[À Paraître] Hope ou le secret des Harvey

Hope ou le secret des Harvey de Lesley Pearse

Hope ou le secret des Harvey

Le 8 Septembre paraîtra Hope ou le secret des Harvey de Lesley Pearse aux éditions Charleston pour 9,50€. Ayant découvert cette maison d’édition il y a deux ans et étant fan de sa ligne éditoriale, je ne pouvais pas passer à côté de ce titre !

Résumé

 

Somerset, XIXe siècle

Dans le château de Briargate, Lady Anne Harvey accouche en secret d’une fille, fruit de ses amours adultères avec le trop séduisant Capitaine Pettigrew. Ne pouvant se résoudre à ce que l’enfant soit condamnée à la misère et désireuse de sauver l’honneur de sa maîtresse, la servante, Nell Renton, la confie à sa mère. Celle qu’ils ont baptisée Hope grandit ainsi dans une famille aimante, au milieu de dix frères et soeurs, dans l’ignorance du secret de ses origines.

Mais à la mort des parents Renton, Nell choisit de la faire entrer au service de la famille Harvey. C’en est fini de l’enfance, et Hope va être rapidement confrontée à la violence d’Albert, le jardinier, nouveau mari de Nell. Malheureusement, la vie lui réserve encore bien des surprises…

Dans l’Angleterre victorienne du XIXe siècle, un roman bouleversant sur le destin chaotique d’une jeune femme qui, toute sa vie, puisera au fond de son coeur l’espoir de trouver un jour le bonheur qu’elle mérite tant.

Petite note sur l’auteure

 

Lesley Pearse est née dans le Kent. Après avoir quitté l’école à quinze ans, elle exerce un nombre incalculable de petits boulots, de baby-sitter à Bunny pour Playboy, avant de se consacrer à l’écriture. Elle a vendu plus de dix millions d’exemplaires dans le monde.

 

Premières lignes

 

« Somerset, 1832

– Hurler n’aide pas les bébés à venir au monde ! gronda Bridie, excédée, en forçant sa maîtresse à prendre le bout de la corde nouée à la tête de lit. Tirez là-dessus et poussez plus fort.

En entendant la porte s’ouvrir, elle lança un coup d’oeil par-dessus son épaule. Nell, la jeune femme de chambre, entrait en portant une bassine d’eau chaude.

– Il était temps ! aboya-t-elle. Je croyais que tu avais détalé.

Nell ne s’offusqua pas de la brusquerie de la vieille Bridie, à qui la peur mettait les nerfs à rude épreuve. Seule la crainte du scandale qui détruirait la réputation de lady Anne Harvey l’avait décidée à procéder elle-même à l’accouchement alors qu’elle n’était pas sage-femme. Avec ses mèches de cheveux gris s’échappant de sa coiffe, ses traits tirés par la fatigue et l’angoisse qui avait éteint la gaieté habituelle de ses yeux bleus, elle accusait ce jour-là plus que ses soixante ans d’âge.

– Nous devrions eut-être appeler le docteur, suggéra Nell en voyant le visage congestionné de lady Harvey. Elle est en travail depuis trop longtemps, elle souffre horriblement.

Comprenant au regard que lui décocha Bridie qu’elle ferait mieux de garder ses opinion pour elle, Nell se borna à tremper un linge dans la bassine et à le tordre avant d’éponger le front de sa maîtresse. Elle espérait seulement que Bridie savait ce qu’elle faisait, car si par malheur lady Anne ne survivait pas à l’accouchement, elles seraient l’une et l’autre exposées à de graves ennuis. »

Le début de ce roman m’intrigue pas mal et, je sais pas vous, mais personnellement j’ai hâte de m’y plonger au plus vite !

 

A propos Nath 87 Articles

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis un peu plus d’un an maintenant. Mes genres de prédilection sont le fantastique, la fantasy et le Young Adult mais j’aime aussi découvrir de nouveaux livres et sortir de ma zone de confort. Je fais aussi des chroniques sur mon blog personnel.

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*