Gardiens des feux de Clélie Avit

Les Messagers des Vents Tome 3 : Gardiens des feux de Clélie Avit

gardiens-des-feuxNombre de pages : 445 pages
Editeur : Le Masque
Date de sortie : 11 Janvier 2017
Collection : MSK
Langue : Français
ISBN-10: 270244637X
ISBN-13: 9782702446379
Prix Editeur : 18,00€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Les Messagers des Vents – Tome 3

Aidée de nouveaux combattants, les Gardiens des Feux, Ériana prend la route de la capitale Naja. Le dernier artefact s’y trouverait, tout comme Setrian et Gabrielle, détenus par le Velpa, dont la violence fait rage.
Alors que les complots et les trahisons en son sein se multiplient, le plan du Velpa n’en reste pas moins le même : éradiquer le inha pour le redistribuer selon un ordre bien précis. Et pour cela, les Maîtres du Velpa se sont alliés avec toute la Na-Friyie.
Ériana n’a plus le choix. Même sans son authentique protecteur, c’est un pays entier qu’il va lui falloir affronter. À moins que d’autres prophéties ne se mettent en travers de son chemin…

Mon avis :

Quel plaisir de poser mes yeux sur la suite de cette histoire même si le destin de certains personnages me reste encore en travers de la gorge.

Donc, nous retrouvons notre petit groupe dans le désert en direction de la tour des feux. Ériana et les autres, après une discussion houleuse, décident de se séparer et de prendre des directions différentes. Celle-ci continue donc son chemin vers la communauté des feux en compagnie de Friyah et Erkam. Ils doivent franchir le marais pour atteindre leur destination et pour le plus grand bonheur du protecteur, Ériana commence à ressentir les effets du manque de l’artefact des feux…

Dans ce troisième tome, l’intrigue s’accélère. Le Velpa est encore plus téméraire. On y découvre l’endroit où se situe leur base. Leur mode de fonctionnement. Il a beau regrouper les quatre éléments en son sein. Les dissensions sont nombreuses et les rapports entre les maitres tiennent à un fil. Chacun veut créer son mage réducteur. La bonne surprise vient de Lünt (nom choisi par les lecteurs), l’âme de l’artefact des feux. Son tempérament reflète à merveille son élément. Elle ne se laisse pas démonter et à la langue bien pendue. Apparemment, elle ne porte pas dans son cœur l’âme des eaux. Sa réaction m’a bien fait rire.

Encore une fois, j’ai été transporté par cette histoire. J’ai grincé des dents pour certaines situations et d’autres m’ont ravi. Il est parfois dur de trouver un équilibre dans un récit, mais ici les moments de répit et d’action donnent un bon rythme. Le style de l’auteur me plaît toujours autant. Pas de fioritures qui alourdissent le texte et qui n’apportent rien à l’histoire. Et la fin, je vous en parle de cette fin. Comment peut-on finir sur ça. Ma seule pensée était de savoir quand sortira le quatrième tome car là, je ne peux imaginer que ça finisse ainsi.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé cet opus. Le dénouement est proche et je croise les doigts pour ne pas être déçue ou frustrée par ce qui arrivera aux personnages. Mine de rien, je me suis attaché à eux.

Inoubliable

Achetez ce livre sur Amazon 


Les Tomes Publiés


 


Chroniques des tomes précédents


 

 

A propos Karine 59 Articles
Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J'aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*