Mon avis sur Game Of Thrones Saison 7

Garanti sans spoiler, sans paraben ni huile de palme !

Dès le 17 juillet, j’ai dû partir très loin de la civilisation pour éviter tout spoiler de la saison 7 de GOT. Cette série a ce don particulier de réunir une grande partie de l’humanité qui, après chaque épisode, aime décortiquer les moindres faits et gestes des personnages.

À la maison, on a été fort, on a résisté comme on le pouvait jusqu’à il y a quelques jours pour, enfin, visionner la nouvelle saison… En deux soirs et demi ! Ni plus ni moins. Tels des morfales qui n’avaient pas mangé depuis au moins des mois et des mois, on a tout dévoré et je voulais vous en parler !

Game Of Thrones Saison 7 de D.B. Weiss & David Benioff

Créée par : D.B. Weiss, David Benioff (2011)
Avec : Peter Dinklage, Nikolaj Coster-Waldau, Lena Headey, Emilia Clarke, Kit Harington, Aidan Gillen, Liam Cunningham, Sophie Turner, Maisie Williams
Nationalité : Américaine
Genre : Drame, Fantastique
Statut : En cours
Format : environ 52 minutes (mais varie selon les saisons et les épisodes)

Synopsis

Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l’équilibre des saisons. Dans un pays où l’été peut durer plusieurs années et l’hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d’au-delà du Mur protecteur, n’a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. Après un été de dix années, un hiver rigoureux s’abat sur le Royaume avec la promesse d’un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s’emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.

Mon avis

Cette saison, ce nouveau cru est juste… Je ne trouve pas les mots exacts, en fait. Ça part dans tous les sens et nous qui étions habitués à ce que tout aille assez lentement, là ça tire dans tous les coins. Vite aux abris mon commandant ! Trop d’informations en un épisode risquent de vous causer une crise d’apoplexie !

Alors oui, il s’en passe des choses depuis que Daenerys et son curriculum vitae à faire pâlir d’envie un bac +10, a décidé de passer aux choses sérieuses en arrêtant de se teindre les cheveux en blond en se rendant (enfin) à Westeros !

Et là, je vous sens venir, comment vais-je faire pour vous parler de cette saison sans vous spoiler ?! Gna. Gna. Gna. Sans-souci, Littlefinger in the.. Noise ! Qu’alliez-vous imaginer voyons ?!

Je vous le dis tout net, c’est la foire aux rebondissements, mais je vous arrête tout de suite sur ce que vous pourriez supposer, car c’est faux ! Non, Jon Snow n’est pas la réincarnation d’Aragorn et Daenerys n’a absolument aucun lien de parenté avec Galadriel. Ce n’est pas non plus la fille cachée de Jon Snow. On aurait pu le croire, mais non.


Ce personnage a vraiment beaucoup évolué (et grandi) depuis la première saison, toutefois il y a une chose qui ne change jamais avec Jon, c’est son air niais. « You know nothing, Jon Snow », et cette phrase mainte fois répétée par Ygrid est toujours valable ici. On a beau vouloir nous diriger vers un chemin hautement « Gary Stuesque » avec lui, cela ne change pas mes impressions à son égard. D’ailleurs, je trouve un peu dommage que les grands axes de l’histoire semblent tous converger vers lui.

Toutefois et heureusement, les autres protagonistes ne sont pas en reste. J’ai adoré certaines scènes qui se passent à Winterfell. Sansa a bien mûri et fait moins mijaurée qu’à ses débuts. Elle a vécu des horreurs qui l’ont forgée et endurcie. Cela dit, certains points ne changent jamais. Littlefinger, enfin Lord « Beurk » Baelish, montre qu’il est sans doute le plus grand comploteur de la cour de maternelle. Non, mais vraiment, ce personnage se croit malin, mais à vouloir gruger plus grand que soit, on peut s’en mordre les doigts. Ce type est un vrai cafard.

Pour ce qui est d’Arya, c’est la petite badass de cette saison 7. Il faut dire qu’elle a de quoi ne plus se sentir et sans doute ai-je trouvé qu’elle avait un peu pris le melon à certains moments. Alors oui, elle est devenue une dure à cuire, mais… parfois, elle se la joue trop, genre « personne ne peut m’avoir »… Bah si en fait, ou peut-être pas !  Bon, il y a quand même DEUX moments où elle m’a fait jubiler. Tout comme sa sœur d’ailleurs. Une chose est sûre, c’est qu’on peut totalement admirer l’évolution de ces deux jeunes femmes à travers le temps.

