ASCFFANTASY & IMAGINAIREJC LattèsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESLITTÉRATURE ÉTRANGÈRE

Gloire à la Vraie Reine

La reine du tearling d’Erika Johansen

la-reine-du-tearlingNombre de pages : 510 pages
Editeur : JC Lattès
Date de sortie : 02 Novembre 2016 
Collection : Romans étrangers
Langue : Français
ISBN-10: 2709644703
ISBN-13: 9782709644709
Prix Editeur : 22 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l’escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.
Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.
La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d’embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende… ou la détruira.
Erika Johansen nous entraîne dans une épopée flamboyante où une jeune princesse insoumise devra lutter pour monter sur le trône.

Mon avis :

Cette série, je l’attendais depuis un moment en version française. Le résumé ainsi que la couverture me donnait envie de la découvrir.

Je vais commencer par le seul point noir qui m’a horripilé en début de lecture : la longueur des chapitres. Ils sont longs, trop longs pour moi. Je trouve que des chapitres courts apportent une forme de dynamique à l’histoire. Au final, j’ai tellement été captivé par le récit que je n’y ai plus fait attention.

L’histoire démarre sur les chapeaux de roue. Je n’ai pas eu à attendre cent pages pour que l’intrigue se mette en place. On rentre dans le vif du sujet et c’est une des qualités que je préfère dans livre. Au départ, on pourrait croire à un roman fantasy. Puis, certains rappels des personnages, nous prouvent que cette trilogie a un côté dystopique aussi. Cette série est un savant mélange des deux. J’ai trouvé l’univers bien travaillé, on apprend des choses sur l’histoire du Tearling et sur son environnement grâce à la carte en début de livre. On peut imaginer aisément les décors, les conditions de vie de la population… L’auteure a su bien doser les détails, je n’ai pas eu l’impression d’étouffer sous les informations.

Concernant le personnage principal, Kelsea. Comment ne pas l’adorer. Elle est l’héroïne qui sort des stéréotypes que l’on croise assez souvent. Elle est banale, grande, courageuse avec un léger embonpoint dû aux bons soins de ses parents adoptifs. Ce surpoids est abordé plus tard, mais de façon intelligente car cet embonpoint l’empêche d’avoir la dextérité et l’agilité requise lors de ses entraînements. Une condition obligatoire si elle veut pouvoir combattre et se défendre et porter une armure qui ne la compresse pas. Elle prend son rôle à cœur. Elle est entourée d’une garde personnelle qui comme ses tuteurs, lui cache certaines choses et ça ne lui plaît pas. Les réponses, elle doit les trouver elle-même. Un autre personnage cher à mon cœur, le Fetch. Je ne vous en dis pas plus, mais il vaut le détour. D’autres personnages intrigants viennent se greffer comme Andalie ou la Reine Rouge.

Attendez-vous à de l’action, de la trahison, du sang et de la violence. Pas de place pour la mièvrerie. Une combinaison parfaite de ce que j’attendais. Un mélange original qui m’a happé du début à la fin.

Ce premier tome est une pure merveille. Un véritable coup de cœur. Dès les premières pages, il vous embarque au royaume du Tearling. Il possède une intrigue et un univers passionnants, une plume accrocheuse, des personnages bien construits et au caractère franc. Je suis triste de devoir attendre l’année prochaine pour connaître la suite de ce petit bijou.

 

 

 

Coup de Coeur

 

 

 

 

 

Achetez ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Karine

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J'aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

11 Commentaires

  1. entre toi et Tamara, j’ai fini par craquer, je viens de le commencer. Pour le moment, j’ai lu que le premier chapitre mais ça s’annonce plutôt pas mal !

    1. Hihi, tu as fini par succomber à l’appel. Lily fait encore de la résistance XD. Tu vas voir ce livre et cette héroïne… ça fait un bien fou au moral et au coeur ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils