BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHONEN

To your eternity Tome 3 de Yoshitoki Oima

Imm s’est retrouvé face à un ennemi et a réussi à le vaincre de justesse. Il continue cependant sa route, accompagné de la vieille Piolan. C’est ainsi qu’il va faire la rencontre de Googoo, un jeune garçon malmené par la vie. À son contact, Imm va expérimenter de nouvelles sensations et se découvrir des capacités inattendues… Le voyage initiatique d’Imm va prendre une nouvelle dimension…

To your eternity Tome 3 de Yoshitoki Oima

Nombre de page : 208 pages
Editeur : Pika
Date de sortie : 6 septembre 2017
Collection : Pika Shônen
Langue : Français
ISBN-10: 2811636455
ISBN-13: 978-2811636456
Prix éditeur : 6,95€
Disponible sur liseuse : Oui – 4,49€

Chroniques des : Tome 1Tome 2

De quoi ça parle ?
Imm s’est retrouvé face à un ennemi et a réussi à le vaincre de justesse. Il continue cependant sa route, accompagné de la vieille Piolan. C’est ainsi qu’il va faire la rencontre de Googoo, un jeune garçon malmené par la vie. À son contact, Imm va expérimenter de nouvelles sensations et se découvrir des capacités inattendues… Le voyage initiatique d’Imm va prendre une nouvelle dimension…

Mon avis

Quand un manga me plaît beaucoup dès le début, j’ai toujours peur que la suite me lasse ou soit moins bonne. Ce n’est absolument pas le cas pour ce titre qui continue à me surprendre et m’émouvoir.

Imm continue ses pérégrinations et son apprentissage de la vie en côtoyant cette fois la maisonnée d’une espèce de vieux sorcier qui vit avec un jeune garçon : Googoo. Ce dernier porte un masque pour cacher son visage suite à un grave accident. Googoo, en voulant protéger la fille d’une riche famille de son village, va se prendre un tronc d’arbre en pleine figure. Il aurait dû mourir, mais le vieux sorcier lui a sauvé la vie. Imm va donc apprendre à ses côtés et expérimenter la jalousie de Googoo.

J’aimerais vous dire que ce tome est plus lisse, moins intense, mais ce n’est pas vrai. Une nouvelle fois, j’ai été étreinte dans le cœur et jusqu’à l’âme par divers sentiments : de la peine, de la rage, de l’injustice, de la joie. Tout autant de choses que va connaître aussi Imm en compagnie de ces nouvelles personnes. Les dessins sont toujours aussi forts, surprenants avec un trait puissant ou Yoshitoki Oima arrive à faire transpirer les émotions de ses protagonistes avec toujours autant de justesse.

Je l’avoue, pour moi, To your eternity est juste un petit bijou. Un manga qui appelle à la réflexion. Le lecteur ne reste pas passif pendant sa lecture. Il est amené à réfléchir, à se poser des questions. Et puis, nous revoyons cet étrange personnage (le créateur d’Imm ? Son gardien ? Observateur ?) qui semble ne pas apprécier qu’il reste auprès des humains, de peur qu »il reste faible. Apparemment le destin d’Imm semble bien plus grand qu’on ne l’imagine et cette discussion qu’ils ont tous les deux me fait me poser tout un tas de questions sur la suite de cette si brillante histoire.

Indéniablement, To your eternity est un titre très riche qui n’a pas fini de nous surprendre ! Ce troisième tome était magistral, plein de rebondissements et de promesses d’une suite qui s’annonce épique !

À lire !

To your eternity Tome 3 de Yoshitoki Oima

6.95€
9.7

Scénario

9.9/10

Dessin

9.5/10

Ambiance et décors

9.9/10

Intérêt du lecteur

9.5/10

Les points positifs

  • L’histoire toujours aussi géniale et prenante
  • Les dessins
  • Les décors et l’ambiance très poétique
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils