Mortels Cocktails de Anne Martinetti

Mortels Cocktails de Anne Martinetti

Nombre de page : 160 pages
Editeur : Le Masque
Date de sortie : 11 octobre 2017
Collection : Masque poche
Langue : Français
ISBN-10: 2702448569
ISBN-13: 978-2702448564
Prix éditeur : 12€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ? 

« Vivre sans boire, c’est mourir ; et boire en mourant, c’est revivre ! »

Retrouvez dans ce beau livre poche 50 recettes illustrées des plus célèbres cocktails du polar. De Philip Kerr à Patricia Cornwell en passant par Ian Rankin, Stephen King, Maurice Leblanc, Fred Vargas ou encore l’éternelle Agatha Christie, quels cocktails nos héros préférés sirotent-ils avant de tuer ou de passer l’arme à gauche ?

Mortels cocktails vous propose de découvrir ou de redécouvrir les meilleures scènes alcoolisées du noir et de vous en inspirer pour concocter de savoureux mélanges… avec modération, bien sûr !

Mon avis

Pour ma première chronique sur Songe en tant que petite nouvelle, je m’attaque à quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant, même dans mon précédent webzine : la chronique d’un livre culinaire.

Amatrice de polars depuis plusieurs années, j’ai tout de suite été attirée par la couverture rouge sang du livre, puis par le titre « Mortels cocktails » inscrit en gros caractères un peu brillants. Le petit encart indiquant que les recettes s’inspiraient de polars a fini de me convaincre. J’admets cependant que les autres petits éléments décorant le livre manquent un peu de pep’s et raffinement à mon goût. Cela ne gâche pourtant en rien mon envie d’aller en feuilleter les pages.

Les recettes sont classées par pôles : d’un côté les « Made in USA« , de l’autre la « French touch » et au milieu de tout cela, les « So british« , les « Cocktails du froid » et les « Cocktails du soleil« . Globalement les catégories présentent un nombre à peu près égal de recettes, à l’exception des petits frenchies qui sont en vague minorité.
En lisant le sommaire, je découvre plein d’auteurs que je ne connais pas (ou du moins pas encore !) et je suis extrêmement ravie d’aller à leur rencontre par le biais de recettes de cocktails. Parmi les différents choix proposés, on retrouve des boissons très connues telles que le Manhattan, le Dry Martini, ou encore le Mojito.

Concernant les recettes proprement dites, autant vous dire que je craque complètement pour la façon dont elles se présentent ! L’ensemble est frais, très léger et donne surtout très envie ! Sur la première page, l’auteure, dans un court paragraphe, fait d’abord le lien entre le personnage du roman et le cocktail présenté, afin de replacer le lecteur dans un certain contexte. Vient ensuite la recette, très claire et précise, avec d’un côté les ingrédients et de l’autre les différentes étapes à suivre. Elle est parfois suivie d’une petite rubrique appelée « le tip« , qui donne des conseils sur des aliments parfaits pour accompagner telle ou telle boisson. Enfin, sur la seconde page, les très belles photographies de Charles Roux, accompagnées d’une citation de livre, viennent compléter et sublimer l’ensemble.

Pour conclure, il y a, dans ce livre, des recettes pour tous les goûts. Composées d’ingrédients facilement trouvables et à prix abordables, elles sauront ravir les papilles les plus novices comme celles un peu plus expérimentées. Amateurs de whisky, de rhum, de vodka et autres y trouveront leur bonheur ! Entre amis ou en solo avec un bon polar, laissez-vous tenter par ces cocktails mortels !

Mortels Cocktails de Anne Martinetti

12€
Mortels Cocktails de Anne Martinetti
8.5

Qualité de l'ouvrage

9/10

Plume de l'auteur

9/10

Personnages

9/10

Intrigue

8/10

Intérêt du lecteur

9/10

Les Plus

  • Les photographies
  • La clarté des recettes
  • L'accessibilité des produits

Les Moins

  • L'illustration de couverture
 
A propos Zellena 3 Articles

Nouvelle venue sur Songe. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l’heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*