Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur [Blu-ray + Copie digitale]

Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l’attend – jusqu’au jour où il s’empare de l’épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l’épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui dérobé sa couronne et assassiné ses parents – et, enfin, accéder au trône…

Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur de Guy Ritchie [Blu-ray + Copie digitale]

Acteurs : Charlie Hunnam, Astrid Bergès-Frisbey, Jude Law, Djimon Hounsou, Eric Bana
Réalisateurs : Guy Ritchie
Audio : Anglais, Français
Sous-titres : Français
Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
Région : Toutes les régions
Rapport de forme : 2.35:1
Nombre de disques : 1
Studio : Warner Bros.
Date de sortie du DVD : 13 septembre 2017
Durée : 126 minutes

Contient :
– le Blu-ray du film
– la copie digitale du film au format UltraViolet

Synopsis
Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l’attend – jusqu’au jour où il s’empare de l’épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l’épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui a dérobé sa couronne et assassiné ses parents – et, enfin, accéder au trône…

Contenu additionnel
« Arthur joue les dur » : Charlie Hunnam, gentleman, beau mec et dur à cuire
« L’Epée du rocher » : Guy Ritchie fait entrer la légende la plus emblématique du Royaume-Uni dans le XXIè siècle
« Parer et saigner » : Charlie et les autres acteurs du film suivent un cours intensif du maniement de l’épée
« Recréer le passé » : la cité de Londinium prend vie grâce à de somptueux décors de cité médiévale

La Bande annonce du film

Mon avis

Bon, en toute objectivité, j’ai passé un super moment avec ce film. Je dirais même que je le reverrai avec grand plaisir. Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur, est un film qui se repose essentiellement sur les visuels et sur les effets spéciaux. On s’en prend plein la tête du début et jusqu’à la toute fin.

L’histoire est des plus simplistes, elle reprend la légende sur la forme, celle du futur roi que deviendra Arthur, avec la découverte de l’élu qui seul, délogera Excalibur de son rocher. Ici pas de suspense, ni de géopolitique alambiquée ou de gros rebondissements à prévoir. Arthur va devoir en découdre avec le grand méchant Vortigern magnifiquement incarné par Jude Law, à qui le pouvoir rend le cœur aussi noir que son âme.

Les scènes de combats sont épiques, dignes d’un jeu vidéo. Par moment, on hésitait entre Assassin Creed et God of War, c’est très visuel, vraiment impressionnant. La trame est un peu décousue et cela est dû à la mise en scène toute particulière de Guy Ritchie. On retrouve dans ce nouveau blockbuster, ce qui a fait le charme de ses deux Sherlock Holmes : des scènes qui mélangent passé, futur et présent de manière saccadée avec moult ralentis pour donner au tout un effet assez reconnaissable au style du réalisateur.

Une adaptation libre, très visuelle !

Alors même si j’ai aimé, il y a quand même certaines choses qui m’ont chiffonnée :

  • Ces fameux effets avec des avancées temporelles trop rapides. Par exemple, la jeunesse d’Arthur est expédiée en une séquence.
  • Les moments dans lesquels le personnage d’Arthur explique ce qu’il a fait ou ce qu’il a l’intention de faire. Je pense notamment quand ils vont attaquer les Culottes Noires (les soldats de Vortigern). Son plan de bataille est imagé et finalement le spectateur ne sait plus s‘ il s’est vraiment passé ou s’il va se passer. Ce qui peut aussi donner l’impression de certaines incohérences.

Concernant ce mélange avec la fantasy, je parle des Oliphants sortis tout droit du Seigneur des Anneaux du début et des Mages, j’ai été assez agréablement surprise. Alors oui, Merlin ne fait pas partie de la super surprise-party organisée par Arthur et ses amis. Ici, le Mage est une femme plutôt en retrait, mais qui fait bien son job. Tout repose vraiment sur les épaules d’Arthur et le jeu de Charlie Hunnam qui l’incarne. C’est bourrinPresque pas de blablas et pleins de scènes d’actions, de combats épiques pour en mettre plein la vue. Croyez-moi, si vous voulez juste voir un film pour vous détendre, Le roi Arthur est juste parfait pour cela. Le fils conducteur de l’histoire est plus suggéré que montré, ce qui peut amener des confusions chez le spectateur.


Quant à la Bande Originale, je trouve qu’elle donne un certain cachet au film. J’en parle parce que je n’oublierai jamais ce moment où Arthur, de sa démarche digne d’un rappeur à la Macklemore, entre dans le château de son oncle pour en découdre avec lui sous une musique totalement décalée (The Devil and the Haunstman interprétée par Sam Lee) par rapport à l’époque où se déroule l’action. Car oui, bon, Charlie Hunnam est connu pour son rôle de Jax dans les Son of Anarchy et quand il est sur son cheval, on s’attend presque à le retrouver sur sa Harley.

Enfin bref, pour ma part, j’ai vraiment passé un excellent moment, c’est très visuel, tout repose là-dessus, le film oscille entre la fantasy (Le Seigneur des Anneaux) avec ses Oliphants au tout début, le jeu vidéo (Assassin CreedGod Of War) et impossible aussi de ne pas penser au film 300 avec son esthétisme léché. Rien à dire de ce côté-là, tout le visuel rend assez bien à l’écran.

Guy Ritchie a dépoussiéré la légende pour se l’approprier et en faire un bon divertissement tout public.

Ayant vu le Blu-ray, la qualité de l’image est parfaite et je n’ai pas été gênée par les scènes de combats qui peuvent vite paraître embrouillées sur grand écran. Les bonus quant à eux, ils sont très intéressants ainsi que les interviews des acteurs. J’ai beaucoup apprécié comment Guy Rictchie a imaginé son film. Et en bonne fangirl que je suis, j’ai couiné (oui, j’avoue) devant la musculature parfaite de Charlie Hunnam. Je regrettais de ne pas le voir torse nu dans le film. Jetez-vous sur le bonus : Arthur joue les durs, en plus d’être intéressant il y a de quoi se rincer l’œil 😉

Indéniablement, Le Roi Arthur : la légende d’Excalibur parlera aux inconditionnels de jeux vidéo qui aiment les histoires pleines de testostérone. Ici, pas un gramme de romance, ce qui ne m’a absolument pas manqué. À voir pour passer un bon moment de détente. Par contre, n’essayez même pas de comparer ce que vous savez de la légende des chevaliers de la Table ronde et du roi Arthur avec ce film. Guy Ritchie l’a totalement dépoussiéré pour en faire quelque chose de plus tendance, de plus amusant, au goût du jour et pour ma part, ça a plutôt bien fonctionné !

Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur de Guy Ritchie [Blu-ray + Copie digitale]

24.99€
Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur de Guy Ritchie [Blu-ray + Copie digitale]
7.7

Intrigue

6.5/10

Scénario

6.5/10

Casting

8.9/10

Effets spéciaux et décors

8.9/10

Les points positifs

  • Les effets visuels
  • La bande son
  • Les combats

Les points négatifs

  • Une adaptation sans doute trop libre
  • La confusion avec les effets de temporalité
 
A propos Artemissia (Julie F) 4105 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*