Pour t’avoir de Shirley L.B

Pour t’avoir de Shirley L.B

Pour t'avoir de Shirley LBFormat : Format Kindle
Taille du fichier : 3242 KB
Nombre de pages de l’édition imprimée : 228 pages
Editeur : HQN
Date de sortie : 23 août 2017
Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
Langue : Français
ASIN : B074J812SQ
Prix Editeur : 3,99€
Disponible sur liseuse : Uniquement

De quoi ça parle ?

Je l’ai tout de suite remarquée. Arrogante, hautaine, fringuée avec des vêtements de luxe, Gaëlle n’avait clairement rien à faire ici, dans une zone de guerre. Pourtant, elle était là, défiant du regard quiconque osait poser les yeux sur elle, se tenant bien droite parmi les autres bénévoles qui affluaient.

Quand j’ai percuté qu’elle faisait partie du groupe humanitaire dont on m’avait confié la responsabilité, j’ai compris que j’étais dans la merde. Je suis un soldat, j’ai dédié ma vie à mon pays, mais cette fille… Cette fille m’attire et m’obsède au point de me détourner de ma mission. Au point de me faire oublier que l’amour n’a pas sa place ici.

Mon avis

Tant d’avis élogieux avaient fini de me convaincre de lire Pour t’avoir, mais j’en ressors avec une impression plus nuancée. On a bien affaire à une histoire pleine de force, d’intelligence et d’inattendus, pourtant quelques maladresses ont terni ma lecture.

Quand même, il faut dire que l’histoire commence fort. Nous découvrons Gaëlle, une sorte de Blair Wardolf à la Parisienne, une capricieuse intransigeante presque méchante, qui claque l’argent de papa jusqu’à ce que ce dernier lui pose un ultimatum : faire de l’humanitaire dans un camp de Casques bleus (Forces armées missionnées par l’ONU) basé au nord du Mali, une région fortement touchée par des attaques djihadistes. Ça donne un aperçu du père, non ?

Habituée à l’opulence et au faste, venir en aide aux autres dans un confort spartiate sous une chaleur accablante, ça contraste. Mais il n’y a pas que le désert qui donne chaud à Gaëlle. Austin Miller, ce militaire américain à la « gueule d’ange » et au charme diabolique va pousser la précieuse française dans ses plus intimes retranchements et peut-être que celle-ci lâchera enfin prise… Comment se sentir plus en sécurité qu’entre les bras virils d’un de ces gardiens de la paix, n’est-ce pas ? Mais cela se complique toujours, surtout si le soldat en question ne s’est engagé qu’avec la « Grande Muette » et personne d’autre.

Enfin, ça c’est le résumé… A mon grand désespoir, la romance entre Gaëlle et Austin est quelques fois reléguée au second plan, ou seulement suggérée. L’auteure nous « prive » de l’éclosion des premiers émois du couple et honnêtement, cela fut une grande frustration car c’est ce que je préfère et recherche dans une romance. Au même titre, l’évolution émotionnelle de Gaëlle est un peu oubliée et j’aurais vraiment aimé percevoir clairement la transformation qui s’opère en elle dans certaines passages clés.

Mais force est d’admettre que les personnages sont confrontés à plus grand qu’eux. La romance se déploie au milieu d’un chaos sans nom. Ils se confrontent à la dure réalité d’un pays à feu et à sang, dans un coin du monde gangrené par le terrorisme. C’est la guerre dans sa plus cruelle nudité, là où les enfants ne tiennent pas entre leurs mains des peluches, mais des bombes. Ce contexte, ce quotidien tient de l’indescriptible et le décrire sera toujours moindre, mais Shirley L.B. s’y prend plutôt bien et cela prend aux tripes.

Face à l’imprévisibilité de l’horreur qui frappe et happe, Gaëlle et Austin se révèlent tout en force et vulnérabilité. De leur choix de vie, de leurs accidents de parcours, ils puisent une énergie qui leur permet de traverser chaque obstacle et de ne jamais baisser les bras malgré ce sentiment d’impuissance patente.

Les deux points de vue sont vraiment complémentaires et on cerne bien la compréhension que Gaëlle et Austin ont l’un de l’autre. Les chapitres d’Austin sont mes préférés avec une prose à la testostérone qui devient de plus en plus introspective. Quant à Gaëlle, elle se dévoile plus à fleur de peau, plus écorchée, mais avec ce besoin de combattre ses peurs. On assiste à la naissance d’une battante.

Le début et la fin sont clairement explosifs et c’est entre les deux extrémités que c’est parfois long ou malhabile. Certains des personnages secondaires apparaissent ou disparaissent selon les besoins de l’histoire et ça manque de fluidité. Quant à l’intrigue, elle semble suivre le fil de la plume. Est-ce peut-être un « défaut » inhérent aux histoires écrites épisode par épisode sur Plateforme ?

Toutefois, à travers Pour t’avoir, j’ai perçu un beau regard sur l’héroïsme contemporain de ces hommes qui vivent pour servir et protéger de la façon la plus pacifique qui soit. L’histoire, bien au-delà d’une romance classique, pousse également à se questionner sur la détresse d’un peuple parfois opaque outre-frontières… jusqu’à ce qu’elle frappe et explose à nos portes.

Pour t’avoir de Shirley L.B

3.99€
Pour t’avoir de Shirley L.B
6.1

Qualité de l'ouvrage

6.0/10

Plume de l'auteur

8.0/10

Personnages

6.0/10

Intrigue

5.0/10

Intérêt du lecteur

5.5/10

Les points positifs

  • La précision du contexte de l'histoire
  • L'écriture au service des émotions
  • Les points de vue alternés

Les points négatifs

  • La romance souvent reléguée au 2nd plan
  • Les personnages secondaires
  • La couverture inappropriée
 
A propos coxe 40 Articles

Chroniqueuse chez Songe d’une nuit d’été depuis un an environ, je me régale de tous les genres. Mais j’avoue avoir une préférence pour les romances contemporaines et New Adult, c’est mon petit côté fleur bleue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*