Les Yeux de Sophie de Jojo Moyes

Nombre de page : 660 pages
Editeur : Milady
Date de sortie : 20 octobre 2017
Collection : Milady Littérature
Langue : Français
ISBN-10 : 2811239928
ISBN-13 : 978-2811239923
Prix éditeur : 18,20€
Disponible sur liseuse : Oui, à 9,99€

De quoi ça parle ?

1916. Sophie veille sur sa famille en zone occupée pendant que son mari se bat sur le front. Quand un officier allemand pose les yeux sur le portrait qu’Édouard a fait de son épouse, une dangereuse obsession naît, qui amènera Sophie à prendre une terrible décision.
Un siècle plus tard, à Londres, Liv reçoit ce portrait comme cadeau de mariage avant de perdre l’homme qu’elle aime. Une rencontre pleine de promesses lui permet alors de prendre conscience de la véritable valeur du tableau. À mesure qu’elle découvre le passé trouble du portrait, la vie de Liv est bouleversée une nouvelle fois, et il lui semble que son destin est étrangement lié à celui de Sophie.

Mon avis

Ouahhhh! Il y a très longtemps que je ne m’étais pas laissé embarquer dans une histoire comme je le fus avec celle de Sophie. J’ai eu du mal à lâcher le livre! Jojo Moyes est une conteuse formidable et je dois vous avouer que c’est le premier roman que je lis d’elle et ce ne sera pas le dernier. Les fans de la première heure sauront bien évidemment que Jojo Moyes est l’auteure du best-seller Avant Toi qui a été adapté sur grand écran, et je peux vous dire qu’avec Les Yeux de Sophie, il y a matière à rééditer l’exploit!

Deux parties pour deux époques

Le roman est divisé en deux parties. La première est dédiée à l’histoire de Sophie et commence durant la première guerre mondiale dans un petit village du Nord de la France appelé Saint-Péronne. Le quotidien d’un village occupé par les Allemands y est dépeint : les rares ravitaillements, les réquisitions, les exécutions sur la place publique et surtout cette longue attente de nouvelles des hommes partis au front qui arrivent avec des mois de retard. Tel est le cas de Sophie et de sa soeur Hélène qui doivent gérer le restaurant « Le Coq rouge » en attendant le retour de leurs maris. Pendant ce temps, elles doivent composer avec les Allemands qui viennent dîner tous les soirs. Et parmi eux se trouve leur commandant qui va bouleverser le destin de Sophie…

J’ai lu cette première partie d’une traite (210 pages quand même!). Sophie est un personnage charismatique, qui vous envoûte et dont on a envie de connaître l’histoire. Ses souvenirs d’avant-guerre à Paris, notamment sa rencontre avec son mari Edouard, peintre disciple de Matisse, sont prenants. On a l’impression de vivre la scène en même temps qu’elle la raconte. Jojo Moyes a distillé çà et là des tas de petits détails qui peuvent paraître anodins tels la couleur d’un foulard, mais c’est sans doute cela qui fait toute la différence.
La fin de la première partie est juste hyper frustrante car au moment même où le destin de Sophie bascule, vous tournez la page et vous tombez sur la deuxième partie! Je dois avouer que j’ai failli passer des pages pour retrouver Sophie mais je me suis retenue et j’ai fait un bond de 100 ans pour découvrir l’histoire de Liv.

Au départ, j’ai trouvé Liv bien moins intéressante que Sophie puis, petit à petit, j’ai appris à l’apprécier. Au final, ce sont deux femmes fortes qui ont fait tout leur possible pour maintenir un espoir impossible. Sophie, celui de retrouver son mari. Liv, celui de conserver le portrait que son défunt époux lui a offert. Ce même portrait convoité un siècle avant par cet Allemand! Liv va découvrir la véritable histoire du portrait et c’est ainsi que le lecteur va se replonger dans l’histoire de Sophie et apprendre enfin ce qui lui est arrivé.

Le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la dernière page

Apprendre enfin ce qui est arrivé à Sophie prendra tout de même du temps car ce n’est qu’en tournant les dernières pages que tout se met en place et que le puzzle est reconstitué. Je ne vous dis pas si la fin est heureuse, juste que de nombreux rebondissements viendront faire battre votre palpitant! Et gare aux malotrus qui viendraient déranger votre lecture! J’ai pesté plus d’une fois contre le téléphone donc un conseil : isolez-vous pour entamer les 50 dernières pages!

Un roman qui fait réfléchir

En fermant ce roman, je me suis posée la question de savoir ce que j’aurais fait à la place de Sophie. Aurais-je pris la même décision qu’elle par amour? Je comprends mieux maintenant ce que les femmes ont enduré durant cette guerre et celle d’après. Que parfois derrière les apparences, les rumeurs, se cachent des femmes fortes, des Résistantes…

En conclusion :

C’est sans aucun doute mon coup de cœur de l’année. Une histoire magnifiquement tragique. Jojo Moyes n’a pas son pareil pour vous embarquer dans son récit et vous tenir en haleine jusqu’à la dernière page. A LIRE ABSOLUMENT !!!

Les Yeux de Sophie de Jojo Moyes

18,20 €
Les Yeux de Sophie de Jojo Moyes
9.4

Intrigue

10/10

Personnages

9/10

Plume de l'auteur

10/10

Réalisme

9/10

Les Plus

  • On est tenu en haleine jusqu'au bout
  • Les descriptions très réalistes

Les Moins

  • Aucun!
 
A propos Mymyworm 702 Articles

Fan de cinéma et de séries TV, je m’occupe entre autre de la section « Jeux » sur Songe d’une nuit d’été. La romance historique est ma lecture de prédilection mais j’aime aussi changer de registre à l’occasion.

1 Commentaire

  1. Tout comme toi, j’ai eu une préférence pour le personnage de Sophie.
    Pour avoir lu Avant toi, je trouve tout de même que Les yeux de Sophie est en dessous au niveau de l’émotion. J’espère que tu trouveras l’occasion de découvrir ce roman car il vaut le détour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*