Accueil ASCF My Escort Love de Laura S. Wild

My Escort Love de Laura S. Wild

9 Temps de lecture
0
0

My Escort Love de Laura S. Wild

my escort love Laura S.WildFormat : Format Kindle
Taille du fichier
: 1503 KB
Nombre de pages de l’édition imprimée
: 346 pages
Editeur
: La Condamine
Date de sortie : 23 juin 2016
Langue
: Français
ASIN
: B01GUEJGN6
Prix Editeur : 3€99

Son résumé :

Une romance New Adult à la fois tendre et sensuelle. Une intrigue touchante, hors des sentiers battus. Le premier coup de coeur Fyctia publié

Constance Pradel est jolie, un peu timide, passionnée de dessin et surtout… vierge. Complexée par cette situation, elle décide de faire appel à un escort boy pour y remédier. C’est ainsi que Noah entre dans sa vie… Et s’il ne lui faisait pas seulement découvrir les plaisirs de la chair, mais aussi les émois de l’amour ?

50 000 likes et partages sur Fyctia

Mon avis

My escort love est le tout premier roman de Laura S. Wild, une auteure plébiscitée sur la plate-forme d’écriture Fyctia. J’ai donc eu le plaisir de découvrir ce New Adult qui suscite un tel engouement. Un plaisir écourté, car si cette jolie romance n’a pas son pareil, elle pèche malgré tout par une surabondance de « je t’aime » et de « je t’aime encore plus ». À lire, mais si vous avez une haute tolérance à la guimauve.

Constance est une jeune étudiante en droit, une voie tracée par ses parents qu’elle suit plus par obéissance que par choix. C’est d’ailleurs son credo, être irréprochable, courber l’échine, se priver de vivre sa vie, être invisible… car elle se martèle l’esprit qu’elle n’est pas digne d’être regardée, encore moins d’être aimée. En plus d’être pétrie de complexes, elle cache un petit secret – ou selon elle,  une grande honte. Constance est encore vierge.

C’est la raison pour laquelle sa meilleure et seule amie Sophie contacte Noah, un escort boy. Un comble pour Constance qui rêve secrètement du grand amour… Mais quoi de mieux qu’un professionnel pour remédier à la délicate situation ? Cette rencontre insolite, inopinée même, arrive à point nommé pour une Constance au bord du point de rupture.

La rencontre de deux opposés est souvent fascinante. L’inconnu et la connaissance, l’innocence et la luxure, Constance et Noah, deux contrastes qui fusionnent pour se compléter, pour combler un vide commun, une solitude. D’un côté il y a l’expérience de la première fois, un sujet sensible et symbolique et de l’autre l’escorting, un fait tabou voire subversif et générateur de fantasmes. Il y a là un choix intelligent, de mettre en rapport deux sujets qui ne devraient théoriquement jamais se rencontrer, d’un point de vue social et moral du moins.

Il s’agit d’une romance New adult donc je comprends le choix de ne pas avoir creusé la veine sulfureuse de cette profession, mais la vision de l’escort reste assez soft. La perception du corps objet et la sexualité tarifée sont abordées avec un certain détachement du côté de Noah. Mais l’escorting n’en reste ni plus ni moins de la prostitution édulcorée, une pratique où la question de la dignité ou au moins de la conscience morale pourrait se poser plus en profondeur. Peut-être que cela sera le cas dans le tome prochain ?

L’histoire est majoritairement axée sur les problématiques de Constance. Un choix à doubles tranchants. Sous son manque consternant de confiance en soi se cache un véritable mal-être qui prend racine dans un climat familial opprimant. Une médisance quotidienne, des propos venimeux ont forgé une image déformée de la jeune femme. Ces fausses croyances profondément ancrées vont être à l’origine de nombreuses insécurités, autant dans sa vie sociale et que sentimentale. Un véritable frein qui donne lieu à de multiples crises, plombant le récit dans le mièvre profond et larmoyant. Malheureusement.

Le chemin vers une acceptation de soi s’annonce donc long et sinueux pour Constance, une personne qui s’excuserait presque d’exister. Heureusement, Noah a croisé son chemin et la couvre d’attentions avec énormément de tendresse et de compréhension. Mais que vaut tout cela venant d’un homme rémunéré pour simuler un artefact d’amour ?

Il est toujours intéressant de découvrir un auteur émergent, pas encore cantonné dans une façon d’écrire qui ressemble à tant d’autres. Ici, l’écriture ne souffre pas d’effet de style, elle est juste d’une simplicité et d’une sincérité au service de deux voix qui le sont tout autant. La narration au présent me surprend toujours un peu, mais elle sert une solide intrigue émotionnellement prenante.

Même si je me suis un peu engluée dans une mélasse de « je t’aime », l’histoire loin des archétypes actuels a un goût de reviens-y et je me demande bien ce que Laura S. Wild nous réserve pour la suite…

Bon

Achetez ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par coxe
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Leo loves Aries Tome 1 : L’horoscope amoureux de Anyta Sunday

Leo loves Aries Tome 1 : L’horoscope amoureux de Anyta Sunday Broché : 300 pages Editeur :…