Le grand retour d’Anne Rice ?

Prince Lestat d’Anne Rice 

prince-lestat-anne-riceBroché : 524 pages
Editeur : Michel Lafon
Date de parution : 13 octobre 2016
Langue : Français
ISBN-10: 2749924375
ISBN-13: 978-2749924373
Disponible sur liseuse : oui
Prix éditeur : 20€50

Résumé :

Lestat a parcouru le monde de manière bien solitaire ces dernières années, ces compatriotes et amis l’ont cherché sans succès. Depuis quelques temps, une Voix lui parle, à lui et à d’autres vampires leur commanditant de tuer leur propre race. Récemment, Benji, le protégé d’Armand, tient une émission radio, prêchant pour le rassemblement et l’alliance de tous les vampires pour lutter contre un détracteur s’amusant à multiplier les massacres des vampires les plus jeunes. A côté de ça, Fareed et Seth, scientifiques et vampires, ont mis en place un programme de recherche sur la composition des vampires et cherchent à répondre scientifiquement à la question de « Qu’est-ce qui anime les vampires ? », ils multiplient les expériences dans ce but. Tout est lié pourtant et Lestat semble bien être le seul capable de gérer une telle crise, tous pense de la même façon, acceptera-t-il alors cette responsabilité ? et qui peut bien être cette Voix ?

Mon avis :

Commençons par le commencement. J’ai énormément Anne Rice et tout particulièrement Les Chroniques du Vampire (la série de Prince Lestat). Anne Rice a une plume très particulière qui fait qu’on l’aime ou on ne l’aime pas. Et je dois avouer que depuis quelque temps, j’étais fâchée avec elle. Ses histoires m’ennuyaient au possible. Mais Prince Lestat a été une révélation, je suis retombée sous le charme d’Anne Rice mais aussi de Lestat.

Avant de rentrer dans les détails, quelques petites recommandations. Vous n’êtes pas obligés d’avoir lu l’intégralité des 10 tomes qui composent Les chroniques du vampire. Néanmoins, je vous conseille d’avoir au moins lu les 5 premiers tomes : Entretient avec un vampire, Lestat le vampire, La reine des damnées, Le voleur de corps et Memnoch le démon. Pourquoi ? Et bien, parce que les personnages font régulièrement référence à des événements qui se sont produits dans ces livres. Pour le reste, ce sont de petites références, ce n’est pas dramatique de ne pas les comprendre dans leur intégralité.

Je ne vous cache pas ma surprise quand je me suis rendue compte qu’Anne Rice reprenait Les chroniques du vampire, pour moi cette saga était finie depuis longtemps. Dans Prince Lestat, j’ai retrouvé l’intensité de mon premier Anne Rice. En effet, le récit à quelques similitudes avec La reine des Damnées, notamment le très grand nombre de points de vues. Tout le monde y va de sa petite histoire, Maruis, Lestat mais aussi des personnages que l’on ne connaît pas encore.

C’est sans aucun doute la multitude de nouveaux personnages (pas si nouveaux que ça) et la richesse des points de vue qui donne tout son charme à Prince Lestat. Je suis par ailleurs, complètement tombée sous le charme de Gregory et Seth. Prince Lestat met en scène des personnages vraiment prometteur comme Viktor et Fareed.

Anne Rice fait souffler un vent de fraîcheur sur son œuvre en lui donnant un tournant très inattendu. J’ai été très surprise, très agréablement surprise même par la fin de Prince Lestat. Cette fin laisse présager beaucoup de bonnes choses pour la suite. D’autant que j’ai l’impression que la Dame a donné un grand coup de plumeau à sa plume, elle est toujours aussi particulière, mais on sent la modernité dans ce roman.

En tout cas, je suis comblée, je n’attendais vraiment rien de particulier venant de ce onzième tome et pourtant, j’ai eu un presque coup de cœur pour ce fabuleux récit. J’espère sincèrement qu’elle va écrire une suite à ce tome, car je suis très curieuse de voir comment les personnages vont évoluer suite au bouleversement qui les traversent dans Prince Lestat.   

Excellent

Acheter ce roman sur Amazon

 
A propos Oli 20 Articles

Fan inconditionnelle de YA, fantasy, fantastique et presque un peu tout ce qui se lit. J’ai développé un très gros problème d’addiction à la lecture. J’ai le plaisir de chroniquer pour Songe d’une nuit d’été et de tenir mon propre blog ! J’espère vous croiser un jour au détour d’une page. Un livre permet toujours de belles rencontres !

2 Commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé les 3 premiers tomes puis petit à petit ça s’est dégradé pour moi. Memnoch, je l’ai lu en diagonale tellement j’étais soulée par le côté religieux et le je tourne en rond, le suivant été un peu mieux mais sans plus, pourtant je persiste. Prince Lestat, par contre, me donne beaucoup plus envie 🙂

1 Rétrolien / Ping

  1. Book Haul Novembre – La Couleur des Mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*