Accueil ASCF GDGD Dogs 2 d’Ema Toyama

GDGD Dogs 2 d’Ema Toyama

5 Temps de lecture
1
0
2

:star: GDGD Dogs 2 d’Ema Toyama

GDGD Dogs 2 - Ema ToyamaNombre de pages : 176
Éditeur : Pika
Date de sortie : 29 juin 2016
Collection : Pika Shôjo
Langue : Français
ISBN-10:  2811630562
ISBN-13:  978-2811630560
Prix Éditeur :  6,95€
Disponible sur Liseuse : Non

Son résumé :

Kanna, la talentueuse mangaka, comprend vite qu’elle peut compter sur la bienveillance et l’admiration de ses toutous fidèles et dévoués. Mais cela ne satisfait pas son ego. Elle veut des fans, des vrais ! Seront-ils au rendez-vous au comiket et à la séance de dédicaces prévue pour “Un amour de bouddha” ?

Mon Avis :

Ça y est, notre classe d’apprentis mangakas a un professeur digne de ce nom…enfin… presque !

En fait, j’ai l’impression que cette série essaie de forcer les traits d’humour, mais c’est tellement visible que c’est plus ridicule qu’autre chose… Je n’aime pas être forcée à trouver quelque chose de drôle par l’auteur, or c’est mon problème ici.

Les garçons sont toujours aussi stupides, même s’ils ont un très bon fond qui les rend plus attachants que Kanna. J’ai beaucoup de mal avec elle, je la trouve hautaine, parfois égoïste. Je peux comprendre que sa situation est délicate, à la fois lycéenne et professionnelle, qu’elle soit passionnée et nulle en relations sociales, mais de là à tout mépriser…

Par contre j’aime bien les dessins, ce que je n’avais pas dit dans ma chronique du tome 1. Les traits sont agréables et j’aime assez que les yeux de Kanna soient toujours cachés par ses cheveux. Ça donne un trait de caractère au personnage puisque les seuls moments où on voit ses yeux c’est quand elle perd le contrôle d’elle-même et qu’elle s’ouvre aux autres.

Dans ce volume, c’est l’univers des fanzines et du cosplay qui sont mis en avant, d’autres aspects de l’univers des mangakas donc, et c’est assez intéressant. J’avoue avoir bien ri au passage à la convention. Un fil conducteur se dévoile également, puisqu’on comprend que ce qu’on suit c’est avant tout le parcours d’une jeune mangaka au niveau professionnel. Mais je ne vois pas vraiment le rapport avec le shojo. Certes, Kanna est entourée de beaux garçons et parfois troublée par eux, mais à aucun moment il n’est fait mention de sentiments amoureux et pour moi ce manga se destine tant aux garçons qu’aux filles car il aborde avant tout l’univers du manga.

Un second tome qui relève un peu le niveau donc, mais ce n’est toujours pas ça pour moi…

Presque Bon

Acheter ce manga sur Amazon


Les Tomes Publiés

 

GDGD Dogs 1 - Ema Toyama


:star: Nos chroniques des différents tomes


Charger plus d'articles similaires
Charger plus par 
Charger plus dans ASCF

Un Commentaire

  1. […] 6 octobre 2016 in + SHOJO // GDGD Dogs 2 d’Ema Toyama […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Jamais on n’a vu de M. Zagarriga et M. Vilcoq

Jamais on n’a vu de Mimi Zagarriga et Marianne Vilcoq Nombre de pages : 10 pages  Ed…