etoile Polaire, de Diana Peterfreund

La Constance de l’Etoile Polaire, de Diana Peterfreund

Nombre de pages : 300 pages
Editeur :
  MxM Bookmark
Date de sortie : 22 Novembre 2017
Collection : Infinity – Onirique
Langue :  Français
ISBN-10 : 2375743911
ISBN-13 : 978-2375743911
Prix Editeur :  5,99 € 
Disponible sur Liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

Il y a de cela quelques générations, une expérience génétique ayant mal tourné a provoqué la Réduction, qui a décimé l’humanité ; une noblesse Luddite a émergé des cendres et a interdit presque toute forme de technologie.

Dans ce monde, Elliot North a toujours su où se trouvait sa place. Quatre ans auparavant, elle a refusé de s’enfuir avec son amour d’enfance, le domestique Kai, préférant choisir les obligations qui la liaient au domaine de ses parents plutôt que l’amour. Depuis, le monde a changé. Les post-réductionnistes s’efforcent de remettre en marche le progrès ; quant au domaine d’Elliot, il meurt petit à petit, l’obligeant à louer ses terres à Cloud Fleet, un mystérieux groupe de constructeurs de navires dont fait partie un explorateur renommé, le Capitaine Malakai Wentforth – Kai, son amour de jeunesse, devenu presque méconnaissable. Et tandis qu’Elliot se demande si c’est une deuxième chance qui se présente, Kai, lui, semble déterminé à montrer à Elliot tout ce qu’elle a perdu lorsqu’elle a choisi de le laisser partir.

Mais bientôt, Elliot découvre que son vieil ami cache un secret si important qu’il pourrait changer leur société… ou la mettre à genoux. Et une nouvelle fois, elle doit faire face à un choix : s’accrocher aux croyances qui ont forgé son éducation, ou unir sa destinée à celle du seul garçon qu’elle a jamais aimé, même si elle l’a perdu pour toujours.

Mon avis :

Dès le préambule de cette romance, Diana Peterfreund nous l’indique, il s’agit d’une réécriture du roman Persuasion de Jane Austen. Etant une fan inconditionnelle de cette grande dame, j’ai voulu lire ce roman Young Adult qui mêle science fiction et romance à la Austen. Au final, je suis très contente de ma lecture et j’ai adoré les nombreux clins d’oeil et références qui ont jalonné le récit.

Il s’agit ici d’une dystopie puisque le monde est totalement transformé suite à une apocalypse représentée comme une punition de Dieux contre les hommes qui ont voulu être son égal. Plusieurs générations après la terrible épreuve, nous suivons l’histoire de Eliott North, une jeune femme qui a refusé quatre ans plus tôt de tout quitter pour suivre Kai, l’homme qu’elle aimait, car elle ne pouvait pas abandonner les nombreux employés qui dépendaient d’elle. Elle assiste alors à son retour en tant qu’homme fortuné mais se rend compte que les sentiments de ce dernier à son égard ont totalement changé. Le capitaine Malakai est froid et vraiment méprisant avec elle. Malheureusement, ses propres sentiments n’ont pas changé et elle devra lutter contre l’attirance qu’elle éprouve pour cet homme qu’elle ne reconnait pas.

Plus qu’une simple romance, nous suivons une histoire trépidante dans laquelle les hommes refusent toute technologie puisque celle-ci a été à l’origine de l’apocalypse. Eliott North est une Luditte. Elle fait donc partie du peuple qui a permis la sauvegarde du monde en dressant des protocoles qui limitent l’usage de la technologie. Pourtant, Eliott a toujours été friande de nouveautés et lorsqu’elle se rend compte qu’elle a la capacité de sauver ses employés en jouant avec de la technologie, elle devra décider si cela en vaut la peine.

Nous retrouvons également la présence des lettres qui vont ici apporter toute une atmosphère nostalgique et puissante, puisque les lettres sont celles que Eliott et Kai s’échangeaient lorsqu’ils étaient jeunes. Jouant sur une alternance présent-passé dans le récit, ils nous permettent de comprendre beaucoup mieux la situation des jeunes gens et le monde nouveau dans lequel ils vivent.

Au final, c’est une histoire très riche qui saura vous faire passer un très bon moment. Diana Peterfreund parvient ici à faire de ce roman une digne réécriture de Persuasion. 

La Constance de l'Etoile Polaire, de Diana Peterfreund

5,99€
La Constance de l'Etoile Polaire, de Diana Peterfreund
8.4

Plume de l'auteur

8.0 /10

Intérêt du lecteur

8.5 /10

Histoire

8.5 /10

Les personnages

8.5 /10

Les points positifs

  • Une histoire originale
  • Une réécriture digne de Jane Austen

Les points négatifs

  • Quelques lenteurs au début du roman
A propos Laulitta 178 Articles
Chroniqueuse depuis plus d’un an sur Songe d’Une Nuit d’été, je dévore les M/M avec délice. Je suis aussi une mordue des kdramas et une romantique au cœur d’artichaut.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.