Le deuxième tome de la série Aélis par F.V.Syam

Aélis Tome 2 : Le secret de F.V. Syam

Nombre de pages : 437 pages
Editeur : Boz’dodor Editions
Date de sortie :  09 Janvier 2017
Collection :  Fantasy
Langue : Français
ISBN-10: 237140053X
ISBN-13: 9782371400528
Prix Editeur : 20 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Après l’incendie de Mortelune, Aélis est seule au monde : elle est la dernière magicienne connue. Mue par un ultime espoir, elle entreprend un voyage vers la forêt des Scyss, le peuple des elfes, où elle espère obtenir des réponses sur ses origines et soigner les blessures de son âme. Mais la vie n’a pas fini de mettre des obstacles sur sa route. Une prophétie millénaire refait surface, en même temps qu’un artéfact maléfique dont les sombres pouvoirs pourraient ravager le Géhan. Alors que la guerre menace, l’aide dont Aélis a besoin pour accomplir sa quête pourrait venir de celui qu’elle n’attend pas. 

Mon avis :

Il en aura fallu du temps pour que ce deuxième tome arrive dans mes mains et je fus récompensé à la hauteur de mon attente.

Dans le tome précédent, nous avions quitté Aélis qui se dirigeait vers le nord-ouest du Géhan vers le peuple Scyss. Ainsi que Cyrus, s’enfuyant de Tespior après son combat contre Vangellis. On reprend donc notre histoire plusieurs jours après ces événements. Aélis arrive enfin à Wasenbrum et Cyrus assaillit de doutes et de questions prend le même chemin.

Ce tome-ci est dans la continuité du précédent. C’est de la Fantasy comme je l’aime avec des moments durs, d’actions et de calme. J’avoue que je ne m’attendais pas à certains retournements surtout à la fin du livre. Comment peut-on laisser le lecteur sur une fin pareil. Cela me donne très envie d’avoir la suite au plus vite maintenant, je suis déjà en manque. Aélis et Cyrus forment un très bon duo même si par moments j’avais envie de botter les fesses de celui-ci pour son impertinence et ses réflexions sarcastiques. La douceur d’Aélis contraste beaucoup avec l’impétuosité de Cyrus, ils sont complémentaires.

 Concernant l’histoire, il y a eu de nombreuses réponses, des surprises et une certaine satisfaction. La relation entre nos deux personnages évolue beaucoup. Nous avons aussi droit à des éclaircissements sur le passé de chacun. Je vous avoue que j’avais deviné presque dès le départ qui était le seigneur de Livanir, cela saute aux yeux dès que nos héros le rencontre. J’ai apprécié les nouveaux personnages tels que Walkyr et sa cousine, la princesse Anthémis. La prophétesse Célesta n’est pas en reste et je me demande ce qu’elle va faire, mais surtout j’espère les revoir très bientôt.

Que dire de plus, ce deuxième tome est aussi entraînant que le premier. On se réjouit puis on a peur pour notre paire de héros. J’ai également adoré les cartes du Géhan et du Royaume de Kismaar présentes en début de volume. Moi qui aime me repérer dans une histoire, j’ai été servi.

Bref, j’ai passé un très bon moment de lecture. Je ne peux que recommander ce livre aux fans de Fantasy et à ceux qui voudraient faire un premier pas dans ce genre littéraire. J’ai hâte de connaître la suite.

 

 

Achetez ce livre sur Amazon


Les chroniques des tomes précédents


 

 

 

 

 
A propos Karine 68 Articles

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J’aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

1 Rétrolien / Ping

  1. Songe d'une Nuit d'été - Ce qu’il s’est passé sur Songe – Semaine#4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*