ASCFHarlequin - SagasLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

Un lien si fort de Susan Andersen

:star: Un lien si fort de Susan Andersen

un-lien-si-fort-susan-andersenNombre de pages :  288 pages
Éditeur :  Harlequin
Date de sortie :  1 août 2016
Collection :  Sagas
Langue :  Français
ISBN-10 :   2280348837
ISBN-13 :  978-2280348836
Prix Éditeur :  6,95 euros
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

La nuit que Tasha a passée avec Diego a été la plus belle de sa vie. Mais cela, c’était avant qu’elle ne se retrouve derrière les barreaux d’une prison des Bahamas, accusée à tort de trafic de drogue. Elle en a toujours été persuadée : c’est Diego qui, ayant précipitamment quitté son lit au petit matin, l’a piégée… Alors, quand elle se retrouve face à lui lors d’une fête sept ans plus tard, elle est bouleversée. D’autant qu’il affirme être Luc Bradshaw, le demi-frère caché de Max et Jake, ses amis. Dès lors, Tasha ne pense plus qu’à une chose : le dénoncer au shérif et le voir emprisonné à son tour. Alors tant pis si, pour parvenir à ses fins, elle doit faire taire l’attirance irrépressible qu’elle éprouve toujours pour lui…

Mon avis :

C’est avec le sourire que je retourne à Séquim afin de retrouver tous les personnages. Après avoir appris à connaître Jake puis Max, j’allais faire la connaissance du dernier de la fratrie, Luc. Celui-ci apprit l’existence de ses frères à la mort de leur père et désire, aujourd’hui, nouer des liens avec eux. Tout le monde est surpris par ce nouveau venu, mais l’accueille à bras ouverts… Enfin presque tout le monde. Tasha reconnaît Diego, l’homme qui fut la cause de son emprisonnement aux Bahamas. Pourquoi est-il là ? Pour quelles raisons se fait-il passer pour un des frères Bradshaw ? Et surtout, pourquoi semble-t-il ne rien savoir de ce qu’il s’est passé, il y’a 7 ans ?

J’étais assez curieuse de découvrir Luc Bradshaw et avoir la fin de mot de l’histoire de ce qui s’était passé avec Tasha. Et en parlant de la jeune femme, j’avais hâte de la voir en premier plan. De ce que l’on avait pu voir de son caractère, cela nous promettait une rencontre explosive. Je peux vous dire que vous ne serez pas déçus !

La lecture est toujours agréable, car il est vraiment plaisant de se retrouver dans un lieu familier et de voir comment tout ce petit monde à évoluer.  Comme je l’avais souligné dans les précédentes chroniques de cette saga, les personnages sont l’atout charme de ce roman. Sur ce point encore, on s’attache vite au nouveau petit couple: Luc s’avère être un jeune homme sincère qui désire être proche de ses frères et pouvoir renouer avec Tasha. Quant à elle, prise entre ces doutes et l’image négative qu’elle a des relations amoureuses, elle ne peut pas ignorer  les sentiments qu’elle ressent pour lui.

Pourtant, malgré cette romance parfois forte en tension pour les protagonistes, le charme des aventures des frères Bradshaw s’est un peu atténué. L’auteur utilise le même schéma narratif pour ce dernier volet : Il y’a de nouveau les répercussions du comportement passé des parents sur la vie relationnelle des personnages;  et pour faire écho à la relation entre Tasha et Luc, nous avons, encore en parallèle, celle de deux adolescents: ici, Jérémy et Peyton. J’ai eu une légère impression de déjà-vu.

Malgré ce petit reproche, j’ai tout de même passé une agréable après-midi avec ce roman, léger et sans prise de tête.  Lire la saga des “frères Bradshaw”, c’est un peu comme passer une douce soirée d’été avec ses amis et sa famille dans une ambiance bon enfant: on les regarde avec tendresse, le sourire aux lèvres.

 

Bon

   Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

klolianebooks

Chroniqueuse pour Songe d'une nuit d'été . Autant fan de romance que de thriller, cinéphile à ses heures perdues, collectionneuse de manga et accro aux drama asiatiques.

Un Commentaire

  1.  » Lire la saga des “frères Bradshaw”, c’est un peu comme passer une douce soirée d’été avec ses amis et sa famille dans une ambiance bon enfant: on les regarde avec tendresse, le sourire aux lèvres. » Très bien dit. On est triste de les quitter une fois le livre fermé.
    Ce que je regrette c’est de ne pas connaître les motivations du père Bradshaw, le pourquoi de son comportement. Mais connait-on vraiment intimement ses parents ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils