Le secret d’Avalon de Marion Zimmer Bradley

:star: Le secret d’Avalon de Marion Zimmer Bradley

Le secret d'Avalon, Marion zimmer BradleyNombre de page : 536 pages
Editeur : Pygmalion
Date de sortie : 31 mai 2017
Collection : Fantasy
Langue : Français
ISBN-10 : 2756420190
ISBN-13 : 978-2756420196
Prix éditeur : 19,90€
Disponible sur liseuse : Oui

Son résumé :

Bien avant la légende du roi Arthur et Camelot, Avalon était là, majestueuse terre arborant vallées dorées et brumes argentées. Sur cette île, siège de la Déesse Mère, trois prêtresses puissantes façonnent la destinée de l’Angleterre en luttant pour regagner la magie et les traditions d’un monde autrefois moins sombre. Acculées par les envahisseurs, pouvoirs et visions sont leurs seules armes dans ce combat pour la liberté. Et leur unique espoir réside dans leur quête de l’incarnation du Roi Sacré, le vrai Fils de Cent Rois qui, grâce à son épée légendaire Excalibur, affrontera l’ennemi pour le salut de la nation tout entière. « 

 

:star: Mon avis :

Le secret d’Avalon de Marion Zimmer Bradley est le maillon entre La colline du dernier adieu et Les Dames du Lac (l’œuvre phare de l’auteure). Pour être originale, je n’ai pas encore lu Les dames du Lac, mais j’ai commencé la saga par son préquel : La colline du dernier Adieu. J’avais beaucoup aimé ce premier roman qui permettait de découvrir un pan de l’histoire qu’on ne connaît pas, c’est-à-dire la disparition progressive de la religion Celte pendant l’invasion romaine de l’Angleterre. J’étais impatiente de commencer la suite, découvrir comment les personnages allaient se démener pour sauvegarder leurs croyances et s’adapter à l’évolution du monde. Comment l’histoire peut-elle mener au règne du roi Arthur ? Dans Le secret d’Avalon, Marion Zimmer Bradley explique de quelle manière le destin peut jouer un rôle essentiel dans l’histoire du roi Arthur. Les femmes sont les figures majeures du Cycle d’ Avalon, et c’est un réel plaisir de lire un roman de fantasy où les personnages féminins ne tiennent pas le rôle de damoiselles en détresse.

Le secret d’Avalon se divise en trois parties, toutes différentes cependant à chaque fois on peut remarquer des similitudes. Les personnages nous rappellent ceux que nous avions précédemment découvert, comme si ces êtres étaient prisonniers dans une éternelle roue du destin constituée de réincarnations.

La Sybille 96 – 118 avant JC

J’ai énormément aimé la première histoire, parce qu’on retrouve les personnages qu’on avait quittés dans La colline du dernier adieu. Gawen, le fils d’Elane et Gaïus vient de perdre ses parents dans une tragédie et la dame Caillean l’amène dans l’île sacrée d’Avalon où il devra être confronté à son illustre destin. Les personnages masculins étaient le problème dans La colline du dernier adieu, ils étaient versatiles et manquaient d’honneur. Mais dans la première histoire du Secret d’Avalon, Gawen est un garçon profondément touchant et attachant. C’est même le personnage que j’ai le plus aimé suivre dans les chapitres qui lui étaient consacrés. Encore, Caillean était fantastique – une femme forte et déterminée à sauver son héritage. Elle ne laisse personne la démolir et essaye par tous les moyens de sauver le culte de la Déesse. J’ai trouvé les rites magiques bien décrits, ils sont juste un peu trop nombreux à mon goût. Mais le gros point positif de cette histoire est incontestablement le message spirituel et universaliste : toutes les religions viennent du même terreau, donc c’est contre productif de se combattre. L’important est de faire le bien.

L’impératrice 285-283 avant JC

La seconde histoire était encore plus intéressante, on y suit vraiment le destin de deux femmes Dierna et Teleri. Cela porte sur les sacrifices que l’on doit faire si on veut sauver quelque chose qui nous tient à cœur. L’histoire à propos de ce premier empereur d’Angleterre était tellement bien que je suis allée sur Wikipédia voir s’il existait réellement, mais oui il existe. Marion Zimmer Bradley a fait des recherches poussées pour écrire son roman. Dans cette histoire, j’ai comme d’habitude moins aimé les rites et les cérémonies des prêtresses d’Avalon que je trouvais ennuyeuses. Heureusement, l’intrigue tenait la route, malgré quelques longueurs.

La fille d’Avalon 440 -452 avant JC

La troisième partie est celle qui a failli me faire décrocher… Pourtant, cette histoire sur la jeunesse de Viviane promettait d’être passionnante. Or, c’est encore ces cérémonies de prêtresses et même la froideur de certains personnages qui m’ont fait manquer d’écourter ma lecture. Je pense que ça doit être parce que je n’ai pas encore lu le roman des Dames du lac, et que certains détails étaient donc moins limpides.

La conclusion

Le secret d’Avalon est le roman que tous les fans de Marion Zimmer Bradley devraient avoir dans leur bibliothèque. Cette idée du destin, des réincarnations était géniale. Je vous laisse la joie de découvrir cette formidable épopée féministe ! Who run the world dans la fantasy ? Girls !

cetaient-tres-bien

Acheter ce livre sur Amazon

 

:star: Les autres romans de la saga :

les dames du lac BradleyLa colline du dernier adieu, Marion zimmer Bradley

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*