Accueil ASCF The scorpion rules de Erin Bow

The scorpion rules de Erin Bow

9 Temps de lecture
3
0

:star: The Scorpion Rules, tome 1 de Erin Bow


The Scorpion Rules, tome 1 de Erin BowNombre de pages :
 407
Editeur : Lumen
Date de sortie : 7 avril 2016
Langue :  Français
ISBN-10:  237102063X
ISBN-13:  978-2371020634
Prix Editeur :  15 €
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé : 

La première règle, pour éviter la guerre ? En faire une affaire personnelle… Très personnelle.

Duchesse de Halifax, princesse de la Confédération panpolaire, mais surtout… otage. Je m’appelle Greta Stuart, et ma vie ne tient qu’à un fil. Il y a quatre cents ans, une série de terribles conflits liés au changement climatique a ravagé la planète : guerres, famines, inondations, exodes… Débordées, les autorités ont fait appel à une intelligence artificielle omnisciente pour tenter de mettre un terme au massacre. Mais Talis – c’est son nom – a vite pris son indépendance et le contrôle du monde. Désormais, il garde en otages les fils et filles des grands dirigeants de la planète. À la première déclaration de guerre, les héritiers des deux camps concernés sont froidement exécutés.

Il me reste seize mois à tenir, seize mois avant d’avoir dix-huit ans et de pouvoir quitter le Préceptorat où je suis prisonnière depuis l’âge de cinq ans. Mais l’arrivée d’un nouveau pensionnaire, venu du pays voisin du mien, va tout changer. Elián, qui ne cesse de défier Talis, de mépriser les règles qui régissent notre existence, met nos vies à tous en danger. Malgré tout, son esprit de révolte est contagieux. La résistance serait-elle possible ? Car nous le savons tous : le pays natal d’Elián va forcément finir par déclarer la guerre au mien…

Mon avis :

 J’avoue qu’en ce moment je suis un peu lassée de lire des dystopies. Pourtant, après avoir lu le résumé de The scorpion rules, j’ai été intriguée et, malgré les avis mitigés, j’ai décidé de me faire ma propre opinion.

Tout commence par un prologue bien mystérieux où une certaine Thalis nous apprend qu’elle est une IA (Intelligence artificielle) et qu’elle a tout fait pour ne pas que le monde éclate sous la bêtise humaine : les guerres. Pour faire simple, elle a décidé que la solution aux multiples conflits était de prendre en otage les filles et fils des dirigeants de chaque pays afin de les inciter à ne pas se taper dessus. Si l’un d’entre eux déclare la guerre alors son otage est sacrifié. Greta fait ainsi partie de ces otages et il ne lui reste que quelques mois avant ses 18 ans et donc avant son départ du Préceptorat (doux nom pour une prison/abattoir), aussi se tient-elle à carreaux, respectant scrupuleusement toutes les règles dictées. Pourtant, quand Elian, fils du pays rival du sien, fait son apparition au Préceptorat, plein de fugue et de désir de rébellion, l’assurance de Greta va vaciller.

 J’ai trouvé l’idée de départ très originale ! Elle aurait pu donner un premier tome génial, plein de rebondissements et à l’univers intéressant. Malheureusement elle n’a pas été exploitée comme il faut à mon goût. Tout d’abord les personnages sont trop. Trop quoi me direz-vous ? Et bien trop tout justement… Greta est trop sage, Elian est trop rebelle, Da-Xia (le 3ème personnage clé et autre otage) est trop protectrice bref, chacun est cantonné à un rôle est n’en sort quasiment pas. Pire, j’ai détesté Greta qui, avec « un balai dans son royal fondement » (dixit Elian), tient à rappeler toutes les deux minutes qu’elle est la princesse machin truc et qu’il ne faudrait pas la prendre pour n’importe qui. Elian ne m’a pas plu davantage, il est le genre de personnage toujours en opposition qui ne réfléchit pas un millième de seconde avant d’agir et qui après s’étonne des répercussions. Le seul personnage potable est Da-Xia, malheureusement, et comme par hasard après des années de vie ensemble, elle finit par faire comprendre à Greta qu’elle en pince pour elle. Une romance entre filles dans un roman YA c’est assez rare pour être noté et apprécié, ça change ! Par contre ce n’est pas crédible du tout, ça arrive trop vite. Les autres personnages sont dans la lignée des autres : trop cruels, trop inhumains, trop effacés…

Le début du livre est très lent, pendant des pages on suit leurs folles aventures avec les chèvres du Préceptorat, beaucoup de personnages sont cités sans plus de détails et je me suis vite perdue. La seconde partie va plus vite mais le choix fait par l’auteure n’a pas su me convaincre et je suis restée insensible au sort de Greta et de ses compagnons.

En bref, ce premier tome a été une déception car encore une fois, l’intrigue aurait pu donner un roman novateur dans le genre !

J’ai cependant également lu des avis très positifs et je vous invite donc, si le résumé vous attire, à le découvrir et vous forger votre propre opinion !

Moyen

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par 

3 Commentaires

  1. Fantasybooksaddict

    16 mai 2016 à 16 04 29 05295

    Pareil, malgré le résumé très intriguant, j’ai également été un peu déçue !

    Réponse

  2. Clara

    17 mai 2016 à 13 01 10 05105

    Ce livre a beaucoup d’avis mitigés alors qu’il me faisait bien envie… Je ne sais pas encore si je le lirai du coup :/

    Réponse

  3. A travers les pages - Molly

    17 mai 2016 à 14 02 50 05505

    Il a tellement d’avis mitigés qu’il ne me donne même pas envie de le lire..

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Roman Empire : Master of Rome

Année de sortie : 27 juillet 2018 Avec : Ditch Davey, Tim Carlsen, Natalie Medlock, Ben Bl…