LES NEWS >

Le copain de la fille du tueur de Vincent Villeminot

Le copain de la fille du tueur de Vincent Villeminot

Nombre de pages : 264 pages
Editeur : Nathan
Date de sortie : 25 août 2016
ISBN-10 : 2092565222
ISBN-13 : 978-2092565223
Prix : 16,95€
Disponible sur liseuse : NON

Résumé

Charles vient d’intégrer un internat pour « gosses de riches », perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils tuent le temps comme ils peuvent, allumant fausses révolutions et vrais incendies … jusqu’à l’arrivée de Selma. Elle est mystérieuse, solaire, solitaire… et fille d’un trafiquant de drogue en cavale.

Mon avis

Je dois dire que le titre de ce roman m’a beaucoup intriguée, il renvoyait à un genre que j’affectionne beaucoup : le thriller ! Très court puisqu’il fait moins de 300 pages, il est lu très rapidement malgré quelques longueurs dont je vous reparlerai plus loin.

Dans ce roman-thriller, nous suivons Charles qui vient d’intégrer un pensionnat pour filles et fils de personnalités fortunées en Suisse. Sa mère est décédée et son père, poète réputé, va bientôt mourir aussi puisqu’il est atteint d’un cancer. Pourtant Charles ne s’en émeut pas vraiment et espère que son année au pensionnat va lui permettre d’enrichir ses connaissances pour intégrer une bonne université. L’adolescent va vite rencontrer Touk-E, fils d’un dirigeant africain et jeune homme un peu fou, il va entraîner Charles dans une petite rébellion contre le système. Tout se passait à peu près tranquillement jusqu’à l’arrivée de Selma, fille d’un grand baron de la drogue dont Charles va rapidement tomber amoureux.

Mon avis sur ce roman est assez mitigé. Le personnage de Charles ne m’a posé vraiment problème, il est attachant de part son côté timide et sérieux. En revanche Touk-E m’a paru bien moins réaliste, trop perché pour être parfaitement crédible et il a été un vrai frein dans ma lecture bien qu’il apporte une touche d’humour. Selma est également assez particulière, et reste un peu effacée pendant toute la première partie si bien qu’il est difficile de savoir quoi en penser. J’ai donc eu du mal à avoir de l’intérêt pour leur histoire et je n’ai donc malheureusement pas accroché au récit d’autant plus que l’écriture de l’auteur est très spéciale.

J’aime les belles narrations, les descriptions assez étoffées qui permettent de visualiser clairement le cadre de l’intrigue. Or ici le style est plutôt brut et, encore une fois, le roman est très court et ne permet pas d’approfondir les émotions des personnages.

Le début a été très lent pour moi, je n’ai pas trouvé qu’il se passait grand chose. Heureusement la seconde partie apporte quelques surprises et permet d’attiser la curiosité du lecteur.

Pour moi ce roman plaira surtout aux ados (12-14 ans) qui cherchent un roman qui va vite à lire et qui change un peu de ce qu’on a l’habitude de voir !

Moyen

Acheter sur Amazon

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :