Jeux de Séduction de Beth Kery

:star: Jeux de Séduction de Beth Kery

Jeux de séduction de Beth KeryBroché : 379 pages
Éditeur : J’ai lu pour elle
Date de parution : 1 avril 2015
Collection : Passion intense
Langue : Français
ISBN : 978-2-290-07778-8
Disponible sur liseuse : OUI
Prix : 6,95 €

Résumé :

Passer une nuit torride avec son ténébreux voisin sans même connaître son nom de famille, quelle folie ! Coucher avec un inconnu est pour Niall Chandler une grande première, et des plus réussies. D’ailleurs, quelques jours plus tard, leur seconde entrevue nocturne l’est tout autant. Car Vic lui ouvre les portes d’un monde de volupté qu’elle n’avait jusque-là jamais connu. Il la comble, l’obsède, la possède.
Mais c’est sans compter sur les démons du passé, qui viennent troubler la jeune femme. Pourtant, entre les fantômes d’une vie douloureuse et les plaisirs d’une existence délicieusement sensuelle, Niall sait ce qu’elle veut. Et elle compte bien en profiter…

Mon avis :

Jeux de séduction est un livre qui m’a laissée perplexe. Je n’irai pas jusqu’à dire que je n’ai pas aimé, mais disons que je ne m’attendais pas à trouver une romance aussi torride qu’agressive. Tout d’abord, j’ai été surprise par la rapidité avec laquelle les personnages cèdent à leurs désirs. Dès les premières pages, Niall Chandler se donne à son voisin (il n’y a pas d’autre mot) et la manière dont les choses se passent entre eux, lors de leur première nuit d’amour, m’a laissée sans voix voire par moment choquée. Je me suis même surprise à lever les yeux au ciel face aux propos aberrants et durs échangés entre les personnages.

Ce que je reproche avant tout à cette histoire, c’est l’omniprésence de scènes érotiques qui frôlent parfois la vulgarité, à croire que les personnages ne savent communiquer entre eux que de cette manière. Honnêtement, je n’ai pas compris le choix de Beth Kery d’inclure autant de passages explicites à son récit, d’autant plus que dans la seconde partie du roman il n’y en a pas et l’histoire est plutôt intéressante.

Pour tout vous dire, j’ai même eu l’impression lors de ma lecture d’être face à une caricature des romances érotiques publiées au cours de ces cinq dernières années. Je pense notamment au personnage de Vic Savian, décrit comme un écrivain et metteur en scène torturé au passé douloureux, qui a toujours été minutieux dans le choix de ses partenaires de jeux, préférant des femmes expérimentées et aussi avides que lui, mais qui pourtant succombera au charme de son innocente voisine… A trop vouloir accentuer sur l’aspect viril du personnage, Beth Kery a fini par le rendre prévisible, ennuyeux et arrogant.

Malgré des maladresses, l’écriture de Beth Kery n’est pas déplaisante, mais le ton familier et parfois cru des personnages m’a quelque peu refroidie. Habituellement, lorsqu’un auteur prend la décision d’inclure à son histoire différents points de vue, je trouve ça fort intéressant puisque cela nous permet d’en apprendre davantage sur les personnages. Mais dans le cas présent, ça a fait l’effet inverse, puisque j’ai trouvé que le dénouement de l’histoire avait tendance à stagner pour laisser place à de nombreuses répétitions qui, au final, n’apportaient rien de nouveau à la romance. D’un chapitre à l’autre, j’ai eu l’impression de souvent voir passer les mêmes scènes et de lire les mêmes répliques, à tel point qu’un moment donné je me suis demandée si je n’avais pas déjà lu ce passage tellement il me semblait familier !

En ce qui concerne le personnage de Niall Chandler, malheureusement je n’ai pas été convaincue par son évolution. Pourtant, au premier abord, j’avais trouvé la jeune femme très attachante et humaine mais par la suite, elle a fini par m’exaspérer. En effet, elle ne cesse de reprocher à son amant son silence alors qu’elle-même refuse de lui parler de la tragédie qu’elle a vécue trois ans plus tôt, pire elle oublie même de mentionner qu’elle est une femme mariée ! Et quand enfin elle décide à le faire, il est déjà trop tard

Jeux de séduction est une déception. Même si j’ai finalement trouvé l’histoire sympathique, je reproche à Beth Kery de ne pas l’avoir assez mis en avant, au profit de la romance érotique qui est maladroite et pesante. Il faudra malheureusement attendre les derniers chapitres du roman pour comprendre où l’auteure veut en venir avec les personnages de Niall Chandler et Vic Savian. Dommage.

Moyen

Acheter ce livre sur Amazon

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire