Bad Secrets de Lucy K. Jones

Bad Secrets : L’intégrale de Lucy K. Jones

Nombre de pages :  580 pages
Editeur :  Addictives
Date de sortie :  14 septembre 2017
Collection :  Suspens Adult Romance
Langue :  Français
ISBN-10:  2371261629
ISBN-13:  978-2371261624
Prix Editeur :  14,90€
Disponible sur Liseuse : Non

De quoi ça parle ?

Elle ne doit pas oublier qui elle est… surtout pas pour lui !

Laisser un homme mettre sa carrière en danger ? Hors de question ! Nina est bien trop indépendante pour ça ! Pourtant, quand elle rencontre Bruce Willington, tout vole en éclats : Bruce est un homme charmeur et charmant, un amant hors pair, mais… dangereux ; et Nina est officière de police, chargée d’enquêter sur lui.
Truquer son enquête ? Jamais ! Aller jusqu’au bout ? Évidemment ! Mais alors, des secrets enfouis depuis longtemps risquent de resurgir, et Nina pourrait perdre Bruce à tout jamais.

Mon avis :

Cela fait bien longtemps que je n’avais pas lu de romance à suspense, étant plutôt en ce moment dans des lectures plus générales, soit du contemporain soit du Young-Adult.  Je découvre également les éditions Addictives au passage que j’apprécie beaucoup pour l’instant !

Dans ce roman, nous allons découvrir Nina Connors lors de ses débuts en tant qu’officière de police sur le terrain, sur une enquête de falsification de tableaux d’arts. C’est plutôt spécifique et hors de son domaine, mais celle-ci veut tout faire pour prouver qu’elle a sa place dans la police, surtout que son commissaire n’est rien d’autre que son propre père. Elle a donc beaucoup de pression sur ses épaules, mais un tout autre genre de pression va lui arriver, lorsqu’elle va rencontrer un des suspects pour son enquête. Il s’agit de Bruce Wellington, un riche marchand de tableaux, très séduisant et beaucoup trop charmeur à ses dépends, elle qui tente tant bien que mal de garder son sérieux durant son travail.

Je me suis clairement attachée aux personnages et c’est ce qu’il faut dans ce genre de roman. Nina est une femme absolument remarquable, plutôt féministe, car elle cherche à montrer qu’une femme a autant sa place qu’un homme au sein des forces de l’ordre. Elle est vraiment très courageuse et assez têtue dans son genre. C’est le type d’héroïne que j’aime et que j’ai encore plus apprécié lorsqu’elle est entré en contact avec Bruce. Ces deux là ont agi comme des aimants dès lors première rencontre, je vous donne d’ailleurs tout de suite un extrait de leur première rencontre, qui est particulièrement piquante !

« – Ne pas montrer son jeu doit être une qualité dans votre milieu, Monsieur Wellington, mais ici, ça n’a aucun intérêt. Car c’est justement cette impassibilité qui me donne envie de m’accrocher, de savoir ce que vous pensez et ce que vous me cachez.
Je m’arrête presque essoufflée par ma tirade. J’ai enfreint toutes les règles apprises à l’école de police : j’ai dévoilé mes réflexions et parlé en mon nom. Tout flic menant l’interrogatoire d’un témoin sait qu’il faut éviter au maximum le « je » et préférer le « nous ». Et pire que tout, Bruce n’a pas la réaction escomptée. Il ne répond pas à chaud et semble réfléchir, son regard brûlant toujours posé sur moi.
– Je ne crois pas les flics honnêtes, Nina.
Sa voix est calme, comme s’il énonçait une évidence. Il n’est ni agressif ni moqueur. Je m’attendais à ce qu’il s’emporte : j’ai tout de même insinué qu’il se comportait comme un suspect ! Au lieu de cela, il me cloue le bec d’une seule réplique et entre dans mon jeu en m’appelant par mon prénom et en jouant la franchise brute. Bravo la bleue !
– Mais pour vous, officière Connors, je pourrais faire une exception, reprend Bruce. Je vous invite donc à vous…comment avez-vous dit déjà ? demande-t-il, semblant réfléchir. A vous « accrocher », c’est ça ?« 

Autant vous dire qu’entre ces deux personnages, c’est particulièrement intense selon plusieurs niveaux tout au long de l’histoire. Et ce n’est qu’un extrait ! Il faut dire que Bruce est particulièrement agréable, autant physiquement que moralement.

Il faut savoir également que le roman que j’ai lu est l’intégrale des six tomes de Bad Secrets, sortis précédemment en numérique. Il s’agit donc d’un bon gros pavé de 600 pages comme on les aime. J’ai quand même tout lu d’un coup, car le roman est vraiment très captivant dans sa globalité. Je n’ai ressenti presque aucune longueur, bien que je pensais que le scénario allait aller plus loin dans le suspense, la dernière partie du roman est presque trop calme.

J’ai particulièrement aimé cette romance contemporaine, qui s’est révélé très captivante, entre le policier, le suspens et l’amour. L’auteur manie très bien les codes du genre et cela permet un livre très dense et riche en rebondissements. Ne soyez pas découragés par l’épaisseur du roman, vous n’allez pas voir les pages défiler !

Bad Secrets de Lucy K. Jones

14,90€
Bad Secrets de Lucy K. Jones
8.8

Qualité de l'ouvrage

8/10

Plume de l'auteur

9/10

Personnages

10/10

Intrigue

8/10

Intérêt du lecteur

9/10

Les Plus

  • Beaucoup de rebondissements
  • Des codes de la romance bien exploités
  • Riche en suspense et en romance

Les Moins

  • Une fin qui tire un peu en longueur
 
A propos Littlepadfoot 166 Articles

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*