Des étoiles à l’infini de Blanche Monah

À l’aube de ses 18 ans, Rachel rêve de conquérir les étoiles. Elle vient d’entrer en classe préparatoire pour tenter d’intégrer une grande école d’aérospatiale. Sa méthode pour y parvenir : pas de sorties, pas de distractions, pas de garçons. Mais quand Rachel rencontre Chris, un étudiant de deuxième année, ses belles résolutions s’envolent. C’est un beau bad boy, tatoué et piercé, participant à toutes les fêtes étudiantes… Sa devise : ne donner aux filles que son corps, jamais son cœur. À ses yeux, Rachel ne devrait être qu’une gentille gamine innocente et inexpérimentée. Pourtant, il ne peut détacher son regard de cette fille qui attise son désir et qui pourrait bien l’emmener très très loin…

Des étoiles à l’infini de Blanche Monah

Nombre de page : 316 pages
Editeur : City Edition
Date de sortie : 5 juillet 2017
Collection : CITY EDITIONS
Langue : Français
ISBN-10: 2824610093
ISBN-13: 978-2824610092
Prix éditeur : 16,90€
Disponible sur liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

À l’aube de ses 18 ans, Rachel rêve de conquérir les étoiles. Elle vient d’entrer en classe préparatoire pour tenter d’intégrer une grande école d’aérospatiale. Sa méthode pour y parvenir : pas de sorties, pas de distractions, pas de garçons. Mais quand Rachel rencontre Chris, un étudiant de deuxième année, ses belles résolutions s’envolent. C’est un beau bad boy, tatoué et piercé, participant à toutes les fêtes étudiantes… Sa devise : ne donner aux filles que son corps, jamais son cœur. À ses yeux, Rachel ne devrait être qu’une gentille gamine innocente et inexpérimentée. Pourtant, il ne peut détacher son regard de cette fille qui attise son désir et qui pourrait bien l’emmener très très loin…

Mon avis

Je connais Blanche Monah de nom, et j’avais hâte de découvrir autant sa plume que son univers. Cette romance est une du genre « New Adult » avec des étudiants. Les points de vue sont alternés entre les héros, mais j’ai eu aussi la surprise d’y découvrir quelques chapitres consacrés à la maman de l’héroïne.

Ce qui m’a beaucoup plus ici, c’est que l’histoire, bien qu’assez sexy sur la fin, est avant tout une très belle histoire d’amour entre deux jeunes gens que tout semble opposer et qui pourtant, finissent par très bien s’assembler. Chris est un bad boy, un vrai qui cache un très grand cœur. Les relations exclusives ce n’est pas son truc et il préfère collectionner les coups d’un soir même si ça le fait passer pour ce qu’il n’est pas.

Rachel, quant à elle, est douce, gentille, timide et très innocente. Elle a été élevée par sa mère et n’a jamais connu son père. C’est par un concours de circonstances bien nommé que ce deux êtres que rien ne prédestinait à se rencontrer, finiront par faire connaissance. Tout de suite, une certaine alchimie s’installe entre eux et malgré quelques éléments perturbateurs, Chris et Rachel ne feront que se rapprocher, inévitablement, l’un de l’autre.

Bien que la trame de l’histoire tourne exclusivement autour des héros et de la manière dont leur relation se met en place, on prend un grand plaisir à lire les progrès qu’ils font ensemble. On sent que les non-dits de Chris concernant sa famille – un beau-père horrible, une mère qui a jeté l’éponge depuis longtemps et une sœur qui tourne mal – cache d’horribles choses que l’on ne peut qu’essayer de deviner. Chris a beau avoir un passé sombre, il est adorable et ne surjoue pas. J’ai apprécié sa personnalité très naturelle. Tout comme celle de Rachel qui ne devient pas une créature sexy assoiffée de sexe parce qu’elle tombe sur le plus beau mec de la fac. Elle est vraie, et ne fait pas semblant. Elle est jeune et fait bien son âge que ce soit dans sa vision des choses, la manière dont elle évolue et ses craintes dignes d’une adolescente de 18 ans. Elle est très intelligente et vise une carrière plutôt difficile à atteindre. Elle a conscience que ce qu’elle éprouve pour Chris est nouveau pour elle et de fait, elle a beaucoup de mal à canaliser ses émotions.

Ce qui m’a agréablement surprise, c’est de retrouver quelques chapitres avec les points de vue de sa mère. Par ailleurs et du coup, j’ai trouvé que c’était trop peu. Sylvia apparaît comme une mère aimante, réfléchie qui ne veut que le bien de sa fille. Mais quand on lit ses mots, ses pensées profondes, on sent qu’il y a bien plus. Elle a dû mettre son futur entre parenthèses pour élever sa fille qu’elle a eue bien trop jeune. Sous couvert de ne pas vouloir que Rachel fasse les mêmes erreurs, elle tente de la retenir, à tout prix, à l’intérieur de sa chrysalide alors que la jeune fille ne demande qu’à sortir de son cocon. J’ai eu l’impression que finalement, à travers les sacrifices qu’elle a dû faire pour sa fille, elle vit un peu à travers cette dernière, par procuration. Si Rachel réussit sa vie et à faire le métier dont elle rêve depuis gamine, alors, ce sera un peu aussi la « gloire » de sa mère. Bien sûr, ce n’est pas dit ainsi dans le texte, mais c’est ce que j’ai ressenti.

Il y vraiment quelques thématiques intéressantes dans cette histoire même si cela reste en trame de fond. Pour en revenir à l’histoire de Chris et Rachel, je l’ai réellement appréciée et la fin qui se termine sur un sacré cliffhanger, me fait déjà trépigner d’impatience concernant la suite. 

Les personnages décrits par Blanche Monah sont attachants, ils se font vite une place dans notre tête et on a du mal à les oublier. Quant à la plume de l’auteur, je l’ai beaucoup appréciée. Elle est très rafraîchissante et j’ai aimé que tout se mette doucement en place entre les personnages principaux. Leur histoire ne m’en paraissait que plus réelle et légitime.

Je vous conseille fortement ce roman qui est une très belle surprise de la collection Eden chez City éditions.

Des étoiles à l’infini de Blanche Monah

16.90€
Des étoiles à l’infini de Blanche Monah
8

Plume de l'auteur

8.1/10

Personnages

8.4/10

Scénario

7.3/10

Intérêt du lecteur

8.3/10

Les points positifs

  • Les Personnages
  • L'ambiance du livre
  • La plume de Blanche Monah
  • Les sous-thématiques

Les points négatifs

  • Histoire déjà-vu/lu
 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*