BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHONEN

Young GTO Tome 1 de Tôru Fujisawa

Young GTO Tome 1 de Tôru Fujisawa

Young GTO T1Nombre de pages : 400
Editeur : Pika
Date de sortie : 6 septembre 2017
Collection : Pika Shônen
Langue : Français
ISBN-10 : 2811632395
ISBN-13 : 978-2811632397
Prix Editeur : 10,90€
Disponible sur liseuse : OUI

De quoi ça parle ?

Eikichi Onizuka et Ryuji Danma forment un duo infernal et explosif baptisé Onibaku Combi. On ne trouve pas ados plus terribles à Shonan ! Mais tous deux en ont assez de cette vie sans nana et décident de se transformer en séducteurs irrésistibles… Cependant, où qu’ils aillent, la guigne leur colle à la peau et tout ce qu’ils entreprennent finit toujours dans un bordel sans nom… Nos héros resteront-ils à jamais des bad boys infréquentables ?

Mon avis

A l’occasion des 20 ans de la création de GTO, les éditions Pika ont décidé de faire peau neuve à cette mythique série en rééditant les Young GTO et les GTO avec de nouvelles couvertures. Cela a été pour moi un bon moyen de découvrir l’univers du mangaka car, et vous pouvez me lancer des tomates, je n’avais jamais lu GTO

Young GTO est donc la première série de Tôru Fujisawa, mais surtout celle qui marque la naissance du mythique Eikichi Onizuka ! On y découvre sa jeunesse, ainsi que celle de de son meilleur ami Danma, dont le seul objectif est de draguer et se trouver une copine. 

Cette première série est vraiment très drôle : les deux garçons se mettent toujours dans des situations pas possible et on se demande toujours de quelle manière ils vont s’en sortir. Et ça ne s’arrange pas quand on sait que ce sont d’anciens yankee un peu (beaucoup) lents à la détente…

Surtout en ce qui concerne une histoire avec de deux leurs professeures : chaque ‘camp » veut se venger de l’autre pour avoir menti (les lycéens se sont fait passer pour des étudiants et idem pour les deux professeurs, ce qui promet des vengeances assez drôles)

Mon seul point négatif ici sont les dessins avec lesquels j’ai vraiment eu du mal à accrocher, mais qui reste classiques par rapport à ce qu’on pouvait trouver à l’époque. Et les nombreuses références au sexe qui peuvent parfois ennuyer le lecteur.

Je dirais donc que malgré quelques petites lacunes, ce premier tome donne envie d’en savoir plus sur les personnages et l’univers. Onizuka et Damna sont vraiment deux idiots complètement paumés qui essaient quand même de s’en sortir et c’est amusant de suivre leurs aventures. 

Young GTO Tome 1 de Tôru Fujisawa

10.90€
7.7

Le coup de crayon de l'auteur

6.0/10

Les personnages

8.5/10

Le scénario

8.0/10

L'originalité

8.0/10

L'intérêt du lecteur

8.0/10

Les points positifs

  • Les personnages hilarants
  • Les situations improbables dans lesquelles ils se mettent
  • L'humour

Les points négatifs

  • Les dessins
  • Peut-être trop de références au sexe
Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

  1. Le coup de crayon de l'auteur

    4.00

    Les personnages

    7.00

    Le scénario

    7.00

    L'originalité

    7.50

    L'intérêt du lecteur

    7.00

    Je dois dire que même à l’époque, j’ai eu du mal à lire toute la série de Young GTO. D’ailleurs, elle est sortie en France après le succès de GTO (alors qu’au japon, elle est la première, il me semble). Le dessin est assez moyen et le style de l’histoire un peu lourde. J’avoue, je préfère Onizuka plus âgé. On sent tout de même qu’il a bien évolué entre les deux séries ^^.

    1. Je suis complètement d’accord avec toi ! Et c’est effectivement sa première série 😉 J’ai moi aussi une préférence pour le Onizuka adulte. Je trouve cette « suite » bien plus prenante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils