J’irai mourir sur vos terres de Lori Roy

:star: J’irai mourir sur vos terres de Lori Roy

J'irai mourir sur vos terres, Lori RoyNombre de pages : 320 pages
Editeur : Le Masque
Date de sortie : 8 mars 2017
Collection : Grands Formats
Langue : Français
ISBN-10: 2702445675
ISBN-13: 978-2702445679
Prix Editeur : 20€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Tout le monde sait qu’il n’y a rien après les champs de lavande des Holleran, si ce n’est la propriété des Baine. Et tout le monde sait aussi que Juna est à l’origine de la haine entre les deux familles.
 
Tout a commencé en 1936 dans la petite ville du Kentucky. Avant qu’il ne rencontre Juna, Joseph Carl était le meilleur des frères Baine. Mais cette année-là, elle a posé ses yeux noirs ensorceleurs sur lui. Et le pire est arrivé.
Vingt ans plus tard, Annie Holleran, la jeune nièce de Juna, s’aventure en zone interdite. Lorsque minuit retentit, elle scrute la surface de l’eau du puits sur le domaine des Baine, pensant, selon une vieille légende, pouvoir y lire son avenir. Mais au lieu de son futur amoureux, elle découvre, avec horreur, un cadavre. Et si cette mort annonçait le retour tant redouté de Juna ? Annie craint qu’une menace rôde de nouveau sur leurs familles, inexorablement liées par les secrets sanglants qui hantent leurs terres.

:star: Mon avis :

Avez-vous déjà terminé un roman avec l’impression qu’il poursuit encore son cours dans votre esprit ? C’est ce qui m’est arrivé en lisant J’irai mourir sur vos terres de Lori Roy, un roman écrit comme on peint sur une toile…

Je revois encore les vives couleurs des champs de lavande de la famille Holleran, les reflets chatoyants dans les cheveux de Juna et les ombres au fond du puits au mystérieux domaine des Baine. Il faut dire que ce thriller ou plutôt ce drame familial est une vraie réussite, que ce soit dans la trame narrative ou bien la complexité des personnages.  J’irai mourir sur vos terres m’a amené à un dépaysement total  en me faisant côtoyer deux générations de femme d’une petite ville du Kentucky.

Annie Holleran vient d’avoir quinze ans et demi, c’est un moment clé de sa vie car c’est le jour de son élévation. En regardant au fond d’un puits elle pourra voir le visage de son futur époux, et ainsi quitter le monde des enfants pour celui des adultes. Mais Annie n’est pas comme les autres filles du Comté de Hayden : elle possède le don. Un pouvoir rare que possédait aussi sa tante Juna, une femme crainte par tous et qui fut à l’origine de l’exécution de Joseph Carl, l’aîné des Baine. Une nuit, en contemplant dans le puits du domaine des Baine, Annie trouve un cadavre. La dernière des Baine de Hayden est morte, est-ce le signe du retour de la maléfique Juna ?

La plupart du temps le don est pareil à un murmure ou à un soupir, mais à mesure que se rapprochait le demi-anniversaire d’Annie, qui correspondra à son élévation, comme on dit ici, il s’est mis à grandir, et c’est à cause de ce quelque chose dans l’air qu’elle sursaute sans raison et qu’elle retient son souffle lorsqu’elle imagine entendre des mots qu’elle ne devrait pas. Toute sa vie – ce qui fera quinze ans et demi demain, jour de son élévation -, Annie Holleran a vécu dans la peur de devenir pareille à tante Juna. Toute sa vie, elle a vécu dans la peur de voir celle-ci rentrer à la maison.

Des portraits de jeunes filles en fleur dans une réalité pas si fleurie

C’est une sacrée claque que je viens de recevoir ! Je ne m’attendais pas du tout à une telle histoire, parce que ce roman cache bien son jeu. La couverture présageait du sanglant, un thriller percutant, mais ce fut différent. Lori Roy écrit la violence avec la plus grande douceur. C’est simple, en tant que lectrice j’ai eu le sentiment d’être présente à côté des personnages. J’étais perturbée au départ, pas dans le mauvais sens du terme, loin de là – c’était original et différent de tout ce que j’ai pu lire dans le genre.

Les yeux noirs de Juna

Les hommes du roman sont inoubliables et même parfois effrayants quand on les voit à travers les yeux féminins d’Annie et Sarah, la mère de cette dernière : John Holleran, Abraham, le père de Sarah et Juna, Joseph Carl Baine et son frère Ellis ont tous un petit côté d’irrésistiblement attachants car ils sont ancrés dans le réel. De ce fait, même quelques jours après avoir terminé le roman, j’ai toujours les noms des personnages en tête. Mais à côté de ces hommes à la fois durs et simples dans leur authenticité, les personnages féminins ont la palme de la justesse selon moi.

Annie, Sarah et Juna sont toutes les trois stupéfiantes. On alterne entre l’histoire raconté par Annie en 1936 et celle de sa mère Sarah au même âge, en 1952. Du coup, même si le rythme traverse parfois des périodes d’accalmie, on ne s’ennuie pas car on a toujours l’espoir de voir ses questionnements résolus au chapitre suivant.  L’idée de l’élévation chez les jeunes filles m’a beaucoup interpellée, je ne sais pas si c’est une invention de l’auteure ou une tradition réelle, mais c’était brillant. Tout le long, le contraste entre l’innocence d’Annie, ses peurs et ses espoirs avec la violence du monde des adultes s’est dessiné sous mes yeux. Dans cette atmosphère étrange, Annie l’héroïne essaye de trouver son chemin à travers les secrets de sa famille. Sarah nous dévoile son histoire en nous parlant de sa sœur Juna.  La terrifiante Juna… En lisant la nuit à la faible lumière de la lampe de chevet, j’ai frissonné plus d’une fois en lisant ce nom. Je suis une petite nature, mais la musique de la plume de Lori Roy compose un chant envoûtant qui m’a donné l’impression de me retrouver à mi-chemin entre le rêve et le cauchemar.

Conclusion

J’irai mourir sur vos terres est un roman noir au goût exquis . Un thriller familial inoubliable tissé avec les drames de deux familles – L’injuste soif de voyeurisme macabre d’une petite ville avec l’exécution  de Joseph Carl Baine et le passage douloureux d’une génération à une autre. Il conte le destin un peu extraordinaire de jeunes filles ordinaires. Je vous le recommande chaudement pour son admirable beauté. Avec les premiers rayons du soleil, un bouquet de lavande à vos côtés,  votre voyage dans le passé sera prêt à commencer.

Juste-inoubliable.png

 

Acheter ce livre sur Amazon

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*