Le Pacte d’Emma de Nine Gorman

Je pensais qu’en me lançant dans ce pacte je risquais seulement ma vie, mais c’est ma raison qui est en train de s’envoler. Je l’ai embrassé, mais ce n’est pas ce qui est le plus déraisonnable.

Ce qui l’est, c’est que j’ai aimé ça.

Le Pacte d’Emma de Nine Gorman

Nombre de page : 400 pages
Editeur : ALBIN MICHEL
Date de sortie : 2 novembre 2017
Collection : A.M.ROMANS ADOS
Langue : Français
ISBN-10: 2226397795
ISBN-13: 978-2226397799
Prix éditeur : 16,90€
Disponible sur liseuse : Oui – 11,99€

De quoi ça parle ?

Je pensais qu’en me lançant dans ce pacte je risquais seulement ma vie, mais c’est ma raison qui est en train de s’envoler. Je l’ai embrassé, mais ce n’est pas ce qui est le plus déraisonnable.

Ce qui l’est, c’est que j’ai aimé ça.

Mon avis

Je viens de terminer le Pacte d’Emma et comment, dire… Je ne sais quoi trop penser. Alors certes, la plume de Nine Gorman est entraînante, facile à lire. On tourne les pages avec une facilité déconcertante, toutefois, je ne peux m’empêcher de trouver la trame de l’histoire un peu trop déjà-vu. Après, je lis énormément (quand je dis énormément, c’est vraiment beaucoup ^^), et forcément, j’ai ressenti une grande partie des points d’inspirations, sans doute un peu trop visible à mon goût.

« Une plume entraînante et facile à lire. »

Le récit, qui au départ avait des allures d’urban fantasy mâtiné de thriller (je voyais déjà l’héroïne en passe de se faire trucider par le héros, ou à tout le moins qu’il la malmène vraiment) se transforme vite en romance paranormale classique. Une sorte de Cinquante Nuances à la sauce vampirique avec un patron riche, mystérieux, sexy en diable, incontrôlable, un tantinet dominateur, et une héroïne naïve qui pense mener la danse. Cette dernière est condamnée et j’avoue avoir été plus intriguée par la maladie incurable qui la touche que par l’histoire même qui se tisse entre elle et les deux frères qui lui tournent autour.

Emma qui n’avait jamais eu de relation amoureuse va se retrouver ni plus ni moins courtisée par deux beaux gosses et plus si affinités. Le premier, Matthew sert surtout de faire-valoir à son frère Andrew, quant à ce dernier… Si au départ, j’aimais l’idée de cet homme froid, cruel et sans cœur, intouchable ; il y a des moments où je l’ai trouvé plutôt passable et loin du rôle qu’il se devait de jouer. Son changement de comportement va soit trop vite, soit alors il cache encore mieux son jeu que je ne l’imagine ; un vrai lunatique que j’espère mieux connaître dans la suite à venir. Il m’a beaucoup fait penser à plusieurs héros plus ou moins connus, une sorte de mélange entre Christian Grey, Gideon Cross ou même encore Angel (le beau ténébreux dans Buffy contre les vampires).

« Une héroïne condamnée qui ose sa dernière chance. »

Dans l’ensemble, même si le récit reste quand même sympa, je n’ai rien remarqué de neuf ou d’intrigant dans cette nouvelle version de la romance vampirique. Sauf la fin, là, j’avoue, cela a totalement redressé mon intérêt et j’espère que Nine Gorman osera mener ses protagonistes encore plus loin.

Le Pacte d’Emma n’est pas un mauvais livre, mais il n’apporte rien de neuf au genre, il est une sorte d’hommage vibrant à tous les titres que son auteure a lu et sans doute adoré. J’attendais quelque chose de plus glauque, de plus noir et sombre ; finalement, je me suis retrouvée avec un Christian Grey vampirique et une Emma qui ne cache pas son attirance grandissante pour lui.

Emma est une héroïne attachante, on ne peut qu’avoir de l’empathie pour elle. J’ai eu beaucoup de peine pour ce qu’elle endure, mais je l’ai trouvé un peu naïve dans ses croyances. Les personnages secondaires sont intéressants, j’aime beaucoup Nathan, mais ma préférence va quand même à l’amour inconditionnel dont fait preuve Jonathan, le frère d’Emma. C’est tellement beau.

Pour la romance, il n’y a donc rien de neuf sous le soleil. Sans doute l’ai-je trouvé un peu trop rapide à mon goût. J’ose croire que ce premier tome n’était qu’une mise en bouche et que la suite sera plus piquante, plus surprenante et moins téléphonée. Une chose est sûre, c’est que Nine Gorman a une très belle plume et un potentiel évident. Je suis certaine qu’elle est loin de nous avoir dévoilé tout son talent !

Le Pacte d'Emma de Nine Gorman

16.90€
Le Pacte d'Emma de Nine Gorman
7.1

Histoire

6.0/10

La plume de l'auteur

8.0/10

Personnages

7.3/10

Intérêt du lecteur

7.0/10

Les points positifs

  • La plume prometteuse de Nine Gorman
  • La fin de ce premier tome qui relance notre intérêt

Les points négatifs

  • Histoire trop téléphonée
  • Personnages déjà-vus
 
A propos Artemissia (Julie F) 4107 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

  1. Je suis en train de le terminer du coup j’ai survolé ta chronique. A force de lire des avis élogieux partout, je me disais que je devais avoir un problème : c’est loin d’être nul, bien sûr, mais c’est vrai que c’est du déjà vu, et tout va bien vite. Je trouve aussi qu’on alterne avec des parties … « adultes » et des parties un peu trop gnan gnan :-/ mais bon, ça se lit, c’est bien écrit !

    • Oui, moi aussi, je n’ai vu que des éloges et j’avais l’impression d’être un extraterrestre en étant mitigée. Le tout est un peu maladroit, mais c’est aussi un premier roman et bon, il y a quand même du potentiel. C’est bizarre, dit comme ça, mais j’attendais Nine dans un registre plus « thriller » avec une histoire plus alambiquée qui emmène aussi loin ses lecteurs que ses personnages. Parfois les impressions…

1 Rétrolien / Ping

  1. [Littérature] Le pacte d’Emma – Nom d'un Bouquin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*