Le Highlander de D. Lygg

Les Gardiens de l’ordre sacré Tome 1 : Le Highlander de D. Lygg

Nombre de pages : 298 pages
Editeur : Editions Hélène Jacob
Date de sortie : 11 Novembre 2016
Collection : Fantasy
Langue : Français
ISBN-10: 2370115017
ISBN-13: 978-2370115010
Prix Editeur : 17,90€
Disponible sur Liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

Île de Skye, Écosse, XIVe siècle.

Le jeune Alastar ne le sait pas encore, mais son destin est déjà en marche.
Il fera de lui un gardien de l’Ordre Sacré du Temple, un corps d’élite composé de redoutables guerriers et créé pour veiller sur la frontière entre les deux mondes et leurs peuples.

Mais avant de devenir un immortel, il sera un enfant pétri de rêves de gloire, un adolescent ambitieux et désireux de faire ses preuves, un jeune guerrier prometteur, mais aussi un homme que l’amour d’un être d’exception changera à jamais.
Une vie faite d’honneur, d’amitié et d’amour, mais également de combats, de pertes et de sacrifices… jusqu’à sa mystérieuse résurrection.

Plongez dans le passé de l’énigmatique gardien de la trilogie « Entre II Mondes ».
Et découvrez comment tout a commencé…

 Mon avis :

Premiers pas dans l’univers de l’auteur et j’avoue que je n’ai pas été déçue sauf sur un point mineur.

Ce qui m’a attiré au premier abord vers ce récit est son résumé. C’est le mélange entre historique et fantasy. Au départ, cela peut paraître étrange de passer de l’un à l’autre à un peu plus de la moitié de l’histoire, mais au final, cela s’est fait tout seul. Pour moi, ce fut une transition en douceur. N’ayant pas lu la première trilogie Entre deux Monde, il y a sûrement des éléments qui m’ont échappé, malgré tout, je n’ai ressenti aucun manque, au contraire. Cela m’a permis de profiter pleinement de ma lecture sans avoir besoin de comparer sans cesse avec ce que l’on peut connaître des autres livres.

Tout d’abord, concernant l’histoire d’Alastar et du personnage en lui-même :

Elle est belle, violente et surtout poignante. La moitié de mon paquet de mouchoirs y est passé et même en faisant une pause pour apprécier le dernier tiers du récit – La partie fantasy – le lendemain. Mon petit cœur a eu du mal à s’en remettre. J’étais prête à pleurer pour n’importe quoi. Alastar a réussi à me donner envie de lui coller des baffes pour ensuite être contente pour lui et enfin partager sa peine. Les autres personnages ne sont pas en reste, vous allez les aimer et les apprécier ou bien les haïr.

Le récit en lui-même est captivant, le côté historique composé d’événements réels des conflits en Écosse m’a beaucoup plu. Je trouve que cette part de réalisme ajoute plus de poids à l’histoire, car on voit que l’auteur a fait un effort de recherches pour apporter du cachet à son univers. Il y aura tout de même un bémol, un seul qui revient encore et toujours dans le genre fantasy en particulier et qui m’agace de plus en plus au fil de mes lectures. C’est la propension à tuer par pelletée des personnages principaux ou secondaires au choix. C’est un fait redondant et qui parfois est tellement présent qu’il peut aller jusqu’à me dégoûter de ma lecture.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ma lecture. L’univers, les personnages sont si bien travaillés que j’ai mis un peu de côté mon aversion pour les massacres de masse. Pour une première incursion entre deux mondes. J’avoue avoir été agréablement surprise. Je me demande ce que le tome deux nous réserve.

Le Highlander

17.90€
Le Highlander
8.4

Plume de l'auteur

9.0/10

Histoire

8.7/10

Les personnages

8.0/10

Intérêt du lecteur

8.0/10

Les points positifs

  • Les personnages
  • Les événements historiques
  • Le côté fantasy

Les points négatifs

  • Les morts à foison
 
A propos Karine 67 Articles

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J’aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

2 Commentaires

  1. Plume de l'auteur

    10.00

    Histoire

    8.50

    Les personnages

    8.60

    Intérêt du lecteur

    9.10

    Je l’ai lu il y a un moment ce premier tome et j’avais adoré la plume de Deb (j’ai aussi lu sa première trilogie). Elle a su inventer un monde très fourni et incroyablement addictif. Je trouve ses personnages supers bien travaillés et plutôt réaliste. Alastar est le genre de mâle qui fait rêver, mais pas que. Enfin bref, j’avais adoré et tu me donnes envie de replonger dedans.Concernant la partie que tu aimes le moins, pour ma part cela ne m’a pas vraiment gênée, mais je lis sans doute moins de fantasy que toi aussi 😉
    Bref, Deb est une auteure à découvrir d’urgence !

    • @Artemissia, oui je lis beaucoup de fantasy ^^ et c’est un élément que j’ai remarqué à force, surtout quand tu en lis deux/ trois d’affilés. Après, j’essaie de ne pas me focaliser trop dessus pour profiter du reste de l’histoire.

1 Rétrolien / Ping

  1. L’Archange de D.Lygg-L’Archange de D.Lygg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*