Douce romance sous le ciel grec !

:star: Quatre Anglais sur le continent TOME 4 : Un lord très convoité, de Bronwyn Scott

Un lord très convoité - Bronwyn ScottNombre de pages :  320 pages
Éditeur :  Harlequin
Date de sortie :  1 février 2017
Collection :  Les historiques
Langue :  Français
ISBN-10 :  2280369621
ISBN-13 :  978-2280369626
Prix Éditeur :  6,95 euros
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé

Grèce, 1836

Dès que Brennan a posé ses yeux sur la belle Patra, il a compris qu’elle était celle qu’il lui fallait… pour que ses nombreuses prétendantes arrêtent de le harceler. Il aurait dû se méfier lorsque, à son arrivée dans ce chaleureux village grec, plusieurs mois plus tôt, les habitants l’ont accueilli à bras ouverts. En fait, le village manquait cruellement d’hommes à cause de la dernière guerre, et la présence d’un lord anglais comme lui était une aubaine pour les familles en quête de gendre. Sauf que Brennan n’a aucune intention de se marier. Alors s’il parvient à convaincre Patra, jeune veuve elle-même assaillie par les demandes de prétendants grisonnants, de s’allier à lui, ils pourront convenir d’un pacte : il lui fera une cour assidue aussi longtemps que nécessaire, pour tenir à distance les convoitises…

 Mon avis :

Mais je lirai tout de même le dernier volet sur le « très intéressant » Brennan…

J’avais fini ma critique du troisième tome de la série « Quatre anglais sur le continent » sur cette phrase imprégnée d’un soupçon d’espoir. Avec le peu que nous avons pu voir du jeune homme, cela nous promettait une histoire riche en aventures. Et c’est avec cette attente que je me suis lancée dans ce roman.

Avant de commencer, je précise que cette chronique ne se portera que sur l’histoire de Brennan en lui-même. J’ai déjà souligné dans les précédentes, quels sont les points qui m’ont un peu déçue pour cette série. Si vous souhaitez le savoir, je vous invite à cliquer sur les liens des autres tomes, présents en dessous.
Je crois que c’est bon… Alors, en route vers la Grèce !

Brennan semble avoir trouvé, pour la première fois de sa vie, un point d’attache dans ce petit village grec. Il se sent enfin lui-même, prend plaisir de travailler de ses propres mains et apprécie l’accueil chaleureux des habitants. Mais voilà, un soucis se pose: il représente aux yeux de grandes familles, le gendre idéal. Sa seule solution d’y échapper est de convenir un pacte avec la jeune veuve Patra, afin d’éloigner de l’un et de l’autre, les prétendants.
Mais cet accord ne va-t-il pas lui apporter bien plus que cela ?

Je vous avoue avoir eu peur, après lecture du résumé, de trouver un Brennan ravi d’avoir de nombreuses jeunes femmes tombées en pâmoison face à lui avant de devoir se battre pour conquérir le cœur de Patra. Ce ne fut pas du tout le cas, heureusement ! On découvre sous les airs frivoles du jeune homme, quelqu’un qui désire avoir un véritable chez soi et une famille qui l’entoure. Il en devenait même assez touchant, bien que je trouve ce changement de personnalité assez étonnant et rapide
Quant à Patra, elle ne se démarque guère de l’image de la jeune héroïne pleine de fougue, qui se cache derrière une image quelque peu sérieuse et prise dans l’engrenage de lourds secrets. Je n’ai pas eu d’appréciation particulière envers ce personnage.
Malgré cela, l’histoire d’amour qui se lie entre eux, est pleine de douceur et tendresse. Je souriais devant certains de leurs gestes et paroles et j’imaginais sans mal le jardin de Patra et sa maison aux volets bleus.

Pourtant, il est dommage  que leur relation occulte le contexte de l’histoire:
–  elle se déroule quelques années après que la Grèce eut obtenu son indépendance face à l’Empire Ottoman et dont les répercussions de la guerre se ressentent encore sur la population.
Cette période historique aurait pu être une source riche en aventures. Malheureusement, j’avais plus l’impression de passer ma lecture dans leur « petit nid douillet », sans vraiment ressentir les tensions extérieures.
Certes, elles arrivent vraiment à la moitié du roman sous les traits d’un rival pour Brennan. Mais il fut tellement caricatural que je n’ai vraiment ressenti aucune crainte pour le couple.

Pour conclure, je pensais terminer la série sur un dernier tome mêlant aventure, romantisme et humour avec ce cher Brennan dont j’attendais beaucoup de choses. Mais, malgré la plume agréable et fluide de l’auteure, je ressors de ce dernier volet avec une petite touche de déception, alors que j’avais repris un regain d’intérêt suite aux aventures d’Archer et de Nolan.
Je fus tout de même contente d’avoir eu des nouvelles des trois autres charmants anglais dans le dernier chapitre et je garde un bon petit souvenir de ma lecture en compagnie de ses lords. Si je devais vous conseiller un des tomes de la série (ils peuvent se lire séparément, les uns des autres), je vous conseille « Sous le ciel de Venise » qui a su pour moi allier romance et aventure.

 

plutot-pas-mal

 Acheter ce livre sur Amazon




⭐Nos chroniques des tomes précédents


 
A propos klolianebooks 119 Articles
Chroniqueuse pour Songe d'une nuit d'été . Autant fan de romance que de thriller, cinéphile à ses heures perdues, collectionneuse de manga et accro aux drama asiatiques.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*