On met longtemps à devenir jeune de Christine Jusanx

« Jeune senior de 59 ans, tout juste préretraitée, cherche à partager appartement proche tour Eiffel avec colocataire gai et optimiste. Profil idéal recherché : étudiant étranger voire jeune quadra en transition de vie. »

On met longtemps à devenir jeune de Christine Jusanx

Nombre de page : 283 pages
Editeur : Michel Lafon
Date de sortie : 8 juin 2017
Langue : Français
ISBN-10: 2749931843
ISBN-13: 978-2749931845
Prix éditeur : 17,95€
Disponible sur liseuse : Oui – 9,99€

De quoi ça parle ?

« Jeune senior de 59 ans, tout juste préretraitée, cherche à partager appartement proche tour Eiffel avec colocataire gai et optimiste. Profil idéal recherché : étudiant étranger voire jeune quadra en transition de vie. »

Telle est l’étonnante annonce que la pétillante Jeanne a publiée pour réaliser son vœu le plus cher : habiter près de la tour Eiffel.
Mise en retraite anticipée par son employeur, fière de laisser voler de ses propres ailes son fils Léo – le seul homme de sa vie –, Jeanne est déterminée à se prouver qu’il n’y a pas d’âge pour vivre ses rêves, en se lançant dans l’aventure de la colocation.
Cette nouvelle vie, riche de surprises et de belles rencontres, pourrait bien l’amener à s’autoriser enfin à explorer des horizons qu’elle s’était jusque-là interdits.

Mon avis

Le résumé ne me disait trop rien, je le confesse, et pourtant, je ne peux que vous dire une seule chose après avoir refermé ce livre : j’ai adoré ! 

Alors certes, la narratrice n’est plus toute jeune, mais ça, c’est juste les années qui passent, car au fond, elle est encore pleine de rêve et d’énergie. J’espère vraiment être dans les mêmes dispositions qu’elle quand j’aurai son âge.

L’histoire est une tranche de vie relatant la manière dont une quinquagénaire approchant de la soixantaine, va se retrouver à vivre, vraiment, pour de bon et sans concession. Jeanne, prématurément mise à la porte de son boulot à 2 ans de sa retraite, va décider de reprendre totalement sa vie en main. Il n’y a pas d’âge pour commencer à s’occuper de soi et elle nous le prouve bien. J’ai eu beaucoup d’empathie pour cette dame que j’ai trouvée très juste, très sage et pleine de positivisme. 

Un ode à la vie

Dans ce roman, le lecteur va découvrir comment Jeanne va se redonner un second souffle, une seconde jeunesse.
J’ai adoré la découvrir elle et ses envies, mais aussi tous les hommes qui vont traverser sa vie. Entre Leo, son fils unique et ses colocataires, Paulo le brésilien et Julien fraîchement séparé de sa femme, Jeanne n’a pas le temps de s’ennuyer et collectionne les expériences avec autant d’amour que de sagesse et de reconnaissance.

Au fur et à mesure de ma lecture, je me demandai où l’auteure voulait nous emmener, mais bien vite, je me suis laissé embarquer dans la vie de cette dame pleine de valeurs. J’aime cette morale qui nous amène à réfléchir sur les ans qui passent. Est-ce que parce que nous arrivons à un certain carrefour de notre vie, cela veut-il dire que c’est déjà la fin ? Je dois dire que pour ma part, cela m’a apporté ce rêve et cet espoir que les années qui passent m’ont un peu destitué. J’ai un rapport assez conflictuel avec le temps qui court, trop vite selon moi. 

Jeanne me laisse espérer, me laisse croire que, au contraire, on peut aussi commencer à vivre pleinement à plus de cinquante ans.

J’ai refermé l’ouvrage avec un large sourire sur le visage et une certaine satisfaction. Oui, on met longtemps à devenir jeune, finalement. J’ai été heureuse de faire la connaissance de Jeanne et de ses réflexions intimes. 
Voilà un petit livre qui relate avec beaucoup de joie et d’entrain comment la vie ne s’arrête pas quand on devient âgé, au contraire, c’est là qu’elle commence vraiment.

On met longtemps à devenir jeune de Christine Jusanx

17.95€
On met longtemps à devenir jeune de Christine Jusanx
80

La Plume de l'auteur

9/10

    Les personnages

    8/10

      Scénario

      8/10

        Intérêt du lecteur

        8/10

          Les Plus

          • Jeanne, le personnage principal
          • Les thèmes abordés
          • Le positivisme qui ressort du récit
           
          A propos Artemissia 4050 Articles
          Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". 3 enfants, passionnée de lecture. Aime être transportée dans d'autres univers grâce aux livres.

          Soyez le premier à commenter

          Laisser un commentaire

          Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


          *