Publicités
LES NEWS >

Quelqu’un à qui parler de Cyril Massarotto

⭐ Quelqu’un à qui parler de Cyril Massarotto

quelquun-a-qui-parler-cyril-massarottoNombre de pages : 272 pages
Editeur : XO
Date de sortie : 9 février 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 2845638825
ISBN-13 : 978-2845638822
Prix éditeur : 18,90€
Disponible sur liseuse : OUI

Son résumé :

Samuel fête ses trente-cinq ans, seul face à des assiettes vides. La déprime est proche. Il attrape alors son téléphone mais réalise qu’il n’a personne à qui parler. Soudain, un numéro lui revient en mémoire : celui de son enfance et de la maison du bonheur familial depuis trop longtemps disparu. Tiens, et s’il appelait ? À sa grande surprise, quelqu’un décroche. Et pas n’importe qui : c’est à lui-même, âgé de dix ans, qu’il est en train de parler ! Mais que dire à l’enfant que l’on était vingt-cinq ans plus tôt ? Finalement, chaque soir, à travers ce téléphone, Samuel va s’interroger : l’enfant que j’étais serait-il fier de ma vie ? Aurait-il vraiment envie de devenir l’adulte que je suis aujourd’hui ? Ne l’ai-je pas trahi en renonçant à mes rêves ? Grâce à ce dialogue inattendu et inespéré, Samuel va, peu à peu, devenir acteur de sa vie. Et avancer, enfin !

Mon avis

De Cyril Massarotto je n’avais lu jusqu’à présent que Dieu est un pote à moi que j’avais adoré il y a 4-5 ans, j’ai d’ailleurs sa suite Le petit mensonge de Dieu dans ma bibliothèque qu’il faudrait que je prenne le temps de lire. En lisant le résumé de son nouveau roman Quelqu’un à qui parler, j’ai tout de suite su qu’il allait me plaire : le sujet promettait d’être fort et j’appréciais déjà beaucoup la plume de l’auteur. Eh bien Bingo je ne m’étais pas trompée, j’ai ouvert le livre et je n’ai pas pu m’en détacher jusqu’à la dernière page !

Ici nous suivons Samuel, 35 ans qui fête son anniversaire seul, ses deux amis (un couple de retraités vivant dans son immeuble) lui ayant posé un lapin. Après avoir descendu deux bouteilles de champagne, il décide d’appeler son ex pour discuter mais celle-ci l’envoie bouler alors, ne connaissant personne d’autre à même de pouvoir étancher sa soif de contact humain, il abandonne. Et puis il se souvient du numéro de la maison dans laquelle il a passé son enfance. Juste pour essayer il compose le numéro et l’impossible se produit : quelqu’un répond. Mais pas n’importe qui : le petit Sam, 10 ans, lui-même 25 ans en arrière. Ils entament une discussion et Samuel se souvient petit à petit de ses rêves d’enfants, de ce qu’il n’a pas accompli et de ce qu’il pourrait changer dans sa vie pour que le petit Sam soit fier de lui.

Comme je l’ai dit plus haut, j’ai dévoré le livre, en quelques heures il était lu, ce qui m’arrive très rarement ! J’ai accroché une fois de plus à 100% avec la plume de Cyril Massarotto à la fois cynique et pleine de mélancolie et d’espoir. Samuel est blasé par sa vie, il voulait devenir écrivain mais il compose des slogans publicitaires pour une marque de vêtements canins, il aimerait avoir une bande d’amis soudée mais les seules personnes qu’il voit en dehors de son bureau sont Marcel et Marceline qui, bien que lui apportant un soutien sans faille, ne suffisent pas à l’épanouissement du jeune homme. Il est aussi célibataire depuis trop longtemps et a l’impression qu’il va le rester pour toujours. Evidemment c’est sans compter sur le destin qui va lui offrir la chance de pouvoir agir et sur le petit Sam qui va lui mettre un bon coup de pieds aux fesses parce que Zut alors, Samuel n’est pas un adulte rigolo et il n’a pas envie de devenir comme ça plus tard ! La discussion entre les deux Samuel est drôle et émouvante à la fois, avec d’un côté un adulte qui n’attend plus rien de la vie et de l’autre un petit garçon qui lui en attend tout. D’un côté un Samuel qui sait ce que le petit Sam va devoir affronter, de l’autre un petit Sam qui veut croire que sa vie ne s’arrêtera pas à celle de Samuel et qu’il peut encore accomplir tous ses rêves. Ils vont donc se soutenir tous les deux, se raconter des blagues, parler du travail, de l’école, des femmes, des filles, et tous les deux vont grandir avec 25 ans d’écart.

Le message véhiculé par ce roman est fort et on le comprend tout de suite : il ne faut jamais penser que la situation dans laquelle nous sommes ne peut pas s’arranger, il y a toujours des choses qui peuvent changer et nous faire avancer, il y a toujours des personnes, à l’image de Marcel et Marceline, qui sont là pour nous soutenir quoiqu’il arrive. Et surtout, il faut garder en tête nos esprits et nos rêves d’enfants.

Vous l’aurez compris, je vous recommande chaudement la lecture de ce roman qui sort dans quelques jours !

Inoubliable

Acheter ce roman sur Amazon

Publicités

3 Comments on Quelqu’un à qui parler de Cyril Massarotto

  1. Bon il faut que je teste cet auteur !

    J'aime

  2. J’ai lu tous ses romans donc j’ai hâte!!

    J'aime

1 Trackback / Pingback

  1. Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin [Concours]Quelqu’un à qui parler de Cyril Massarotto à Gagner sur Songe !

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :