L’honneur d’une Viking de Anna Lyra

L’honneur d’une Viking de Anna Lyra

Format : Format Kindleanna-lyra-lhonneur-dune-viking
Taille du fichier : 2498 KB
Nombre de pages de l’édition imprimée : 186 pages
Editeur : Harlequin
Date de sortie : 21 septembre 2016
Collection : HQN
Langue : Français
ASIN : B01LNZDIZE
Prix Editeur : 3€99

Son résumé :

Îles des Orcades, IXe siècle

Dans la chambre austère où elle se remet doucement de ses blessures, Inga couve une sombre colère. Comment son frère d’armes a-t-il pu s’en prendre à elle en pleine expédition ? Bien sûr, en tant que guerrière et fille illégitime du yarl, le chef viking, elle a toujours été la cible d’une certaine hostilité au sein du clan. Mais rien ne l’avait préparée à une telle trahison ! Laissée pour morte dans un monastère ennemi, elle a été miraculeusement recueillie par un Picte vivant parmi les moines. Un homme solitaire et ombrageux, étrangement intrigant, qui tient à présent sa vie entre ses mains. Inga ignore ce qu’il compte faire d’elle, mais une chose est sûre : dès qu’elle sera rétablie, elle trouvera un moyen de s’enfuir pour rejoindre son clan. Alors, elle réclamera justice !

Dans le décor fascinant des colonies vikings du IXe siècle, Anna Lyra tisse une passion intense et subtile entre deux êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer.

Mon avis 

Voilà le troisième livre d’Anna Lyra que je lis, que je savoure même. Et si le monde des Vikings m’était jusqu’alors inconnu, j’y ai plongé avec une confiance quasi aveugle. Ce fut une belle initiation, une évasion différente de ce que j’ai pu lire de l’auteure, mais toujours nimbée par son exquise facture si reconnaissable.

Au IXe siècle, les pillages de Viking sont légion. C’est au cours de l’un de ces raids, qu’Inga fille illégitime du Yarl du Clan de Barn est trahie par un frère d’armes et laissée pour morte dans un monastère en terre ennemie. Inga, une femme guerrière, dans son inconscience est recueillie par Taran, un Picte au passé nébuleux ayant fait vœu de silence un an auparavant à son arrivée chez les moines. Bien malgré lui, il s’occupe d’Inga, cette ennemie qui a désormais son destin lié au sien. Par un lien immuable noué par la vie ou la mort, par une promesse de rédemption et de justice.

Cette relation inattendue qui tient à peu de choses est saisissante. Inga est une femme téméraire ne comptant sur rien d’autre que sur son courage et sa détermination, pourtant elle se trouve à présent désarmée, acculée… par cet homme qui s’occupe d’elle mieux que personne. Isolés dans un tendre et charnel huit clos, Taran la maintient en vie, la soigne, la berce. Ils partagent pain et silence, un langage tout en regard et geste qui a quelque chose de vraiment captivant.

Mais cette douce parenthèse dans le temps a une fin, car ces deux personnages sont habités par leur devoir. Le désir de justice d’Inga semble plus fort que son désir pour Taran, quant à ce Picte, il est en proie à une recherche plus existentielle, plus intime. Ils se lancent ensemble dans un périple, une quête de vérité gouvernée par leur religion, leur croyance et coutumes dissemblables. Et d’une narration interne et alternée, leur questionnement et leur prise de conscience – émanant d’une rupture spirituelle entre païen et chrétien – apportent une grande profondeur dans le texte.

Je reconnais là, la griffe de l’auteure qui apporte toujours dans ses récits un contexte historique parfaitement documenté, amené avec une remarquable justesse. Ici, Anna Lyra  convoque des chimères nordiques avec l’aisance et l’éloquence d’une conteuse, avec cette plume à la précision redoutable. Elle cisèle son texte par des descriptions à couper le souffle, les paysages ont un relief presque palpable quant à certaines scènes… on approche une netteté quasi cinématographique.

Ce qui m’avait marqué dans les précédentes romances historiques de l’auteure, c’est ce rythme trépidant ponctué d’actions, de cavalcades et de batailles. Dans L’honneur d’une Viking, cela diffère car on est plus dans une approche mentale. Le rythme de l’intrigue est contenu, montant crescendo tout au long des pages, pour enfin éclater à la fin. Ce choix s’accorde à merveille avec le tempérament des personnages. Entre un homme qui lutte contre sa nature propre et une femme qui cherche à restaurer un équilibre rompu par des méfaits impunis.

C’est avec passion que les pages se tournent et même si j’ai trouvé moins de sursauts épiques que j’en attendais, mon attention a été captée de la première à la dernière page ; piquée par divers questionnements que l’on perçoit en filigrane, envoûtée par les brumes nordiques et un certain Picte passionné et protecteur.

Excellent

Coup de Coeur

Achetez ce livre sur Amazon

A propos coxe 35 Articles
Chroniqueuse chez Songe d'une nuit d'été depuis un an environ, je me régale de tous les genres. Mais j’avoue avoir une préférence pour les romances contemporaines et New Adult, c’est mon petit côté fleur bleue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire