Une vie à t’attendre d’Alia Cardyn

Une vie à t’attendre d’Alia Cardyn

Nombre de pages : 320 pages
Editeur : CHARLESTON EDITIONS
Date de sortie : 8 novembre 2017
Collection : POCHE
Langue : Français
ISBN-10: 236812182X
ISBN-13: 978-2368121825
Prix : 8€50
Disponible sur Liseuse : OUI à 5€99

Autre chronique de ce roman : ICI

De quoi ça parle ?

« Je suis petite, si petite dans ces lieux silencieux. Je connais la nature des silences et celui-ci n’est pas bon. Il est le dernier souffle d’une maison qui s’est vidée, précipitant ma perte. Je les appelle et en réponse, ce silence implacable. Où sont-ils ? Je m’apprête à poser le pied sur cette marche mais j’ai déjà compris. Dans quelques secondes, je cesserai d’être une enfant. »

Qui devient-on dans une vie où des parents disparaissent mystérieusement ? Rose a six ans quand la tragédie se produit. Dans ce quotidien bouleversé, elle grandit avec sa version de l’histoire, qui l’étouffe. Qui Rose serait-elle aujourd’hui si elle ne pensait pas qu’ils l’ont abandonnée ? C’est la question que se pose celui qui l’a toujours aimée.

À Bali, seize ans après leur disparition, Rose découvre quelques mots sur un carton. Commence alors un périple haletant. Les indices qu’elle va petit à petit accumuler lui permettront-ils de dépasser une enfance brisée ?

Mon avis

Je dois vous avouer que j’avais complètement craqué sur le résumé d’Une vie à t’attendre. J’aimais beaucoup le côté étrange et sombre qui se dégageait de ces quelques lignes et j’avais hâte de savoir comment se terminer le mystère entourant la disparition des parents de Rose. Je viens de terminer l’ouvrage et je ne peux pas m’empêcher de ressentir une petite pointe de déception car j’ai eu la sensation de rester un peu sur ma faim. Même si toutes les questions ont su trouver leurs réponses, qu’elles soient précises ou vagues, j’ai l’impression que tout n’a pas été dit et ça m’a frustré quand j’ai lu les derniers mots.

Dans ce livre, vous allez faire la connaissance de Rose. Rose est un personnage aussi complexe que touchant. Dès les premières lignes, on s’attache à cette jeune femme qu’on apprend à connaître à travers son passé et son futur. Dans ce flot de souvenirs, on comprend que Rose a été traumatisée par la disparition de ses parents, survenue alors qu’elle n’avait que six ans. Cette disparition mystérieuse, que rien ne pouvait laisser présager, a totalement bouleversé cette jeune femme qui a grandi avec l’idée que si elle nouait une relation avec quelqu’un, cette personne disparaîtrait. Rose a toujours cette peur, cachée au fond d’elle et n’arrive pas à aimer sincèrement les hommes qui ont fait parti de sa vie. Non pas par méchanceté mais par traumatisme.

Pourtant, Rose, à son arrivée à l’orphelinat, a su trouver une nouvelle famille, notamment en la personne d’Oscar et sa petite sœur Lucie. Le temps qui passe ne les a pas séparés et c’est dans une propriété d’Oscar, à Bali, que nous faisons connaissance avec la Rose de maintenant, 22 ans et toujours aussi perdue. Notre héroïne va enfin obtenir quelques réponses à ses nombreuses questions, notamment pourquoi et dans quelles circonstances ses parents ont disparus. Le salut viendra d’un mystérieux personnage (je reste volontairement vague pour ne pas vous spoiler) et Rose pourra enfin avancer. Puis, un bond dans le temps et nous retrouvons Rose, cinq ans plus tard où toutes ces certitudes (pas si certaines finalement) volent en éclats. Elle qui rêvait tant de connaître la vérité va se retrouver confronter à son passé, peut-être une dernière fois, pour le meilleur mais aussi pour le pire.

J’ai essayé de résumer ce livre sans trop vous en dévoiler car j’ai peur de vous gâcher la surprise. Sachez, en tout cas, que si vous vous attendez à l’enquête banale d’une jeune femme en quête de réponses, vous vous trompez. Rose cherche surtout à faire la paix avec elle-même et avec ce passé qu’elle traîne. Elle a besoin de réponses à ses questions et c’est dans les journaux intimes de sa maman qu’elle trouve enfin ce qu’elle cherchait. Le reste ne sera qu’une suite logique finalement. Personnellement, j’avais deviné ce qui allait se passer, enfin dans les grandes lignes. Alia Cardyn, à travers ses descriptions et les souvenirs de Rose, a laissé quelques indices qui prennent tous leurs sens une fois le livre terminé. Alors prêtez attention au moindre petit détail.

En tout cas, j’avoue avoir été, quelques fois, perdue. L’action se situe dans plusieurs temps : en 1988, en 1995, en 2012, en 2017 et enfin en 2018, précisément et globalement (mais pas de manière chronologique) puis à d’autres moments clefs de la vie de Rose. C’est parfois compliqué de ne pas être larguée par tous ces bonds dans le temps et si ça m’a un peu perturbée au début, on finit par vite s’y habituer. Par moment, certains chapitres ne sont pas directement consacrés à Rose mais aux personnes qui ont été, de près comme de loin, touchées par la disparation de ses parents : son camarade de classe Henri, l’enquêteur en charge de l’enquête sans parler des écrits de Gabrielle (maman de rose) dans son journal intime ou les pensées de Rose elle-même … Vous l’avez compris : rien n’est facile et simple dans cette quête désespérée.

Pour ma part, j’ai énormément apprécié suivre le fil de cette aventure et de voir l’évolution de Rose tout le long du livre. Comme je le disais, c’est un personnage touchant et auquel on s’attache immédiatement. Alia Cardyn a su parfaitement doser pour nous offrir une histoire qui vous fait passer par diverses émotions. Malgré la tristesse qui se dégage des lignes et cette fin qui peut surprendre, ce livre dégage une infinie douceur. La plume de l’auteur est un des gros points forts de ce roman. C’est si beau, si doux, si pur. Et je salue tout ce travail pour créer ce roman dont rien n’est laissé au hasard.

Une vie à t’attendre est un roman comme on en voit peu. Il ne suit pas la chronologie du temps qui passe et nous offre une histoire aussi touchante que triste. Pourtant, on y voit l’espoir. L’espoir que Rose sera enfin heureuse et aura fait la paix avec elle-même. Les personnages rencontrés, au gré des pages, vous toucheront vraiment. Certains vous bouleverseront et enverront balader toutes vos certitudes. Ça a été le cas pour moi. Vraiment, ne passez pas à coté de ce livre qui se lit très vite et qui vous captivera.

Une vie à t'attendre d'Alia Cardyn

8.50€
Une vie à t'attendre d'Alia Cardyn
9.1

Intrigue

8.0/10

Personnages

9.5/10

Plume de l'auteur

10.0/10

Originalité

9.0/10

Intérêt du lecteur

9.0/10

Les points positifs

  • Le mystère entourant la disparition des parents de Rose
  • Le personnage de Rose, touchant et bouleversant
  • La douceur qui se dégage du livre
  • La plume d'Alia Cardyn, incontestablement

Les points négatifs

  • Cette fin frustrante
  • Ces bonds dans le temps
 
A propos RockAndStone 516 Articles

Charlie – Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres.
#TeamRonWeasley

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*