Le sort du Tearling d’Erika Johansen

La Reine du Tearling Tome 3 : Le sort du Tearling de Erika Johansen 

Nombre de pages : 450 pages
Editeur : JCLattès
Date de sortie : 8 Novembre 2017
Collection : Littérature étrangère
Langue : Français
ISBN-10: 270964472X
ISBN-13: 978-2709644723
Prix Editeur : 22€
Disponible sur Liseuse : Oui

Chronique des : Tome 1 ; Tome 2

De quoi ça parle ?

En moins d’un an, Kelsea Glynn est passée de l’adolescente maladroite à la puissante reine.  Alors qu’elle est devenue la reine du Tearling, la bornée et visionnaire Kelsea a transformé son royaume. Dans sa quête de justice et pour mettre fin à la corruption, elle s’est fait de nombreux ennemis, notamment la Reine Rouge, sa plus féroce rivale, qui a déclaré la guerre au Tearling.
Pour protéger son peuple de l’invasion, Kelsea fait l’impensable, elle se rend, avec son saphir magique, à l’ennemi, et nomme Massue, son fidèle chef des gardes, régent à sa place. Mais Massue va tout faire pour sauver sa reine, prisonnière de Mortmesne.
Dans cette fin de partie pleine de suspense va se jouer le destin de la reine Kelsea, et du Tearling lui-même.

Mon avis :

Je l’ai attendu avec impatience ce dernier tome. Les deux précédents avaient été des coups de cœur grâce au personnage principal, Kelsea. Une jeune femme, une jeune reine forte et éprise de justice.

Nous commençons donc ce troisième opus quelques jours après la fin du deuxième. Kelsea est en fâcheuse posture, mais elle a réussi son objectif. Éviter l’invasion définitive et le pillage du Tearling par l’armée de la Reine rouge et ce pendant une durée limitée.

J’ai eu le plaisir de retrouver toute une galerie de personnages que j’avais appris à apprécier dans les tomes précédents, mais aussi tout l’univers modelé par l’auteur. Les scènes entre Kelsea et la Reine rouge sont celles que je préfère car elles démontrent que ce n’est pas la puissance militaire du pays, ni l’âge du gouvernant qui est le plus important lors d’une confrontation telle que la leur, mais la force de caractère des principaux acteurs de chaîne de commandement. De plus, j’avoue que la mise en avant de la petite Aisa m’a beaucoup plu. Ici, elle joue enfin un rôle qui lui convient.

 

— Et donc, vous dormez la nuit sur vos deux oreilles ?

Kelsea grinça des dents. Discuter avec cette femme était exaspérant, car l’hypocrisie et la mauvaise foi semblaient ne pas la gêner le moins du monde.

— Peut-être pas, mais moi, je n’ai pas besoin de la peur pour gouverner. Je n’ai pas de police secrète, pas de Ducarte.

— Mais vous le regrettez.

— Quoi ? Vous me croyez jalouse de vous ? demanda Kelsea, incrédule.

 

L’histoire est toujours aussi dure, violente et sanglante. Je me suis sentie revigoré par les événements, le dynamisme du récit. J’en ai eu des frissons. Cependant, j’ai eu la bêtise de lire quelques lignes dans les dernières pages du livre et je n’ai sur le moment pas apprécié ma découverte. J’ai été déçu au premier abord, je ne m’attendais pas du tout à ce revirement. Puis, je me suis vidé la tête et ai entamé le dernier tiers. Bien m’en a pris car en suivant le lien entre le passé et le présent, ce qui m’avait choqué prenait tout son sens. La seule chose que je regrette pour notre héroïne, c’est qu’elle n’a pas été récompensée à la juste valeur de son sacrifice. Certes, elle le savait que pouvait tout perdre suivant les décisions qu’elle prenait, mais j’aurais aimé un effort du côté de l’auteure pour ajouter rien qu’un petit quelque chose pour Kelsea. Que son combat lui apporte une touche de bonheur supplémentaire.

Au final, malgré ma bourde en cours de lecture qui a heureusement été gommée. Je peux affirmer que cette trilogie est un véritable coup de cœur. Cela faisait longtemps que je n’avais été passionné par une série. Je ne regrette absolument pas ma lecture et je ne peux que vous conseiller ces livres si vous aimez, voulez un univers aux contours qui reflètent notre société avec des personnages forts, déterminés et qui ne se laissent pas faire.

Le sort du Tearling d'Erika Johansen

22€
Le sort du Tearling d'Erika Johansen
9.5

L'histoire

9.5/10

L'intérêt du lecteur

9.5/10

les personnages

10.0/10

La plume de l'auteure

9.0/10

Les points positifs

  • L'héroïne
  • L'univers
  • L'histoire dans sa globalité

Les points négatifs

  • Certaines décisions de l'auteure en fin de volume
 
A propos Karine 67 Articles

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J’aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*