Crimson Peak de Guillermo Del Toro

Crimson Peak de Guillermo Del Toro

Création de : Guillermo Del Toro
Année de sortie : 9 octobre 2015 (Espagne)
Avec :  Mia Wasikowska, Tom Hiddleston et Jessica Chastain
Nationalité : Américain
Genre : Epouvante-horreur, Drame, Romance
Durée : 119 minutes

Déconseillé aux moins de 12 ans

Synopsis :

Au début du siècle dernier, Edith Cushing, une jeune romancière en herbe, vit avec son père Carter Cushing à Buffalo, dans l’État de New York. La jeune femme est hantée, au sens propre, par la mort de sa mère. Elle possède le don de communiquer avec les âmes des défunts et reçoit un étrange message de l’au-delà : « Prends garde à Crimson Peak ». Une marginale dans la bonne société de la ville de par sa fâcheuse « imagination », Edith est tiraillée entre deux prétendants: son ami d’enfance et le docteur Alan McMichael.

Bande annonce

Mon avis

Guillermo Del Toro est le scénariste, qui a magnifiquement donné vie au Hobbit : Le voyage inattendue, mais il a également donné une fin décevante et loin de l’œuvre originale de cet auteur de génie qu’est Tolkien ! Le seul film, dont, il est le réalisateur, que j’ai vu, est Le Labyrinthe de Pan.

Tom Hiddleston et Mia Wasikowska sont deux acteurs qui ont déjà fait leur preuve.  Tom dans le rôle du sexy Loki de Marvel et bien que je ne regarde pas les Thor, je reconnais bien son talent. Et Mia, l’actrice qui a brillamment joué « Alice » de Tim Burton.

Guillermo Del Toro est un bon réalisateur et les deux acteurs principaux sont convaincants, cela annonce un bon film.

Il y a une chose que j’aime beaucoup, peu importe le support de l’œuvre, c’est le fait d’introduire le titre en l’occurrence « Crimson Peak », dans l’œuvre elle-même. Au moins, on a un titre qui correspond au sujet traité.

Les décors sont magnifiques, les demeures sont superbes dans un style Victorien, parfaitement dosé. Même les extérieurs sont ancrés dans le début des années 1900.

Allerdale Hall, est un domaine sans fin, d’étage en étage de pièce en pièce, tout est immense et tout reste à découvrir, de jour comme de nuit. L’ambiance du manoir, repose sur son style gothique et littéralement sur un sol à la couleur sanglante.

Les dressing sont magnifiques. Des robes en soie, de couleurs intenses, d’un goût exquis… En harmonie parfaite avec l’ensemble de l’œuvre, entre lumières et ténèbres.

Les musiques du film nous plongent un peu plus dans cet univers créé par Guillermo.  

Le scénario est assez simpliste, pour ma part, la fin est prévisible dès les 20 premières minutes. L’histoire n’en n’est pas moins charmante. Un drame, romantique fantastique parfaitement romancé malgré la lenteur, qui nous laisse apprécier le jeu d’acteurs.

Ah ! Tom Hiddleston, je suis contente de pouvoir apprécier ses talents quand il n’incarne pas le dieu Nordique du mal. Il est captivant et séduisant dans le rôle de Sir Thomas Sharpe. Jessica Chastain est délicieuse dans ce rôle de Lady Lucille la belle ténébreuse ! Mia Wasikowska est toujours aussi convaincante, et sa façon de jouer Édith ressemble beaucoup à son interprétation d’Alice.

Crimson Peak est un chef d’œuvre visuel, on en prend plein les yeux du début à la fin. 

Ce n’est pas un film d' »Horreur » à proprement parler, il y a, certes, des choses qui peuvent créer la peur, mais pas l’épouvante. Ce n’est pas rassurant, mais de là, à parler de Terreur… Non. Toutefois, ça reste un film qu’on doit regarder après avoir couché les enfants.

C’est un film que j’aurai plaisir à revoir les 31 octobre, une fois le soleil couché. Bonne soirée et Happy Halloween !

Crimson Peak de Guillermo Del Toro

10.99
Crimson Peak de Guillermo Del Toro
7.8

Casting

10/10

Scénario

6/10

Intrigue

6/10

Jeux des acteurs

10/10

Effet spéciaux

9/10

Les Plus

  • Merveille visuelle
  • Univers
  • Décors
  • Dressing

Les Moins

  • Scénario trop prévisible
  • Rythme lent
 
A propos Orme Étoile 14 Articles

Je suis une des nouvelles chroniqueuses sur Songe d’une nuit d’été, et aussi la plus jeune de l’équipe. Je suis une grande fan de Policier, de Fantastique, Surnaturel et d’Histoire. J’adore écrire, et je rêve d’en faire mon métier, même si c’est peu probable.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*