LES NEWS >

La maison aux secrets de Catherine Robertson

La maison aux secrets de Catherine Robertson

la-maison-aux-secretsNombre de pages : 415 pages
Editeur : Charleston Editions
Date de sortie : 7 Février 2017
Collection : Littérature générale
Langue : Français
ISBN-10: 2368121277
ISBN-13: 9782368121276
Prix Editeur : 22,50 €  
Disponible sur Liseuse : Non

Son résumé :

Depuis que son petit garçon a été renversé par une voiture, April Turner ne vit plus. Cela fait cinq ans qu’elle s’est écartée de tout ce qu’elle aime, et de tous ceux qui l’aiment, et entend bien continuer son existence ainsi.

Lorsqu’une lettre lui arrive de la part d’un notaire anglais, l’informant qu’elle est l’héritière d’une propriété abandonnée en Angleterre, Empyrean, la jeune femme tente de résister. Mais le mystère entourant cet héritage est intrigant, et elle décide de quitter temporairement la Nouvelle-Zélande pour le vieux continent, où elle va rencontrer des habitants étonnants, notamment Sunny, dite Lady Day, qui approche des 90 ans.

Sunny avait connu Empyrean lors de son âge d’or, et son histoire rend le passé encore plus vivant. Mais April sera-t-elle prête à renoncer à ses principes pour, enfin, revivre à nouveau ?
Une histoire qui vous apprend ce que signifie être vivant…

Mon avis :

En refermant ce livre, je ne sais pas si je l’ai aimé ou non. En fait, je suis assez mitigé sur cette lecture. J’en attendais peut-être trop des fameux secrets et des personnages.

Nous suivons April, jeune femme d’une trentaine d’année, vivant presque comme une religieuse depuis cinq ans. Depuis la mort de son fils Ben. Un jour, un détective privé la trouve et l’informe qu’elle est l’héritière d’une énorme maison en ruine en Angleterre.

Au début, j’ai essayé de comprendre ce que ressentait le personnage d’April. Pourquoi elle avait choisi ce mode de vie et quitté son mari, enfin ex-mari qu’elle nomme par son prénom seulement dans le dernier tiers du livre. J’ai eu l’impression qu’il était qu’un objet, une quantité négligeable depuis la disparition de leur enfant. Pourquoi elle refusait de savourer les plaisirs de la vie et surtout d’avancer, de voir derrière ce mur qu’elle s’est construit. Mais au bout d’un moment, cela m’a exaspéré. Je ne suis pas habitué aux personnages qui s’auto flagellent presque en permanence. Alors quand elle débarque en Angleterre et qu’Edward, Sunny, Jack et Oran viennent se greffer à son monde. C’est une véritable bouffée d’air frais qui arrive.

Une des choses que j’ai aimées, c’est Sunny. Cette vieille dame a beau avoir quatre-vingt-dix ans, elle pète le feu et n’a pas la langue dans sa poche. Elle est veuve et la grande majorité de ses enfants habitent loin d’elle et lui rendent très rarement visite et pourtant elle ne se laisse pas démonter. Au fur et à mesure qu’April les côtoie, on distingue peu à peu une transformation et enfin on la voit ouvrir les yeux sur son environnement. J’ai également apprécié les retours en arrière à l’époque où Sunny était une jeune femme et le personnage de James encore vivant. On y découvre les décisions, les événements qui ont conduit à la décrépitude de L’Empyrean et la disparition de James et d’autres personnages.

Mon point négatif sera du côté des secrets, je m’attendais vraiment à quelque chose d’extraordinaire, des révélations surprenantes. Or, ils sont très banals et fades. A l’époque de la Seconde Guerre mondiale, c’était peut-être de gros secrets, mais je les ai trouvées peu intéressantes et prévisibles. De plus, en finissant ma lecture, j’ai la sensation qu’il manque des éléments qui m’auraient fait aimer plus cette histoire.

Pour conclure, cette lecture reste mitigée. Il y a des bonnes choses et d’autres moins bonnes. J’espérais à en prendre plein les yeux, faire des découvertes saugrenues. Avoir le cœur qui palpite. Malgré tout, ma lecture a été agréable grâce à la richesse des descriptions et la palette de personnages.

 

Plutôt pas mal

 

 

Achetez ce livre sur Amazon 


karine-profil

Chroniqueuse sur songe depuis plus d’un an, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J’aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose. 

 

 


 

2 Comments on La maison aux secrets de Catherine Robertson

  1. C’est souvent ma crainte lorsque je vois des livres traitant de secrets de famille ou de village. J’ai peur d’être déçue par la teneur de secrets. Du coup en général, je reste loin de ce type de lecture.

    Aimé par 1 personne

    • j’ai voulu sortir de ma zone de confort et le résumé était tentant. Mais j’avoue , la douche à été bien froide. Je m’attendais à une exploration de la maison, des découvertes et compagnie. De mon côté, je vais faire pareil, les secrets de famille, je vais les regarder de loin pour le moment.

      Aimé par 1 personne

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :