Origines de Cassandra O’Donnell

 Rebecca Kean Tome 6 : Origines de Cassandra O’Donnell

 Nombre de pages :  286 pages
Editeur :  J’ai lu 
Date de sortie :  29 mars 2017
Collection :  J’ai lu inédit
Langue :  Français
ISBN-10:  2290079553
ISBN-13:  978-2290079553
Prix Editeur :  12,50€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Une bande d’illuminés et de créatures magiques fanatiques ont discrètement envahi mon territoire, ma meilleure amie est tombée enceinte (on ne sait comment) de son amant muteur, ma fille est en train de se transformer en « ange de la mort » et je m’apprête à entamer l’un des voyages les plus terrifiants de ma vie…. pas de doute : cette fois, j’ai vraiment besoin de vacances.

Mon avis :

C’est avec énormément de plaisir que j’ai retrouvé Rebecca pour un sixième tome, il faut dire qu’on l’aura vraiment attendu celui-ci. Mais le plaisir n’en a été que plus grand. Et de lire Origines, m’a donné envie de relire toute la saga tant j’aime l’univers et les personnages.

Rebecca Kean fait partie de mes séries doudous, pour certains cela peut paraitre étrange, mais j’adore les histoires qui me donnent l’impression de faire partie de l’univers au même titre que les personnages. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la plume de Cassandra O’Donnell nous donne l’impression de prendre part au récit. J’aime cette alternance entre passage très sérieux et d’autres beaucoup plus détendus et pleins d’humour. J’ai dévoré Origines parce que je ne pouvais pas me retenir, c’était tellement agréable de retrouver les personnages, de les voir mener leur vie comme si on ne les avait jamais quittés, et pourtant, il y en a eu du changement !

On retrouve une Rebecca au sommet de sa forme malgré la double charge qui pèse sur ses épaules, elle n’est plus seulement la gardienne du Directum, chargé de faire respecter la loi sur le territoire, elle est aussi reine de son peuple. Et il est certain que ces deux jobs ne sont pas de doux repos, sans compter le fait qu’elle est aussi mère et accessoirement, la compagne d’un puissant vampire. Parfois quand je lis cette saga, j’ai l’impression de voir une work girl, vous savez ces femmes chef d’entreprise, cadre, ou encore qui ont un boulot très prenant et qui parviennet à gerer milles trucs dans la même journée, et bah Rebecca, c’est la même chose.

Les autres personnages ne sont pas en reste Leo s’affirme de plus en plus et j’ai hâte de pouvoir lire son histoire. Dans ce tome, beaucoup de destins se croisent et parfois, les envis des personnages se heurtent à la réalité de leur univers et dans ces moments, être une sorcière, un loup-garou ou autre n’est plus aussi génial.

Niveau histoire, c’est assez différent de ce qu’a pu déjà nous proposer l’auteure, peut être plus consistant, plus fouillé, avec une intrigue vraiment bien menée et un suspens qui nous tient jusqu’à la toute dernière révélation. Dans Origines, on apprend pas mal de chose sur le passé de certains personnages, notamment sur celui de Rebacca. Ce tome nous offre son lot de grosses révélations.

Enfin, j’ai vraiment, vraiment adoré ce tome, son seul défaut, c’est que je l’ai trouvé trop court. Mais c’est mon cœur de fan qui parle parce que quand je suis avec Rebecca et tous les autres, je n’ai vraiment pas envie que le livre se termine. J’ai hâte de retrouver les personnages pour le final de la série !

Juste inoubliable !

Achetez sur Amazon


Chroniques des tomes précédents


 
A propos Oli 20 Articles
Fan inconditionnelle de YA, fantasy, fantastique et presque un peu tout ce qui se lit. J'ai développé un très gros problème d'addiction à la lecture. J'ai le plaisir de chroniquer pour Songe d'une nuit d'été et de tenir mon propre blog ! J'espère vous croiser un jour au détour d'une page. Un livre permet toujours de belles rencontres !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*