ASCFLES CHRONIQUES DE MANGALES LIVRESSEINEN

Another: la fille à l’œil de poupée -Tome 2 de Yukito Ayatsuji

:star: Another: la fille à l’oeil de poupée – Tome 2 de Yukito Ayatsuji

another la fille à l'oeil de poupée yukito ayatsujiNombre de pages :  352 pages
Éditeur :  Pika Roman
Date de sortie :  8 juin 2016
Collection :  Pika Roman
Langue :  Français
ISBN-10 : 2811626409
ISBN-13 :  978-2811626402
Prix Éditeur :  14,95 €
Disponible sur Liseuse : Non

Son résumé :

En dépit de leurs efforts pour y échapper, la malédiction de la classe de 3e-3 du collège de Yomiyama-Nord fait chaque mois de nouvelles victimes parmi les élèves et professeurs. La tension est à son comble. Qui, parmi toutes les personnes liées à la « classe maudite », est « l’élément en trop », le mort revenu parmi les vivants, qui altère les mémoires ? La vérité aura un prix, toujours le même : celui du sang.

 

Mon avis :

La Mort commence à frapper la classe de 3e-3. Chaque élève,  professeurs et membres de leurs familles sont une victime potentielle de cette malédiction. “Celui qui n’existe pas”, ce rituel qui devait conjurer le sort, n’a plus aucun intérêt et la peur est plus que palpable. Pourtant Kôichi et Mei continuent leurs recherches et  essayent de comprendre cette fatalité qui les touche. Ils découvrent qu’une année, une seule année, une classe de 3e-3 l’a interrompue avant la fin de l’année scolaire. Mais comment ? Avec l’aide de deux autres élèves de la classe, Mochizuki et Tegishawara, et dans un final cauchemardesque, Kôichi et Mei devront trouver “l’élément en trop”.

De nouveau, on se retrouve dans cette classe enveloppée par l’aura de la mort. Alors que les pièces du puzzle se réunissent peu à peu, on ressent la tension qui les envahit. Tout comme les personnages, le lecteur sera sur le qui-vive et se demandera qui va être la prochaine cible et qui est « l’élément en trop ». Et lorsque le malheur frappera, vous allez être surpris – même sous le choc. Si imprévisible, si violente…

Et c’est bien là, la force de cette histoire. Comme je l’ai souligné pour le premier tome, bien que je connaisse l’histoire et sa conclusion, la plume de Yukito Ayatsuji arrive à m’emporter dans le récit et voir avec effroi la force de cette malédiction. Très vite, je me suis sentie à nouveau attirer par le mystère qui entoure Mei, à cause de son attitude détachée face à la situation et le faîte qu’elle exprime peu ses sentiments. D’ailleurs, j’ai trouvé ce personnage bien plus charismatique dans le roman que dans l’animé. Quant à Kôichi, vivant cette aventure à travers ses mots, j’avais une totale empathie pour ce jeune garçon face aux répercussions de cette malédiction sur sa vie.

Je suis vraiment contente que le roman « Another » soit publié en France, car je trouve très intéressant de connaître la source de l’animé et du manga qui ont marqué beaucoup d’entre nous. Et je vous invite vraiment à lire cette duologie:
– pour ceux qui connaissent déjà l’histoire, vous allez savourer de frissonner à nouveau sous la plume de cet auteur et pour ceux qui désirent la découvrir, sachez que ce voyage près de l’antichambre de la mort saura vous happer tout au long des deux tomes  et vous offrir un final inattendu et plein de révélations.

Quant à moi, je quitte la classe 3e-3 en y jetant un dernier regard avec de légers frissons dans le dos…

 

Excellent

  Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

klolianebooks

Chroniqueuse pour Songe d'une nuit d'été . Autant fan de romance que de thriller, cinéphile à ses heures perdues, collectionneuse de manga et accro aux drama asiatiques.

2 Commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé ce deuxième tome aussi, un coup de coeur, j’ai été très surprise ! J’ai découvert le manga juste après et je l’ai trouvé un peu plus brouillon et moins accrochant que le roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils