Bear Creek Tome 1 : Tombé du ciel de Nikki Godwin

Bear Creek Tome 1 : Tombé du ciel de Nikki Godwin

Broché : 300 pages
Editeur : Mxm Bookmark
Date de sortie : 11 octobre 2017
Collection : MXM.ROMANCE
Langue : Français
ISBN-10 : 2375743067
ISBN-13 : 978-2375743065
Prix Editeur : 17€
Disponible sur Liseuse : Oui à 5,99€

De quoi ça parle ?

Tous les repères de Ridge McCoy, un adolescent de seize ans, se sont écrasés et sont partis en fumée lorsque son père est décédé dans un accident d’avion. Il voit dans ce camp d’été de basket-ball une chance d’améliorer son jeu et d’échapper à ses problèmes quotidiens. Mais il prend un tournant inattendu lorsqu’il rencontre Micah Yougblood, l’homme qui tient le manège du centre commercial local et qui a pour réputation de dévorer les illusions hétérosexuelles des hommes en guise de petit déjeuner, accompagné de pancakes au chocolat. Ridge a besoin d’une excuse pour éviter les autres mecs du camp, qui passent leurs soirées à enchaîner les bières et les filles. Alors lorsque Micah se propose de lui expliquer la signification qu’ont les dix chevaux de son manège aux yeux de sa tribu, il saute sur l’occasion, sans parvenir à déterminer si sa décision est géniale ou catastrophique. En revanche, il ne s’est pas senti aussi vivant depuis que son père est tombé du ciel et lorsque son séjour s’achève, il se rend compte qu’il est tombé amoureux de Micah.

Mon avis 

Il s’en est fallu de peu pour que ce Tome 1 de la Série Bear Creek soit un petit coup de cœur. Tombé du ciel fut un joli moment de lecture, me plongeant dans une douce nostalgie de cette période qu’est l’adolescence, ici si bien exprimée, ou m’attendrissant par cette belle relation qui s’ébauche entre deux garçons. Toujours entre douceur et candeur.

Ridge a une petite amie qui reste avec lui seulement par convenance et lui l’évite autant qu’il le peut. Son petit frère voudrait être fils unique et sa mère communique à minima avec lui. Et puis son père, disparu dans un crash d’avion un an plus tôt, lui manque immensément. Ce camp d’été d’entraînement de Basket à Bear Creek, semble une occasion rêvée pour s’extraire d’un quotidien qui l’épuise. Une façon d’être enfin tranquille, seul avec lui-même.

Une fois arrivait, s’il peut facilement esquiver les beuveries entre copains, cela ne sera pas chose aisée avec Micah, le jeune homme qui fait tourner le Carrousel du centre commercial. Cet Amérindien plein de confiance en lui l’incite à en apprendre plus sur son manège, car dix des petits chevaux de bois sont spéciaux et recèlent une histoire. On ne sait trop si c’est avec un enthousiasme dissimulé ou à reculons, mais Ridge accepte l’invitation.

Je n’ose imaginer ce que cela fait de perdre un parent. D’autant plus à cet âge où juste être soit est compliqué. J’ai eu une grande tendresse pour Rigde, car même s’il adresse des prières pour que les avions de s’écrase pas et s’il est complètement paumé, d’instinct il s’accroche. Derrière ses abords désabusés et ses manies étranges, il y a tant de douceur et de courage. Et il lui en faudra pour suivre Micah dans toutes ses aventures et ne jamais le lâcher.

Et puis il y a Micah, ce garçon attaché à ses racines tout en rêvant de prendre son envol. Il n’aime pas les étiquettes, mais qui adore les zombies et les sucettes en cristaux de sucre bleu (depuis ce livre, je rêve d’en goûter). Il a aussi deux canailles de nièces qui sont aussi drôles que touchantes. La sensibilité et la compréhension de Micah sont essentielles dans cette histoire, car c’est ainsi qu’il nous embarque avec Ridge dans son univers ; son imaginaire et ses origines. Et qu’il est doux de s’imaginer autour d’un feu de camp, bercé par quelques belles légendes amérindiennes.

Au fil des jours passés à se côtoyer et se découvrir, la relation entre Ridge et Micah avance à petits pas vers une amitié plus tendre, plus tangible. Elle est plus que quelques gestes aventureux ou des sensations inédites dans le ventre. C’est un attachement qui transcende les peurs et les tabous, qui redonne le goût de rire, de s’amuser, de sauter en chute libre.

Chaque émotion est exprimée avec un naturel saisissant, et cela à réveiller en moi quelques réminiscences de ma jeunesse. Micah et Rigde se comprennent avec la douceur intuitive (et parfois toute relative) de deux adolescents qui jubilent à l’idée d’éclater des cerveaux de Zombie sur console ou qui s’offre des pattes de lapin pour se porter chance. Le seul petit bémol de ce livre serait ces quelques phrases sur lesquelles j’ai dû revenir, car je ne les avais pas saisis la première fois.

Tombé du ciel est l’histoire d’un premier amour, d’un amour de vacance, mais j’ai comme l’impression qu’un autre magnifique été se profile à l’horizon de Bear Creek et j’ai très envie d’embarquer pour une nouvelle aventure auprès de Ridge et Micah.

Tombé du ciel de Nikki Godwin

Tombé du ciel de Nikki Godwin
8

Qualité de l'ouvrage

8/10

Plume de l'auteur

7/10

Personnages

9/10

Intrigue

8/10

Intérêt du lecteur

9/10

Les Plus

  • Une belle amitié amoureuse
  • Des personnages à croquer
  • Un décor propice à la rêverie

Les Moins

  • Quelques incompréhension dans le texte
 
A propos coxe 38 Articles

Chroniqueuse chez Songe d’une nuit d’été depuis un an environ, je me régale de tous les genres. Mais j’avoue avoir une préférence pour les romances contemporaines et New Adult, c’est mon petit côté fleur bleue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*