Accueil LES LIVRES → LES COMÉDIES ROMANTIQUES Meilleurs ennemis de Sally Thorne

Meilleurs ennemis de Sally Thorne

11 Temps de lecture
3
0

Meilleurs ennemis de Sally Thorne

Broché : 468 pages
Editeur : Harlequin
Date de sortie : 5 octobre 2016
Collection : &H
Langue : Français
ISBN-10: 228035117X
ISBN-13: 978-2280351171
Prix Editeur : 12€90
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

« Une nouvelle voix mordante, brillante et hilarante. Meilleurs ennemis va bouleverser le monde de la comédie romantique. C’est l’une des meilleures que j’ai jamais lues ! » Kristan Higgins

Avec ce premier roman, Sally Thorne fait une entrée fracassante dans l’univers de la romance. Cette comédie hilarante et sexy explore la frontière parfois très mince entre l’amour et la haine au bureau.

Le jour où Lucy rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, elle n’en revient pas : il est à tomber ! Sauf qu’il ne lui faut pas plus de deux secondes pour découvrir qu’il est aussi froid, cynique, impitoyable… absolument détestable ! Alors, quand leurs chefs respectifs les mettent en concurrence pour une promotion, Lucy est prête à tout pour le battre. Car, si elle gagne, elle sera sa boss. S’il gagne… elle démissionnera. Autant dire qu’elle n’a pas le choix : elle doit gagner. Mais lorsque, un soir, dans l’ascenseur, ce traître de Josh l’embrasse fougueusement, elle est complètement déstabilisée. Se serait-elle trompée à son sujet depuis le début ? Ou est-ce une tactique de Josh pour lui faire perdre ses moyens ?

Mon avis 

Aussi doux que corrosif, Meilleurs ennemis de Sally Thorne m’a complètement conquis par cette parfaite dualité entre amour et haine. Ce mélange explosif est une véritable réussite, surtout pour un premier roman. Un gros coup de cœur !

Suite à la refonte de leur boîte d’édition respective, Joshua et Lucy se voient obligés de partager un bureau. Collègues en vis-à-vis durant des heures, ils se détestent cordialement. Pourtant, les journées ne sont jamais ennuyeuses entre jeux franchement puérils, réparties houleuses et commentaires déplacés où la limite être cynisme et méchanceté est assez floue. Mais pour eux, c’est leur routine.

Jusqu’à ce qu’une promotion soit mise en jeu par leurs deux responsables dans l’optique de faire de l’élu, un associé. Une aubaine, pour ces deux ennemis qui ne rêvent que de dominer, voire d’écrabouiller l’autre. Un subalterne à torturer à chaque minute de chaque jour, le rêve ! Mais si Joshua est promu, Lucy démissionnera.

Dans ce quotidien où tous les coups sont permis, difficile de discerner manigances calculées, stratégies d’approche et franches gentillesses. Alors quand Joshua donne un baiser ardent, fabuleux, mémorable – dans l’ascenseur, fiouu – à Lucy, on est aussi renversé que la principale intéressée. Car quand devenir aussi insupportable que possible s’élève au rang d’art pour ces deux bourreaux de travail, on se demande bien où est la place de la passion dans cette affaire.

Je suis du genre plutôt friande de romance un peu vache où les personnages se volent dans les plumes… certainement une rémanence d’Orgueil et Préjugés. Et pour le coup, j’ai eu mon content. Lucy est le genre d’héroïne parfaitement imparfaite ; brillante, appréciée de tous, avec ce brin de folie un peu canaille. Cette minuscule jeune femme manquant d’assurance, étrangement se transforme en véritable Gremlins au contact de son collègue Joshua.

Et il y a de quoi. Joshua TemplemanCe personnage est un parfait trou d*c que j’ai aimé sur le champ. Maniaque, cynique, arroguant, il arbore continuellement une moue mi boudeuse, mi narquoise mais reste évidemment beau à tomber en toutes circonstances. Il mène son monde à la baguette, car personne n’ose lui tenir tête… sauf Lucy. Joshua est un personnage vraiment travaillé, à la psychologie fine et complexe, qui le rend absolument fascinant et irrésistible !

Mais pourquoi est-il aussi vilain ? Tout l’intérêt du livre est de répondre à cette question que l’on se pose tant de fois. L’histoire se tisse sur la base d’une relation étrange qui évolue toute en ambivalence ; une concurrence qui pousse l’autre à s’accomplir, à repousser ses propres limites ou parfois à laisser un peu de terrain et à baisser les armes. Le duo progresse par petites touches, entre piques et caresses, ce qui justifie ce rythme assez lent mais pas lassant du tout. Lucy effeuille couche après couche Joshua pour le mettre à nu et pas seulement physiquement… pour révéler un tout autre homme. Et là, je pense que je vais devoir partager mon béguin avec pas mal d’autres personnes !

L’écriture de l’auteure agit comme un baume sur l’humeur, elle est tellement douce, charmante – à l’image de Lucy – avec un ton presque mignon dans la narration quant aux dialogues, ils fusent avec répondant et mordant sans interruption. C’est très agréable à lire et je me suis gaussée comme une baleine tout du long. Même la fin est au top et pourtant je suis difficile avec les épilogues qui me font souvent suffoquer sous une couche épaisse de mièvrerie. Mais là, j’ai dévoré cette guimauve à la petite cuillère !

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas fondu pour une comédie romantique, au point de traîner mon livre partout et de trouver mille excuses pour grappiller quelques instants chéris de lecture. Meilleurs ennemis est une romance qui rend toute chose, comme des petites plumes qui vous caressent les joues, un petit bonheur qui pétille et laisse une petite moue heureuse. À la fin j’ai juste eu une envie de couvrir amoureusement le livre du regard et de le recommencer… Et surtout de suivre de près l’actualité de Sally Thorne !

Coup de Coeur

Achetez ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans → LES COMÉDIES ROMANTIQUES

3 Commentaires

  1. Artemissia

    17 novembre 2016 à 10 10 25 112511

    Oh ! Tu me donnes trop trop envie de le lire <3 ! Il a l’air vraiment passionnant. Je le note dans ma WL. Merci 🙂

    Réponse

  2. coxe

    17 novembre 2016 à 12 12 04 110411

    🙂 Il est plein de passion oui! <3

    Réponse

  3. […] Chronique de Meilleurs ennemis de Sally Thorne […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Médecin et papa de Collectif d’auteurs

Médecin et papa de Collectif d’auteurs Nombre de pages : 384 pages Éditeur : Harlequ…