Les petites victoires de Yvon Roy

Comment dire à son fils tant désiré qu’il est le plus formidable des petits garçons malgré le terrible diagnostic qui tombe comme un couperet : autisme, troubles psychomoteurs, inadaptation sociale… C’est le combat que va mener ce père, resté uni à sa femme malgré leur séparation, pour transformer ensemble une défaite annoncée en formidables petites victoires.

Les petites victoires de Yvon Roy

Album : 160 pages
Editeur : Rue de Sèvres
Date de sortie : 6 mai 2017
Collection : BD ADO-ADULTES
Langue : Français
ISBN-10: 2369814691
ISBN-13: 978-2369814696
Prix éditeur : 17€
Disponible sur liseuse : Oui – 8,99€

De quoi ça parle ?

Comment dire à son fils tant désiré qu’il est le plus formidable des petits garçons malgré le terrible diagnostic qui tombe comme un couperet : autisme, troubles psychomoteurs, inadaptation sociale… C’est le combat que va mener ce père, resté uni à sa femme malgré leur séparation, pour transformer ensemble une défaite annoncée en formidables petites victoires.

Mon avis

J’avais entendu parler (en bien) de cette BD, mais je ne sais plus dans quel contexte. Quand j’ai appris que le dessinateur, Yvon Roy sera en dédicace sur Paris vers la mi-octobre, je me suis dit que c’était l’occasion de me procurer cet ouvrage et de le lire.

Déjà, parce que le sujet abordé me touche beaucoup. Je n’ai pas d’enfant atteint de troubles du spectre de l’autisme, mais je connais des amis, des connaissances pour qui c‘est le cas. Ce mal est tellement vaste, tellement invisible de prime abord, qu’il est encore très compliqué pour une personne lambda d’y faire face et de reconnaître tous les symptômes. Mais je dis ça, je ne suis pas professionnelle du tout (mes connaissances en la matière sont assez limitées) et je ne le vis pas personnellement. Je m’excuse d’ailleurs si mes propos peuvent être maladroits.

Cette BD a pour but de parler d’une expérience personnelle que le dessinateur a vécue avec son propre fils ; de l’annonce sentencieuse aux années compliquées et aux petites victoires amassées qui lui ont permis de toujours aller de l’avant. Cette BD est un livre magnifique et bienveillant que TOUS devraient avoir dans sa bibliothèque. Pourquoi ? Parce que l’autisme touche tout le monde de près ou de loin. Nous sensibiliser sur cette maladie si méconnue ne peut-être qu’une bonne chose, selon moi bien sûr. 

Un ouvrage bienveillant qui ouvre une porte sur un avenir plein d’espoir !

Avec cette BD, nous nous retrouvons face à un père qui de déboussolé, va finir par s’occuper de son fils non pas avec sa tête, mais avec son cœur et ses tripes. Je dois dire que la manière dont il aborde les problèmes avec son petit Olivier, m’a beaucoup émue. Après la fatale annonce, les difficultés de la vie et tout le reste, il a su aller de l’avant pour le bien être de son enfant. Il mettra du temps à faire le deuil de ce fils parfait dont chaque parent rêve d’avoir, puis avec ce dernier et son ex-compagne, il commencera à accomplir miracle par petit miracle ; pas après pas. Rien ne sera facile pour cette famille décomposée qui malgré tout se serre les coudes dans ces épreuves pénibles. 

Des combats de tous les jours, de chaque seconde, avec ses défaites et ses batailles gagnées avec simplement cette espérance que leur fils puisse avoir une vie comme les autres. C’est beau, c’est simple et cela donne beaucoup d’espoir pour chaque parent. Ce que j’en retiens, c’est qu’avant tout, le plus important reste d‘être à l’écoute de son cœur et de toujours essayer, de persévérer. C’est une épreuve où parents et enfants doivent se dépasser. 

Et pour ce qui est de l’aspect graphique, le trait d’Yvon Roy sert parfaitement la BD, et comme d’habitude il n’y a pas grand chose à dire sur la qualité des éditions Rue de Sèvres. C’est toujours au top.

L’ouvrage est accompagné en préface d’un mot de l’auteur, qui comme les cases qui suivront, parle avec son cœur. Le mot de la fin sera donné à Régis Loisel qui expliquera comment est née cette BD et les dernières pages contiennent les esquisses préparatoires du recueil.

Comme je le disais plus haut, Yvon Roy sera en dédicace sur Paris dès mercredi. Je vous encourage vivement à la rencontrer si vous pouvez vous déplacer et que vous en avez l’occasion.


Yvon Roy en dédicace

  • Mercredi 18 octobre à partir de 15h à la librairie Bulles en tête (Paris 17e)
  • Samedi 21 octobre à partir de 16h30 à la librairie Millepages Jeunesse-BD (Vincennes).

Les petites Victoires de Yvon Roy

17€
Les petites Victoires de Yvon Roy
9.9

Dessin

10/10

Mise en page

10/10

Intérêt du lecteur

10/10

Histoire

10/10

Les Plus

  • Yvon Roy dessine et parle avec son cœur et c'est beau !
  • L'espoir que renferme cette BD
  • Les dessins très expressifs
  • Le combat mené au quotidien avec son fils
 
A propos Artemissia 4086 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». 3 enfants, passionnée de lecture. Aime être transportée dans d’autres univers grâce aux livres.

1 Commentaire

  1. coucou merci pour ton avis, j’aurait pas penser trouver ce genre d’histoire en forme de bd , en livre classique oui mais c’est peut être pas plus mal (je pense que ça touche un autre publique ) a partir de quel age tu conseil de donnez aux enfants? belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*