Sauveur & Fils Saison 2 de Marie-Aude Murail

Sauveur & Fils Saison 2 de Marie-Aude Murail

marie-aude-murail-sauveur-et-fils-saison-2Broché : 320 pages
Editeur : ECOLE DES LOISIRS
Date de sortie : 9 novembre 2016
Collection : Médium GF
Langue : Français
ISBN-10: 2211230865
ISBN-13: 978-2211230865
Prix Editeur : 17€
Disponible sur Liseuse : Non

Son résumé :

Côté jardin, Sauveur mène sa vie avec son fils Lazare, 9 ans et il a quelque espoir de reconstruire une famille avec Louise et ses deux enfants. Côté ville, Sauveur reçoit ses patients : Ella, qui se travestit en garçon, Blandine, qui se shoote aux bonbons, Samuel, qui ne se lave plus, etc. Mais n’oublions pas pour autant les autres espèces animales dans cette saison 2. Vivent les hamsters, les ouistitis, et en guest-star : Pépé le putois ! A partir de 12 ans.

Mon avis 

Il y a des voix qui avec quelques mots retranscrivent une vision de la réalité nue, de l’ordinaire de façon époustouflante. Marie-Aude Murail fait partie de ces auteurs un peu polymorphes qui sont dans le vrai et en quelques coups de plume donne vie à une ribambelle de personnages incarnés, un peu fragiles, mais avec cette force insoupçonnée, des êtres beaux et touchants qui ont une part secrète de vérité. Sauveur & Fils Saison 2 est un condensé de vie, en mots.

Au grès des jours, des semaines, défilent dans le cabinet de Sauveur Saint-Yves des têtes connues ainsi que des nouvelles. Des têtes bien faites, mais pourtant peuplées de tracas, d’angoisses, de chagrin ou de traumas. Sauveur, lui compartimente difficilement sa vie pro et sa VP (vie privée) tentant de composer, de recomposer une famille avec son fils Lazare, Gabin qui s’incruste, Louise et ses deux enfants – enfin son enfant et son ado. Sans oublier une kyrielle de hamsters.

Fort de sa nonchalance, Sauveur évolue en équilibre instable, à distance et à proximité, en empathie ou avec malice pour investir et maintenir ces chers patients dans cette envie d’avancer, de guérir. Un exercice prenant émotionnellement pour cet homme faillible qui voudrait parfois trop aider, donner ou trop dire. Oubliant parfois cette limite poreuse et trouble du lien thérapeutique.

De fil en aiguille, l’auteure brode une trame qui circule entre de multiples points de vue et ricoche d’une histoire à l’autre, entre le cabinet de psychothérapie et la vie du dehors. Ce flux incessant et souple pourrait donner le tournis, mais au contraire, c’est vivifiant, vivant. Pourtant, Sauveur est un réceptacle à secret douloureux, honteux avoués du bout des lèvres ou expulsés avec colère entre deux banalités. Mais cette dureté est amenée avec une douce franchise, avec un humour et une bienveillance qui épargnent le jeune lecteur de ce qui est trop dur, mais qui laisse filtrer l’essentiel afin d’en percevoir le poids, les émotions.

C’est pour cette raison que je mettrais avec confiance ce livre entre les mains de mes neveux par exemple, qui se questionnent, se posent mille « Mais pourquoi ? » sur la différence, l’exclusion, la « folie », la guerre […]. De nombreuses problématiques sensibles sont abordées, certaines très actuelles, brûlantes et d’autres plus « ordinaires », mais pas moins négligeables ; syndrome post-traumatique, dysharmonie conjugale, tentative de suicide, harcèlement scolaire, « douces maltraitances », TOC, phobie sociale, déscolarisation… Le panel de Sauveur est dense, lourd si je puis dire, mais ces maux de l’existence, ces réalités cruelles sont contrastés par un optimisme sage, un humour décapant, des punchlines qui ne banalisent pas, ni ne jugent, mais apportent une perspective plus belle, de l’espoir tout simplement.

Le ton, un brillant mélange de mordant et de tendresse ponctués d’une facétie complice, est juste. Ce dosage subtil de mots déculpabilise, questionne, interpelle autant adolescents, adultes, que parents parfois déconnectés, débranchés et aux prises de principes éducatifs, moraux bien-pensants à défaut de ce qu’on aimerait faire ou dire.

La seule chose qui m’a un peu manqué dans ce livre, c’est cette quête de sens plus présente dans le premier tome que j’avais adoré. Cet opus poursuit l’esquisse du Tome 1 et ébauche des pistes pour celui à venir. Et une tension s’installe, des indices un peu trop parlant, un peu trop douloureux se glissent entre les pages et laissent planer une latence inquiétante pour l’avenir, une crainte pour ces personnages faits de papier et pourtant si chers à mon cœur.

Sauveur & Fils Saison 2 est un livre qui fait parler notre jeunesse tantôt mutique tantôt hurlante, parfois incompréhensible et parfois si simple à décrypter, encore baignée de candeur et déjà révoltée. Un livre pour les jeunes et les moins jeunes tant il est humain, sensible, touchant dans ses mots et sa vocation. Un livre qui porte un regard unique et singulier, amusé et inquiet, mais toujours avec tendresse sur ce monde qui tourne un peu carré. Un livre juste brillant !

 Excellent

Achetez ce livre sur Amazon


Les tomes précédents


Sauveur et Fils de Marie-Aude Murail


⭐ Nos chroniques des précédents tomes



 

 
A propos coxe 35 Articles
Chroniqueuse chez Songe d'une nuit d'été depuis un an environ, je me régale de tous les genres. Mais j’avoue avoir une préférence pour les romances contemporaines et New Adult, c’est mon petit côté fleur bleue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*