Souviens-toi que l’amour n’existe pas de Diane Gontier

Souviens-toi que l’amour n’existe pas de Diane Gontier

Nombre de pages :  400 pages
Editeur :  Milady
Date de sortie :  25 août 2017
Collection :
  Milady Littérature
Langue :  Français
ISBN-10:  2811225765
ISBN-13:  978-2811225766
Prix Editeur :  7,60€
Disponible sur Liseuse : Oui à 12,99€

De quoi ça parle ?

Un premier roman saisissant dans la veine de Bonjour tristesse

À première vue, Françoise a tout pour réussir : une famille aimante, un sympathique groupe d’amis, des études de droit qu’elle réussit brillamment. Fuyant les sentiments après une déception amoureuse, l’étudiante va se laisser tenter par une double vie. La nuit, le visage dissimulé sous un loup noir, elle devient Mila, et se prostitue auprès d’hommes rencontrés sur Internet, satisfaisant ainsi ses propres fantasmes. Mais tout va basculer lorsqu’elle accepte un rendez-vous avec son professeur de droit qui l’a contactée sous pseudonyme. Dès lors se noue une relation clandestine qu’elle croit maîtriser alors qu’elle ne cesse de lui échapper.

Mon avis :

Françoise est l’héroïne de ce roman, c’est une étudiante parisienne en droit tout ce qu’il y a de plus classique. Enfin que si on omet son job étudiant plutôt atypique. La nuit, Françoise devient Mila, une call-girl très appréciée de ses clients. C’est une activité qu’elle a choisit et elle y trouve tout son intérêt. Pour concilier ses deux vies, elle a des règles très précises et une organisation quasiment sans failles. Mais tout va changer lorsqu’un de ses clients va être l’un de ses professeurs…

Dès le début de ce roman, j’ai été embarquée dans la spirale qu’est la vie de Françoise, partagée entre stupeur et fascination. Tout s’accélère lors de l’arrivée de Costa dans le roman, même déjà lorsque Françoise le découvre en tant que professeur lors de son premier cours. C’est un personnage bourré de charisme et qui impose le respect dans chacune de ses apparitions. Je l’ai apprécié tout en le craignant. Une tension s’impose à partir de leur premier rendez-vous, une tension qui restera jusqu’à la fin. Au point que lors du point culminant de son histoire avec Costa, j’ai eu une véritable boule au ventre pour Mila/Françoise !

Tout le roman est à la première personne du point de vue de Mila, ce qui permet de vraiment bien la connaître et surtout la comprendre. Le titre n’est pas anodin car il reflète vraiment la pensée de Mila par rapport à l’amour. Elle se complaît dans sa situation et ne ressent pas le besoin d’une relation fixe, elle n’a pas envie d’amour selon elle. Au fil des pages, on va également découvrir Pierre qui est un ami de longue date de Françoise, mais aussi la seule personne au courant de ses activités nocturnes. Il lui sert de garde du corps si il y a un soucis avec un client, il est là autant pour Mila que pour Françoise. Mais face à Costa, je l’ai presque trouvé fade, trop « bon gendre » à mon goût en fait…

J’ai été un peu déçue de la dernière phase du roman, qui n’avait rien à voir avec le reste ni avec la Françoise que je connaissais, cela tranchait trop sur l’ambiance un peu sombre et détachée du roman. C’est ce qui fait que ce roman n’a pas été un coup de cœur malheureusement…La fin est carrément époustouflante par contre, tellement brutale et soudaine, au point que je pensais avoir encore un dernier chapitre dans les quatre dernières pages, mais non je n’étais que face à des feuilles blanches. J’aime ce genre de fin généralement, mais plutôt pour les sagas où je sais qu’il va y avoir une suite. Là c’est un one-shot et c’est assez frustrant, mais en même temps je suis partagée, car c’est quand même un joli coup de la part de l’auteure.

Je vous recommande totalement ce roman qui saura se faire apprécier, vous ne pourrez qu’être captivé par la double-vie de Françoise et par tout ce qui lui arrive.

 

Souviens-toi que l'amour n'existe pas de Diane Gontier

7.60€
Souviens-toi que l'amour n'existe pas de Diane Gontier
84

Scénario

7/10

    La plume de l'auteur

    8/10

      Les personnages

      8/10

        Intérêt du lecteur

        9/10

          Originalité

          10/10

            Les Plus

            • Un personnage principal captivant
            • Une véritable tension créé par l'auteure
            • Un thème fascinant et dérangeant à la fois

            Les Moins

            • Une fin trop brutale
            • Une dernière partie de roman décevante
             
            A propos Littlepadfoot 144 Articles
            Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

            Soyez le premier à commenter

            Laisser un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


            *