Le retour d’Alice Oseman ! 

Silence Radio d’Alice Oseman

Silence radio Alice Oseman

Nombre de pages : 416 pages
Editeur : Nathan
Date de sortie : 8 juin 2017
Collection : GRAND FORMAT DI
Langue : Français
ISBN-10 : 209257051X
ISBN-13 : 978-2092570517
Prix éditeur : 16.95
Disponible sur liseuse : non

De quoi ça parle ?

Écoute ta propre voix…
« Je suis Frances, Frances la sérieuse, la solitaire, la discrète. Je passe mon temps à étudier. J’ai un seul objectif : entrer à Cambridge après le bac.

Je suis Frances, la vraie Frances. Je suis fascinée par le mystérieux Silence Radio et sa chaîne Youtube Universe City. J’aime rire et j’aime dessiner.

Et puis je rencontre Aled. Avec lui, je peux enfin être moi. Avec lui, je vais enfin avoir le courage de trouver ce qui compte vraiment pour moi. »

Mon avis :

Cette jeune auteure m’avait charmée avec son premier roman intitulé L’année Solitaire et elle a réussi à renouveler mon intérêt pour elle avec Silence Radio. J’ai passé un très agréable moment de lecture en compagnie de personnages attachants.

Parlons en un peu, Alice Oseman nous offre des personnages atypiques que l’on se plaît à suivre tout au long de l’histoire. Que ce soit l’héroïne légèrement introvertie qui ne trouve l’accomplissement que dans ces études où bien un jeune homme qui cache derrière sa timidité un talent profond et un mal-être tout aussi présent. Ce sont des personnages très travaillés du point de vue psychologique avec lesquels il est assez facile de se trouver des points en commun. Même les personnages secondaires sont très bien travaillés, j’ai été charmée par la brochette de personnage que nous propose l’auteure.

Ce second livre est très différent du premier, car il aborde des sujets plus variés comme l’appartenance sexuelle, mais aussi Le harcèlement moral. Si je l’ai trouvé plus fort et plus frappant que l’Année solitaire, j’ai trouvé que la façon dont le sujet était traité de façon moins poussive que son premier roman. Malgré le fait que j’ai adoré ma lecture, je garde un goût d’inachevé et c’est dommage parce que le roman est très bon. Mais je ne me satisfais pas de la conclusion proposée par l’auteure.

La manière d’écrire ( où peut être la traduction) fait que le livre se dévore à une vitesse remarquable. L’histoire de ces jeunes gens nous happe et nous bouleverse. Je ne cache pas avoir versé quelques larmes pendant ma lecture. J’ai beaucoup aimé l’originalité du roman concernant la mise en place de l’histoire. Je ne vous donne pas trop d’éléments sur le sujet, car il est bien plus agréable de le découvrir par soi-même. C’est une histoire qui fait réfléchir, en tout cas moi c’est cet effet qu’elle m’a fait, je suis ressortie chamboulée de ma lecture et j’aurais aimé resté plus longtemps au côtés des personnages.

Vous l’aurez donc compris, je suis une nouvelle fois charmée par Alice Oseman, d’ailleurs, je suis assez tenté de les lire en anglais pour voir ce que donne sa plume dans sa langue maternelle. En tout cas, n’hésitez pas à vous jeter sur ce roman !

C'était excellent !

achetez ce livre sur amazon

A propos Oli 20 Articles

Fan inconditionnelle de YA, fantasy, fantastique et presque un peu tout ce qui se lit. J’ai développé un très gros problème d’addiction à la lecture. J’ai le plaisir de chroniquer pour Songe d’une nuit d’été et de tenir mon propre blog ! J’espère vous croiser un jour au détour d’une page. Un livre permet toujours de belles rencontres !

6 Commentaires

  1. J’avais bien aimé « L’année solitaire » à sa sortie même si aujourd’hui je ne m’en rappelle plus trop, ce n’était donc pas une lecture inoubliable.. Mais je serais curieuse de lire celui-ci si j’en ai l’occasion, ta critique me donne bien envie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*