Cersei et Jaime Le couple incestueux… J’avoue, je n’ai jamais aimé Cersei Lannister, mais là… Elle me bluffe un peu. Cette femme est une vraie survivante totalement barge. C’est tout pour elle et que dalle pour les autres. Elle ne recule devant rien et mettra quand même pas mal ses ennemis au porte-à-faux. Et la manière dont elle tient son frère sous son joug et le manipule… L’amour rend vraiment aveugle, muet, bête et sourd. Jaime est le plus grand idiot de cette série devant Jon Snow, c’est dire le degré qu’il atteint !

Et on en parle de Bran ? Le pauvre, il fait sa crise d’adolescence, personne ne le comprend et lui comprend tout le monde… Gloups ! C’est moche de grandir et d’être mal dans sa peau.

Je suis toujours aussi fan de Tyrion. Il allie tellement bien ce que j’aime retrouver dans un personnage. Il est rusé, intelligent, clairvoyant ; un véritable stratège… Je me suis véritablement attachée à lui au cours de toutes ces saisons. Dany (Oups) est perspicace de l’avoir choisi comme… copain de guerre.

Quant à notre blonde préférée, elle a bien évolué, elle aussi, depuis le début de la série, mais elle a tendance à m’agacer pas mal. Ici, elle va rencontrer quelques difficultés et se confronter enfin à des personnes du même pedigree qu’elle.

Et là vous allez me dire : oui bon, OK, tu pavoises depuis tout à l’heure sur tous les personnages, mais concrètement ça donne quoi cette nouvelle saison ?

Eh bien, vous allez vous en prendre plein la figure, tellement que… bon, c’est mon opinion, mais, le seul gros point noir de cette septième saison : tout se déroule trop vite. Nous n’avons pas le temps de déguster un plan d’action que l’on saute au suivant. J’aime bien les ellipses temporelles, mais GOT ne m’y avait absolument pas habituée. Ça fait bizarre. Bon, au moins, je ne me suis pas ennuyée du tout. Le seul épisode que j’ai trouvé un peu plus lent est le 6ème. Et je ne vous dirais pas pourquoi, prévoyez juste quelques polaires et un bon gros paquet de pop-corns (sucrés, salés, c’est à vous de voir). Je ne parle pas d’une autre scène que j’ai trouvée assez « too much » et un brin mal amenée. J’ai été dubitative, dirons-nous, et cela concerne l’une des révélations majeures (ou pas) de la série.

Dans les scènes d’actions, il y a en a une grosse qui m’a fait tellement exulter que j’ai dû me retenir de ne pas couiner comme une folle hystérique… Et non, ce n’est pas quand on apprend que Jon Snow a finalement moins de trois neurones dans la tête. Un comble alors que, pourtant, il est brun ! Inadmissible !

Cette saison était assez fulgurante avec sans doute un peu trop d’informations à ingurgiter pour si peu d’épisodes. Sept quoi !! Bande de voleurs, rendez-nous les 8, 9 et 10 ! Malgré cette impression que tout allait trop vite en peu de temps (et ce, malgré la longueur des épisodes), j’ai vraiment adoré… Sinon, je ne vous aurais pas pondu une chronique aussi étendue. Pour ce qui est du visuel et des effets spéciaux, on a été assez bluffé. L’attente est certes longue, mais le rendu général est tellement léché que nous avons presque l’impression d’être devant des minis films… À ce propos… Il paraît que la saison 8 en sera vraiment, avec des épisodes dépassant allègrement plus d’une heure. Un peu comme le septième épisode de cette saison qui a duré plus d’1H19. Je n’ai même pas vu le temps passer !

L’attente pour la prochaine saison sera super longue 2 ans ! Mandieu, je pense me refaire toutes les saisons du coup. 

Alors la saison 7 est jubilatoire et non, désolée, Bran n’est pas l’héritier de Voldemort.


Game Of Thrones Saison 7

39.99€
Game Of Thrones Saison 7
9.5

Scénario

9.5/10

Jeux des acteurs

9.7/10

Originalité

9.5/10

Effets spéciaux

9.2/10

Les points positifs

  • Les révélations et rebondissements
  • Les scènes d'actions
  • L'évolution des personnages
  • Tyrion Lannister

Les points négatifs

  • Les ellipses temporelles trop nombreuses
  • Certaines scènes un peu "too much"
 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Commentaire

  1. J’ai adoré cette saison, quand j’ai dit à la ma mère, « bon on va se couchez ? de toute façon il ne nous reste que deux épisodes… » sa réaction à été immédiat.  » QUOI ? On est déjà au septième . » Bah non, on était au cinquième… On veut les 10 épisodes !
    Je ne sais pas ce que tu en pense, mais ce n’est plus une série. C’est du cinéma dans le salon avec cette qualité d’image !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*