Les orphelins du bout du monde d’Harmony Verna

 Les orphelins du bout du monde d’Harmony Verna (traduction Florence Hertz)

Nombre de pages :  576 pages
Éditeur :  Belfond
Date de sortie :  1er juin 2017
Collection :  Le Cercle
Langue :  Français
ISBN-10 :  2714473954
ISBN-13 :  978-2714473950
Prix Éditeur :  22,90 euros
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :
Au début du XXe siècle, une somptueuse histoire d’amour à l’atmosphère ensorcelante, avec pour toile de fond les vastes plaines de l’Ouest australien, terres ancestrales du peuple aborigène.

Abandonnée par sa famille dans le désert australien, Leonora est une miraculée. Confiée à un orphelinat, la fillette tisse une amitié aussi forte qu’éphémère avec un petit irlandais rebelle, James O’Reilly. Mais leurs chemins se séparent lorsque Leonora est adoptée par les Fairfield, un couple d’industriels américains. 
Des années plus tard, c’est une belle héritière qui débarque sur les terres australes, au bras de son époux, le séduisant et ambitieux Alex Harrington, chargé de gérer la mine des Fairfield. Mais alors que le couple s’installe dans sa nouvelle demeure de Wanjarri Downs, Leonora croise le chemin de James, embauché pour diriger le ranch. Les retrouvailles sont délicates : leur amitié, toujours aussi forte, doit rester secrète car Alex ignore tout du passé de Leonora. Mais comment résister à cette force qui semble pousser Leonora irrémédiablement dans les pas de James ? 
Leonora veut divorcer, cesser cette mascarade ; ses sentiments pour Alex sont morts. Mais ce dernier mis au défi par sa femme, harcelé par les mineurs qui se mutinent contre lui, va bientôt laisser éclater une violence folle, terrible, dont personne, pas même James, ne sortira indemne…

Mon avis 

Le soleil à son zénith qui l’enveloppe dans une chaleur accablante… Toute une étendue de terre rouge parsemée de touches vertes à ses pieds… Et ce silence qui est la seule réponse à son appel au secours. Voilà comment débute l’histoire de Léonora, seule dans ce désert aride qui ne lui laisse peu d’espoir. Pourtant, celui-ci se présentera sous les traits d’un mineur au grand cœur, puis de nouveau dans la vie de l’héroïne sous différentes façons dont la plus belle, l’amour.

“Les orphelins du bout du monde” fait partie de ses romans qui arrivent avec finesse à vous plonger dans une histoire chargée en émotions et riche en événements. D’une plume fluide et addictive, l’autrice nous emporte dans l’Australie du début du XXe qui est en plein essor industriel. Beaucoup ont rêvé y faire richesse dans ce pays en pleine émergence, mais peu y arriveront. La désillusion est forte pour certains et c’est dans ce contexte que nous allons découvrir Léonora.

En plus d’une belle aventure, l’autrice nous offre une galerie de personnages fort bien travaillés et qui saura marquer votre lecture. Qu’ils soient pleins de bonté, fourbes, serviables ou manipulateurs pour certains, ils sont tous acteurs et témoins de l’histoire de Léonora et James qui se déroulent sur plusieurs années, mais aussi de cette période-charnière de l’Histoire de l’Australie.
Quant aux différents paysages servant de cadre au récit, ils sont tout simplement époustouflants. J’utilise un terme assez fort, car la plume de l’autrice est très visuelle. J’imaginais sans difficulté les différentes scènes qui se jouaient au fil des pages, ressentait presque la dureté de la sécheresse ainsi que les difficiles conditions de vie des mineurs et celle des Aborigènes. Tous ces éléments participent à une véritable immersion pour le lecteur.

Ce fut l’une de mes lectures les plus captivantes de cet été, car elle a su me faire attacher à ses personnages principaux, découvrir une histoire réaliste, offert une romance qui a su prendre sontemps, mais qui n’est pas moins forte et pleine de passions et surtout, elle a su aiguiser ma curiosité en prenant pour cadre l’Australie.
Je suis passée par tout un panel de sentiments avec ce roman: J’ai été attendrie par Léonora et James bien que leur romance a certains clichés qui font sourire, j’ai aimé détesté Alex (je vous laisse le plaisir de le découvrir), j’ai aimé la gentillesse et la présence réconfortante de certains personnages, j’ai grincé des dents devant l’attitude de certains et sur les conditions de travail de cette période… Bref ! C’est en arrivant à la fin du roman que je me suis rendu compte du fabuleux voyage que je venais de faire grâce à l’autrice.

Je vous invite à votre tour à lire ce superbe roman qui nous offre une belle histoire d’amour dans un cadre dépaysant et pleine d’émotions. C’est un voyage que vous n’oublierez pas, une belle aventure à découvrir .

Les orphelins du bout du monde d'Harmony Verna

22,90€
Les orphelins du bout du monde d'Harmony Verna
85

Plume de l'auteur

9/10

    Personnages

    9/10

      Scénario

      9/10

        Intérêt du lecteur

        8/10

          Les Plus

          • De très belles descriptions du paysage australien
          • Une romance touchante
          • Une très belle galerie de personnages

          Les Moins

          • Une touche dramatique un peu trop appuyée par moment
          • Quelques clichées présentes dans la romance
          A propos klolianebooks 113 Articles
          Chroniqueuse pour Songe d'une nuit d'été . Autant fan de romance que de thriller, cinéphile à ses heures perdues, collectionneuse de manga et accro aux drama asiatiques.

          7 Commentaires

          Laisser un commentaire

          Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


          *