Léger comme une plume, de Zoé Aarsen

Nombre de pages : 400
Éditeur : Hachette Romans
Date de parution : 13 septembre 2017
Collection : Hors-série
Langue : Français
ISBN-10 : 2017028355
ISBN-13 : 978-2017028352
Disponible sur liseuse : Oui, à 12€99

Prix éditeur : 18€00

De quoi ça parle ?

L’heure de gloire de McKenna est arrivée. Elle a intégré le groupe d’Olivia, la reine du lycée, et est invitée au bal de fin d’année par le frère de celle-ci. McKenna ne pouvait rêver mieux. Enfin… jusqu’à la fête d’anniversaire d’Olivia. Ce soir-là, une nouvelle, Violet, propose de jouer à « Léger comme une plume, raide comme la mort ». Durant la partie, elle imagine les morts de la belle Olivia, de la provocante Candice et de l’athlétique Mischa. Ces propos morbides mettent McKenna mal à l’aise mais, après tout, ce n’est qu’un jeu, n’est-ce pas ? Une semaine plus tard, le jeu n’a plus rien d’amusant : Olivia meurt dans un accident de voiture, exactement comme l’avait prédit Violet. Avec l’aide de son voisin Trey, McKenna cherche à découvrir quelle sorte de malédiction Violet semble avoir déclenchée. Plus la popularité de Violet grimpe, plus McKenna et Trey sentent que le temps presse. Le nouvel « accident » est pour bientôt.

Mon avis :

Léger comme une plume de Zoé Aarsen est un titre dont le résume m’intriguait beaucoup et qui me promettait un moment de lecture plutôt sympa. Pourtant, j’en ressors très mitigée, voire même déçue tant j’ai trouvé le récit long et très lourd, à la limite d’être assez indigeste pour moi, alors même que l’idée de base était assez intéressante et offrait la possibilité d’un roman qui sort un peu des sentiers battus.

Dans ce roman, nous faisons la connaissance de cinq filles : McKenna, Violet, Mischa, Candice et Olivia. Si elles représentent le groupe de filles le plus populaire du lycée de leur petite ville, elles ont des caractères radicalement opposés et ne se ressemblent pas du tout. De fait, si je n’ai su réellement m’attacher à aucune d’entre elles, je n’attendais qu’une seule chose en ouvrant ce roman : cette fameuse partie du jeu « Léger comme une plume, raide comme la mort » qui allait entraîner la mort d’Olivia. Un événement que j’ai attendu… Longtemps. Très longtemps. Trop longtemps même. Si je peux comprendre que l’auteure ait eu envie de poser les bases de son histoire, tout est ici trop long et on fini par s’ennuyer très sérieusement. Un point qui est dommage car la plume de l’auteure n’est pas mauvaise et son idée de base est assez intéressante. 

Parlons-en justement de cette idée : partir d’un jeu morbide et le transformer en un drame, voilà une idée plus que séduisante pour la lectrice que je suis. Toutefois, j’ai eu du mal à me prendre au jeu, à entrer réellement dans l’histoire. Si le jeu m’a mise mal à l’aise, le fait de savoir ce qu’il se passerait ensuite m’a empêché d’être réellement surprise et d’apprécier vraiment ma lecture. De fait, j’aurai aimé que le résumé me préserve la surprise pour ressentir vraiment quelque chose . Il m’a vraiment manqué un petit truc pour apprécier tout cela, pour rentrer vraiment dans le roman et m’intéresser à son intrigue plutôt que de la subir.

Zoé Aarsen a cependant une plume assez intéressante et pour un premier roman, Léger comme une plume possède de bonnes idées, même si elles sont parfois assez mal exploitées. Nul doute que l’auteure saura s’améliorer et que son prochain roman n’en sera que meilleur. Toutefois, du fait de cette expérience malheureuse avec ce roman, je doute de lire la suite de cette série. Si Léger comme une plume (et sa suite) trouveront sûrement leur public, je pense qu’il n’était malheureusement pas fait pour moi. Mon absence d’empathie à l’égard des personnages et les longueurs du récit auront eu raison de moi et si je me suis accrochée pour terminer le livre, je ne suis pas sûre d’avoir envie actuellement de découvrir la suite…

Léger comme une plume de Zoé Aarsen

18€00
Léger comme une plume de Zoé Aarsen
6.4

Intrigue

6.5/10

Les personnages

6.0/10

Plume de l'auteur

7.0/10

Originalité

7.5/10

Intérêt du lecteur

5.0/10

Les points positifs

  • L'originalité du roman
  • La plume de l'auteur

Les points négatifs

  • Les longueurs du récit
  • Les personnages
 
A propos Chouquette 345 Articles

Chouquette, chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*