Sociétés secrètes de Dominique Labarrière

Nombre de pages : 214 pages
Editeur : Pygmalion
Date de sortie : 19 Avril 2017
Collection : Enigmes de l’histoire
Langue : Français
ISBN-10: 2756416983
ISBN-13: 9782756416984
Prix Editeur : 20,90€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Les sociétés secrètes sont-elles le miroir du monde ?
Laissez-nous vous conter leur histoire, leur organisation, leurs rituels, leurs relations au savoir et au pouvoir, mais aussi les personnages fondateurs ou emblématiques, les anecdotes, les faits marquants.
En mettant ces faits en perspective avec le contexte historique dans lequel ces ordres sont apparus et en expliquant leur évolution, leur adaptation aux fluctuations de l’histoire, ces groupes de l’ombre sont très éclairants. Ils en disent long sur l’état momentané ou pérenne des sociétés dont ils se veulent la face cachée.
De l’Antiquité à nos jours, l’histoire de ces sociétés emblématiques sont autant d’aventures humaines, entre forces de lumière et puissances des ténèbres.

Mon avis :

En premier lieu, ce qui m’a attiré vers ce livre est son sujet. Les sociétés secrètes dont on entend parler sans vraiment savoir ce qu’elles sont vraiment. Toute enthousiaste, j’ai vite déchanté au bout de quelques pages. Je ressors assez mitigé de ma lecture.

Je vais commencer par la douloureuse. Ce qui m’a coupé dans ma lecture est que je m’attendais à autre chose par rapport à ce que j’ai lu. Je m’attendais à un traitement société par société, simple avec leurs éléments principaux. Là, je me suis cru dans un cours où l’on a essayé de me faire ingurgiter un maximum de données, de détails en une seule fois. L’autre élément qui a sapé mon moral est le nombre affolant de mots techniques, propre au sujet avec des annotations qui renvoient à des ouvrages et non des définitions. Un vocabulaire totalement inconnu a des gens comme moi qui n’ont jamais fait d’études sur les religions et les mouvements liés aux sociétés. Je vous avoue, j’ai eu la fainéantise de chercher sur internet les définitions et j’ai plutôt opté pour essayer de comprendre les phrases dans leur sens général. Ce livre n’est pas à la portée de tout le monde et sûrement pas à la mienne tellement ma lecture a été difficile et en dents de scie.

Passons maintenant à ce que j’ai aimé et qui m’a intéressé. J’ai découvert que ces sociétés remontaient jusqu’à l’Egypte des pharaons ou la Grèce antique. Qu’elle n’a pas été ma surprise de lire que ceux qui voulaient devenir prêtre en Egypte, passaient par un rituel initiatique. Moi qui croyais qu’à cette époque, c’était plus simple. Je me suis lourdement trompé. Fait surprenant, que ce soit au Moyen Âge jusqu’à nos jours. La plupart des sociétés secrètes étaient étroitement liées à la religion et la politique dont le but de la majorité d’entre elles est l’élévation suprême de l’esprit. Certaines étaient ouvertes à tous dont la majorité semblait assez élitiste. J’ai apprécié les éléments démontrant la fausseté de certaines rumeurs comme celle sur les chevaliers du Temple – Les Templiers – et de leur fameux trésor caché.

Pour conclure, je ne suis pas déçue de ma lecture, mais reste très mitigé car d’un côté, il y a une narration lourde avec un vocabulaire assez spécifique et de l’autre, un sujet passionnant avec des informations et des détails très intéressants.

 

 

Achetez ce livre sur Amazon

 

 

 

 

 
A propos Karine 65 Articles

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J’aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*