A durée déterminée de Samantha Bailly

:star: A durée déterminée de Samantha Bailly

Broché: 468 pages
Editeur : JC Lattès
Date de sortie : 8 mars 2017
Collection : Romans contemporains
Langue : Français
ISBN-10: 2709659603
ISBN-13: 978-2709659604
Prix : 18€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé : 

Pyxis ! Une entreprise novatrice, audacieuse, dynamique, pilier du marché du divertissement. Le rêve de tout jeune diplômé… du moins en apparence.

D’un côté, il y a Ophélie, ancienne stagiaire en communication, rompue aux lois de l’entreprise et bien décidée à mériter enfin le graal de sa génération : le CDI. De l’autre, il y a Samuel, brillant chercheur en informatique, abattu par la dépression avant d’avoir pu terminer sa thèse. L’une est familière de Pyxis ; l’autre ne connaît rien à cet univers. Tous deux mettent tous leurs espoirs dans ce CDD, sans savoir s’il tiendra ses promesses…

Au travers de ces deux personnages, c’est le portrait de toute une génération qui se dessine parfois cruel et parfois tendre, mais toujours d’une sincérité réjouissante.

⭐ Mon avis

Après Nos Âmes Jumelles et Nos Âmes Rebelles, A Durée Déterminée est le troisième roman écrit par Samantha Bailly que je lis. Honnêtement, j’ai tout de suite été attirée par la thématique abordée : le passage du stage au CDD, comment se faire sa place, qu’espérer de ce contrat avec une date limite qui résonne comme une bombe à retardement. Et pour cause, je me retrouve totalement dans la situation vécue par Ophélie puisque je commence un CDD dans tout pile deux semaines. Je ne travaillerai pas dans le même domaine, certes, mais comme elle je rejoins pour un temps plus ou moins déterminé la structure au sein de laquelle j’ai fait un stage l’an passé. Mieux ? Mon chéri est actuellement en train de rédiger sa thèse en Math/Info et passe ou est passé, comme Samuel, par des phases de découragements ! Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai beaucoup retrouvé ma propre expérience dans ce roman et pourquoi je l’ai dévoré en quelques heures !

Revenons donc à nos protagonistes. Ophélie a 23 ans, elle vient de terminer son stage de communication au sein de Pyxis, entreprise majeure dans le monde du manga et se voit offrir un CDD pour poursuivre son aventure. Elle comprend rapidement que malgré son stage réussi, elle doit encore faire ses preuves et que le CDI dont elle rêve est loin d’être acquis. Alors qu’elle doit apprendre travailler avec sa responsable peu commode, et trouver sa place au sein de l’ensemble du personnel et également des nouveaux stagiaires, Ophélie doit aussi gérer sa vie personnelle avec son petit studio parisien impersonnel qui la déprime et ses relations affectives qui ont entaché sa confiance en elle.

Samuel, quant à lui, a 29 ans. Il vient d’être embauché en tant qu’informaticien chez Pyxis à la suite d’un trou de 2 ans dans son CV causé par une profonde dépression liée à sa thèse. Il n’a en effet jamais réussi à finir de la rédiger, trouvant trop imparfaites les nombreuses pages déjà écrites. Il était temps pour lui de retrouver une situation professionnelle et financière qu’il avait perdues mais le jeune homme sait très bien que sa place n’est pas dans cette entreprise mais dans le monde de la recherche qu’il admire tant. Contrairement à Ophélie qui est rapidement à l’aise avec les gens, Samuel est beaucoup plus introverti, il a du mal à s’ouvrir à ses collègues et donc à se faire à la vie parisienne.

Je n’avais pas lu Les stagiaires avant de commencer A durée déterminée et je ne connaissais donc pas Ophélie ni les autres anciens stagiaires que nous croisons dans ce nouveau roman mais je l’ai tout de suite trouvée très vraie. Ses préoccupations sont criantes de vérité notamment celles sur son avenir, car oui, qui dit CDD ne dit pas nécessairement CDI derrière et elle l’a bien compris. Comment avancer alors quand elle ne sait pas de quoi demain sera fait, qu’elle travaille sans compter ses heures pour une entreprise qui la remerciera peut-être à la fin de la durée fatidique et quand sa propre mère lui reproche ses choix périlleux ? C’est une question que toute une génération doit se poser à l’heure actuelle où à la sortie des études les recruteurs recherchent des personnes avec déjà plusieurs années d’expérience. C’est une question que je me pose en tout cas, l’avenir incertain, comme beaucoup malheureusement, je connais et évidemment ça me parle. Certaines situations décrites dans le roman m’ont énormément fait sourire car elles me sont aussi arrivées, comme celle de Samuel et son attestation de Journée d’Appel à la Défense qu’on nous demande encore et qu’on passe une heure à chercher dans nos papiers à chaque fois.

Au-delà de l’univers professionnel (car non, il n’y a pas que le travail dans la vie heureusement), comme je le disais au-dessus, Samantha Bailly aborde aussi d’autres sujets propres à la génération des jeunes diplômés mais je n’en dirai pas plus, à vous de les découvrir !

Si vous faites partie de cette génération je suis persuadée que A durée déterminée fera écho à vos expériences, si vous ne l’êtes pas je suis tout de même persuadée qu’il fera écho à ce que vous avez pu vivre étant plus jeune ou aux questions que vous vous posez sur l’après-diplôme. C’est donc un roman que je n’hésiterais pas à faire lire à mes copines de promo et je lirai évidemment Indéterminé dès qu’il sortira !

Acheter ce roman sur Amazon

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire