→ ROMAN HISTORIQUELES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRES

Dans la tourmente de Louise Tremblay d’Essiambre

Les années du silence 1 : Dans la tourmente de Louise Tremblay d’Essiambre

Nombre de pages : 448
Éditeur : Charleston
Date de sortie : 8 janvier 2016
Collection : Grands Romans
Langue :  Français
ISBN-10:  2368120432
ISBN-13:  978-2368120439
Prix Éditeur :  22,50€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

1942. À l’aube de ses dix-huit ans, Cécile Veilleux doit quitter la ferme de ses parents, dans la Beauce, et son fiancé Jérôme, pour dissimuler une grossesse qui jetterait l’opprobre sur sa famille.Au même moment, à Québec, la jeune Rolande Comeau est envoyée à l’hôpital de la Miséricorde pour dissimuler une grossesse tout aussi honteuse. Recluses à l’orphelinat, les deux jeunes filles vont subir les affres du silence. Le silence à garder sur leurs blessures et leur déshonneur, qu’il faut à tout prix cacher. Le silence qui marque brutalement la fin de leur jeunesse. Dans la tourmente, l’amitié entre les deux jeunes filles pourra-t-elle les aider à surmonter ces épreuves ? Et l’amour entre Cécile et Jérôme survivra-t-il, malgré l’absence et la guerre qui se profile ?

L’avis d’Eole :

J’aime les romans historiques et les sagas familiales, forcément je savais que j’allais aimer ce roman sur fond de Seconde Guerre Mondiale.

Dans les premiers chapitres, on suit Cécile, une jeune fille de la campagne de la Beauce, qui se rend compte qu’elle est enceinte de Jérôme, l’homme qu’elle veut épouser. Problème, ses parents ne veulent pas qu’elle se marie par obligation et l’envoie à Québec, chez sa tante, pour qu’elle y vive la fin de sa grossesse et fasse adopter l’enfant afin d’éviter les racontars dans le voisinage. Puis, on découvre Rolande, une enfant de treize ans, qui depuis quelques mois, subit les assauts de son père qui rentre saoul tous les jeudis soirs… Oui, c’est horrible, mais ça vous pose le contexte. Les deux jeunes femmes vont se retrouver à l’hôpital, enceintes, et se lier d’amitié malgré la différence d’âge.

Je ne sais pas comment vous faire comprendre à quel point j’ai aimé ce roman ! Ça faisait tellement longtemps qu’un roman ne m’avait pas transportée comme ça ! J’ai souri, j’ai frissonné, j’ai pleuré en suivant les destins croisés de Jérôme, Cécile, Rolande, leurs enfants, leurs familles…

Car ce roman, c’est avant tout la description des ravages que peut faire la loi du silence et la peur de parler dans une famille. Si Jeanne avait parlé à Cécile et à Eugène, peut-être que rien ne serait arrivé ? Si Rolande avait parlé plus à sa mère peut-être qu’elle aurait pu arrêter tout ? On ne saura jamais, mais on ressent les engrenages qui, petit à petit, se mettent en place pour décider de la vie de nos personnages. On voit que chaque décision à des conséquences, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Et pourtant, une seule chose prévaut dans ce livre : l’amour et son expression. C’est toujours par amour que les personnages prennent leurs décisions, et c’est pour cela que du début à la fin du roman j’ai tremblé et j’ai espéré que tout finisse bien pour tout le monde, car je m’étais attachée à eux avec une force énorme !

Cécile, c’est la jeune fille de la campagne qui vit pour sa famille avant tout. Sœur aînée de douze enfants, c’est une mère dès l’adolescence et son seul but est de distribuer son amour autour d’elle. Dès le début je me suis attachée à elle. Elle est simple sans être niaise, et elle fait face à de grands dilemmes car elle veut que le plus de monde possible soit heureux, quitte à s’oublier elle-même.

De même Jêrome, lui, ne vit avant tout que pour Cécile, c’est son amour pour cette jeune femme qui le guide. Quand il prend des mauvaises décisions, c’est qu’il est aveuglé par son désir de vivre avec elle et le bébé qu’ils ont fait ensemble. Il évolue vraiment à la fin du roman, mais je ne vais pas en dire plus pour ne pas vous gâcher la surprise.

Quant à Rolande…mon dieu que son histoire m’a déchirée le cœur, m’a retourné l’estomac, qu’est-ce que j’ai pleuré avec elle…

Vraiment, si vous voulez vibrer, voyager, ressentir des milliers d’émotions, être attachés à des personnages au point de ne jamais finir le livre, ce premier tome est pour vous !

 

 Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils