A un fil de Rainbow Rowell

A un fil de Rainbow Rowell

Nombre de pages : 384 pages
Editeur : Milady
Date de sortie : 22 septembre 2017
Collection : Milady Littérature
Langue : Français
ISBN-10: 2811220682
ISBN-13: 978-2811220686
Prix : 7€90
Disponible sur Liseuse : OUI à 5€99

Autre chronique de ce roman : ICI

De quoi ça parle ?

Georgie est au trente-sixième dessous : cela faisait des années que son mariage battait de l’aile, mais cette fois, c’est la fin. Alors que son mari est parti passer Noël avec ses enfants dans le Nebraska, elle reste seule à Los Angeles, car elle a pris la fâcheuse habitude de faire passer sa carrière avant sa famille. C’est alors qu’elle tombe sur un vieux téléphone jaune à cadran rotatif. Contre toute attente, cette antiquité va lui permettre de faire un bond de quinze ans en arrière et de communiquer avec Neal dans le passé. N’est-ce pas l’occasion rêvée pour résoudre leurs désaccords et retomber amoureux comme au premier jour ?

Mon avis

J’ai découvert Rainbow Rowell grâce à Eleanor & Park, que j’avais adoré avant de découvrir d’autres livres de l’auteur qui ont tous été de vrais coups de cœur pour moi. J’avais hâte de me plonger dans A un fil dont le résumé m’avait tapé dans l’œil et que je n’avais pas encore eu l’occasion de lire. Je ressors de ma lecture satisfaite et heureuse, mais aussi frustrée et un peu déçue à vrai dire. Je pense que j’en avais tellement attendu du bouquin que je n’imaginais pas une seule minute trouver le temps long durant ma lecture.

Je pense que cela vient en grande partie du personnage principal Georgie, l’épouse de Neal et avec qui le mariage bat de l’aile. Je n’ai ressenti aucune empathie pour elle et c’est bien la première fois que ça m’arrive. Je ne dis pas qu’elle n’est pas touchante mais, pour ma part, durant les trois-quart de l’histoire, j’ai eu envie de lui dire de se regarder dans un miroir et d’être un peu moins nombriliste. Elle m’a sincèrement agacée et plus d’une fois, je me suis surprise à souffler. Et forcément, étant l’héroïne principale, ça a un peu refroidi mes ardeurs. Sans parler de Seth. Ces deux-là dont bien la paire. Seth est le meilleur ami et collègue de Georgie. Ils entretiennent une relation un peu, je ne sais pas, bancale voire malsaine et ça m’a dérangée à plusieurs reprises. Voilà ma plus grande déception du roman : Georgie et Seth. Je n’ai absolument pas du tout apprécié ce dernier et j’ai commencé à m’attacher à Georgie quand la fin se présentait, et surtout quand on perçoit enfin qui est la vraie Georgie et ce qu’elle veut vraiment.

Heureusement, Neal est là. Je l’ai adoré, du début à la fin. C’est un personnage entier, un prince charmant comme on en rêve toutes. Il m’a touchée, au plus profond de mon être tant j’ai adoré sa manière d’aimer à l’infini, envers et contre tout. C’est assurément lui qui fait que l’histoire est si belle, si douce à la fois. Puis, il y a aussi la famille de Georgie. Sa maman et sa sœur, Heather, sont juste délicieuses. Je regrette déjà le temps passé en leur compagnie. Elles apportent une touche de folie non-négligeable à cette folle histoire.

Quant à l’intrigue, je l’ai adorée. J’ai adoré ces bonds entre passé et présent, cette manière de confronter Georgie à ses erreurs, à l’échec de son mariage et le fait que cela passe par un vieux téléphone. C’est presque magique car elle arrive à joindre le jeune Neal avant que celui-ci ne lui demande de l’épouser. C’est grâce à ces appels que Georgie se rend compte des sentiments qu’elle éprouve à l’égard de son mari et de ce qui a plombé leur mariage ces dernières années.

Attention, ce n’est pas une romance comme j’ai l’habitude d’en lire. Non, nos deux amoureux sont déjà mariés depuis quelque années et on arrive à un tournant de leur vie, à savoir si leur mariage vaut la peine de se battre encore ou non. J’ai beaucoup apprécié la justesse avec laquelle Rainbow Rowell nous parle du quotidien, de la routine qui s’installe, du manque de communication, de l’équilibre parfois inversé, du temps qu’on perd pour des futilités sans penser aux choses essentielles, de la vie professionnelle qui empiète bien trop sur la vie privée.

Toutes ces choses auxquelles sont confrontées nos héros ne relèvent pas du domaine de l’impossible. Et c’est un des gros points forts du roman. C’est une situation dans laquelle n’importe qui peut se retrouver, enfermé dans un quotidien où on ne prête plus attention à l’autre. Rainbow Rowell ne montre pas que les bons côtés du mariage, elle donne un aperçu de l’envers du décor. Vous savez, cette routine qui perdure et où on ne prend pas le temps de la briser, ne serait-ce que pour quelques heures.  

En tout cas, j’aime toujours autant la plume de Rainbow Rowell. C’est une magicienne des mots et je me suis retrouvée happée par cette histoire, en dépit de ma presque aversion pour Georgie. Elle sait nous faire rêver, c’est évident. Pour ma part, cela me conforte dans mon idée : Rainbow Rowell est, assurément, une auteure que je vais suivre encore et encore. Elle manie et écrit, avec habilité, sur les petits riens qui, finalement, font tout.

A un fil n’est pas le coup de cœur que j’espérais mais il reste une très belle histoire, presque un conte avec sa dose de magie, de malheurs et de ces petits rien qui nous rendent heureux. Rainbow Rowell vous emmènera partager la vie d’un couple, le temps d’une semaine, entre passé et présent, et vous rappellera à quel point le bonheur se retrouve surtout dans l’amour que l’on porte aux siens.

A un fil de Rainbow Rowell

7.90€
A un fil de Rainbow Rowell
8.9

Intrigue

9.5/10

Personnages

6.0/10

Plume de l'auteur

10.0/10

Originalité

9.0/10

Intérêt du lecteur

10.0/10

Les points positifs

  • La plume de Rainbow Rowell ♥
  • L'intrigue entraînante et palpitante
  • La magie qui se cache dans l'histoire
  • Le message que Rainbow Rowell nous fait passer : ces petits riens qui nous rendent heureux.

Les points négatifs

  • La Georgie des débuts
  • La relation entre Seth et Georgie
  • Seth
 
A propos RockAndStone 516 Articles

Charlie – Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres.
#TeamRonWeasley

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*