La prophétie du gris de Suzanne Collins

:star: Gregor, Tome 1 : La prophétie du gris de Suzanne Collins

La prophetie du gris de Suzanne CollinsBroché : 307 pages
Éditeur : Livre de Poche Jeunesse
Date de parution : 11 février 2015
Collection : Livre de Poche Jeunesse
Langue : Français
ISBN-10 : 2012031986
ISBN-13 : 978-2012031982

Disponible sur liseuse : OUI
Prix : 5,90 €

Résumé :

Un guerrier de Surterre, un fils du soleil, nous rendra la lumière, ou ne nous rendra rien.
Comment cette prophétie pourrait-elle concerner Gregor, adolescent ordinaire ? Mais New York a ses secrets. Et un jour, Gregor bascule dans un nouvel univers, dans une ville sous la ville, un monde derrière le monde, plein de défis et de créatures insolites. Un monde qui attend sa venue depuis des siècles. Car Gregor est un vrai héros. Seulement, il ne le sait pas encore…

Mon avis :

Après le succès de la saga littéraire des Hunger Games, j’avais très envie de lire un autre roman de Suzanne Collins. Ayant beaucoup aimé l’univers dystopique imaginé par l’auteure, j’étais curieuse de la retrouver dans un registre totalement différent. Alors, quand j’ai appris qu’une nouvelle édition de la série Gregor était en préparation pour ce début d’année, je n’ai pas pu résister, voyant là une bonne occasion de découvrir la saga qui a précédé celle des Hunger Games.

Dès les premières pages, j’ai été surprise par le ton de la narration qui se veut plus enfantin. En effet, les aventures de Gregor et de sa petite sœur dans le monde du Souterre sont destinées à un public plus jeune que celui des Hunger Games. Pour être franche, j’ai eu peur que ce détail soit un obstacle pour m’empêcher d’apprécier cette histoire, mais finalement j’ai passé un bon moment en compagnie de ces personnages atypiques et surtout j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette aventure à travers les yeux du jeune garçon.

Ce qui m’a plu dans ce roman, c’est la facilité avec laquelle Suzanne Collins parvient à plonger son lecteur au cœur d’une histoire dite fantasy, qui n’est pas sans rappeler celle d’Alice aux Pays des merveilles. Il y a des similitudes au début entre ces deux histoires, et c’est en faisant quelques recherches que j’ai appris que l’auteure s’était inspirée du récit de Lewis Carroll pour écrire les aventures de Gregor.

La plume de l’auteure est fluide et captivante. Au fil des pages, on sent qu’il y a eu un réel travail sur les détails qui rythment cette histoire, que ce soit sur le monde du Souterre ou sur les personnages qui le fréquentent. Mais attention, même si la saga s’adresse à de jeunes lecteurs, certains aspects de l’histoire n’en restent pas moins assez sombres : une guerre se prépare et il y aura des pertes des deux côtés malgré la présence de l’élu.

Nous faisons la connaissance de Gregor, un jeune garçon d’une dizaine d’années, qui se voit dans l’obligation de tirer un trait sur ses vacances en colonie pour garder Moufle, sa petite sœur de deux ans. Pensant passer un été ennuyeux, ils se retrouvent propulsés à travers un conduit d’aération dans un monde mystérieux et très étrange, où les humains côtoient des créatures surprenantes.

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé le courage et la détermination dont fait preuve notre héros pour traverser cette épreuve. Loyal et dévoué envers ses amis, il n’hésite pas à prendre des risques pour protéger les personnes qu’il aime mais surtout pour ramener saine et sauve sa petite sœur à l’appartement avant le retour de leur mère. Moufle, quant à elle, est une adorable petite fille très attachante qui apporte une petite touche de gaieté à l’histoire.

Les personnages secondaires sont tout aussi importants, à commencer par la Reine Luxa. D’apparence froide et distante, la jeune fille a beaucoup souffert de la perte tragique de ses parents. L’arrivée de Gregor et de sa petite sœur dans les bas-fonds du monde Souterre ne lui inspire pas confiance, pourtant au fil des pages elle se prend d’affection pour eux même si elle ne le montre pas. Nous rencontrons également Henri, le cousin de Luxa, un garçon assez cynique mais sympathique, Vikus le grand-père protecteur de la Reine, qui fera tout son possible pour empêcher qu’une guerre éclate ou encore Arès, la chauve-souris d’Henri avec qui Gregor se liera d’amitié.

La prophétie du gris est un premier tome très prometteur qui plaira aussi bien aux petits qu’aux grands. Suzanne Collins plonge son lecteur au cœur d’un univers atypique, en compagnie de personnages attachants et sympathiques. C’est avec grand plaisir que je lirai la suite des aventures de Gregor !

Très bon

Acheter sur Amazon

7 Commentaires

  1. Je ne savais pas que Suzanne Collins avait sorti un nouveau livre, merci pour l’info. J’ai beaucoup aimé Hunger Games (de manière dégressive cependant), alors je ne sais pas si je suis vraiment prête pour me lancer dans un nouvel univers de l’auteure… je tenterai peut être. 🙂

  2. ce roman me tente bien… J’adore la couverture avec la chauve-souris!!! Et ce serait une belle introduction pour découvrir enfin la plume de l’auteure (honte à moi, je n’ai pas lu les Hunger game)….

    • Cette saga est sympathique, elle plaira beaucoup aux fans de Suzanne Collins mais j’insiste bien sur le fait que l’univers de la série Gregor est très éloigné de celle des Hunger Games 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.