LES NEWS >

Marked Men Saison 4 : Nash de Jay Crownover

⭐ Marked Men, saison 4 – Nash de Jay Crownover

marked-men-4Nombre de pages : 440 pages
Editeur : Hugo Roman
Date de sortie : 16 février 2017
ISBN-10: 2755629363
ISBN-13: 978-2755629361
Collection : New Romance
Prix : 17€
Disponible sur liseuse : OUI

Résumé: 

Saint Ford, infirmière, concentrée sur son travail, dévouée à ses patients, n’a pas de place pour l’amour. Elle n’a pas besoin d’un gars dans sa vie – surtout quand il s’agit du canon inoubliable qui l’a détruite au lycée. Le sombre et mystérieux Nash Donovan ne se rappelle peut-être pas d’elle ni de la douleur qu’il lui a causé. Mais il a chamboulé son monde… et risque de recommencer.

Nash n’est plus le joueur prétentieux qu’il a été. Dévasté par la découverte d’un secret de famille, il essaie difficilement de comprendre son futur. Il ne peut pas être distrait par la jolie infirmière qu’il croise partout. Mais il ne peut ignorer les étincelles entre eux, ni le fait qu’elle semble le fuir. Mais la Saint douce, rigolote et canon, est bien trop géniale pour qu’il renonce.

Quand Nash découvre la vérité sur leur passé, il réalise qu’il a peut-être déjà perdu son cœur avant même de s’être battu pour lui. Maintenant, Saint doit décider : Nash vaut-il la peine de risquer son cœur à nouveau ?

Mon avis :

Et c’est un quatrième tome chargé en émotions qui me confirme la qualité de cette formidable série.

Si j’avais été quelque peu déçue par l’aspect « facile » du tome précédent, celui-ci, où Nash tient le rôle principal, a mis plein d’émotions dans mon petit cœur.

Nash est un personnage profondément touchant, avec, comme ça arrive à tous, des problèmes pour avoir confiance en lui, et pour apprendre à s’aimer. Comment s’aimer soi-même, d’ailleurs, quand la seule personne de votre vie censée vous aimer inconditionnellement vous rejette pour en aimer un autre ?

Les pages de ce livre retracent la vie de Nash à un moment crucial, où les choix qu’il décidera de faire montreront quel genre d’homme il est devenu, mais aussi quelle vie il a décidé d’avoir. Si l’auteure nous fait clairement comprendre, via le point de vue de la Saint adolescente des premières pages, que Nash était un jeune garçon ambivalent, ni vraiment gentil, ni vraiment méchant, il est clairement montré en tant qu’adulte comme le mec sympa de la bande, celui sur qui on peut compter.

A travers les pages, il se démène avec tous les aspects de son existence qui partent un à un en vrille, à commencer par un secret familial qui va ébranler la confiance qu’il portait à son mentor. Dans le même temps, la jolie infirmière rousse, croisée dans quelques pages de Rome, devient de plus en plus présente et importante pour notre héros.

Pour parler de Saint… dès le début, je n’ai su quoi penser d’elle. Son côté timide et mal dans sa peau, tout en étant bien développé par Jay Crownover, m’a fait compatir pour l’adolescente qu’elle était, mais m’a agacée pour l’adulte qu’elle est devenue. Dans l’ensemble, Saint est un personnage féminin qui ressemble clairement aux femmes de la vraie vie, et c’est rafraichissant. Cependant, son côté ultra-sceptique de l’amour était vraiment frustrant parfois, surtout à cause de son talent à l’autodestruction de l’une des plus belles choses qui lui soit arrivées. Vraiment, si j’avais été dans le livre, je l’aurais prise par les épaules et l’aurais secouée comme un cocotier pour lui remettre les idées en place. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un Nash Donovan dans sa vie pour nous faire la cour ! Mais vers la fin, elle devient plus forte, et j’ai aimé la voir changer, passer outre ses peurs pour se dévoiler, et tout simplement apprendre à s’aimer elle-même. Saint est l’exemple parfait de la femme qui prend confiance en elle, et en cela, j’ai adoré la personne qu’elle est devenue.

Malgré tout, des passages bouleversants, des hauts et des bas, et des personnages qui font un véritable travail sur eux-mêmes tout au long du livre, au point qu’il est possible de noter une véritable différence entre le Nash et la Saint du début, et ceux de la fin. Et cette fin… les derniers chapitres m’ont tenue en haleine, et oui, j’ai eu les larmes aux yeux. Avis aux âmes sensibles, sortez les mouchoirs. L’épilogue et quelques passages tout au long du livre sont clairement des indices pour la suite de l’histoire, et j’ai hâte de continuer à suivre la vie de cette petite bande haute en couleurs.

C'était excellent !

Acheter ce livre sur Amazon


Les tomes précédents


Nos chroniques des tomes précédents

Advertisements
About Bee (3 Articles)
Livrophage. Collectionneuse de livres. Chroniqueuse pour le webzine Songe d'une Nuit d’Été. Boulimique de musiques variées. Fan de Wednesday Addams.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin Marked Men Saison 6 : Asa de Jay Crownover
  2. Songe d'une Nuit d'été - Marked Men Saison 5 : Rowdy de Jay Crownover

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :