Accueil ASCF Au Prochain Virage de Julie Ann Walker

Au Prochain Virage de Julie Ann Walker

8 Temps de lecture
0
0

:star: Forces d’élite Tome 2 : Au prochain virage de Julie Ann Walker

forces d'élite tome 2Broché: 370 pages
Editeur : j’ai lu
Date de sortie: Novembre 2014
Langue : Français
ISBN : 2290074047
Prix éditeur: 7€40
Disponible en numérique: Oui

Résumé :

Le jour où Frank Knight vient frapper à la porte de Rebecca pour lui proposer de s’associer, elle accepte, poussée par ce côté audacieux qui la caractérise si bien. Mais ce qu’elle ignore alors, c’est que Franck veut utiliser son garage de moto comme couverture, afin de dissimuler les activités secrètes de Black Knights Inc. Trois ans et demi plus tard, Rebecca est aux Seychelles quand elle est prise en otage par une bande de pirates somaliens. Quel foutu pétrin ! Quoique? N’a-t-elle pas une chance incroyable de connaître Frank, ex Navy SEAL aux méthodes musclées ?

Mon avis :

L’attirance est immédiate entre Franck Knight, agents secret à l’allure de colosse et Rebecca Reichert, petite blonde menue  – et à la langue bien pendue – surdouée de la mécanique. Franck a besoin d’une couverture pour les activités de son groupe secret les Black Knights. Il la trouve dans le garage de Becky, un loft situé à Chicago et dédié à la moto. Ces deux là refusent de se montrer quoique ce soit de leur attirance et se tournent autour sans jamais rien s’avouer pendant trois ans. Alors que Becky prend des vacances en voilier aux Seychelles avec son amie Eve, les deux femmes sont capturées par une bande de pirates somaliens. Becky ne se laisse pas abattre par la situation. Elle sait que ses amis ne vont pas tarder à venir (armés jusqu’aux dents) à leur secours et elle met de son côté en place les divers techniques (sabotage etc …) qu’on lui a enseignées.

Je n’ai pas lu le premier tome de cette saga Forces d’élite de Julie Ann Walker, j’ai donc commencé ce roman sans avis négatifs ou positifs sur les Black Knights et je dois avouer que j’ai passé un bon moment avec Franck, Will, Angel, Becky et Eve. Et pourtant dieu sait que l’ambiance bikers, gros bras, explosion, navy, NCIS etc … ce n’est pas trop mon truc mais là j’ai été facilement happée par cette histoire. Si le chapitre qui concerne la prise d’otage a été un peu long et du coup un peu poussif, si les rouages de cette histoire sont un peu stéréotypés j’ai tout de même apprécié les traits d’humour et le rythme soutenu des aventures vécues par nos héros.

Une chose est sûre : on ne s’ennuie pas.

Les descriptions de l’action sont concises mais efficaces. Becky est une jeune femme forte, téméraire mais pas stupide pour autant. Elle sait quand elle peut l’ouvrir et elle sait aussi quand elle doit la fermer. Si elle est sauvée par des hommes c’est parce qu’elle les a aidés à la retrouver. Elle n’a donc rien d’une demoiselle en détresse sans être pour autant une grande bouche inconséquente. Franck est un gaillard à l’allure d’ours mais il est aussi réfléchi puisqu’il a sous ses ordres une escouade d’hommes efficaces. Les passages qui concerne le couple sont intéressants, on sent bien l’alchimie entre Franck et Becky mais je trouve (mais c’est peut-être tout à fait personnel) qu’il manque un tout petit quelque chose pour que l’électricité crépite véritablement dans l’air. C’était pas le couple qui exsude la passion à l’état pure mais vraiment il s’en faut de peu. Le personnage d’Angel, ancien agent du Mossad Israélien a pas mal titillé ma curiosité. Cette belle gueule cache quelque chose et j’avais très envie de découvrir quoi, sans compter que j’ai beaucoup aimé sa façon de se mesurer gentiment à Franck.

Une bonne raison de se tourner vers le tome 3 je suppose, puisqu’on sent bien que pas mal de personnages secondaires n’attendent qu’une chose, être plus amplement développés.

Ce second tome peut se lire facilement sans avoir lu auparavant le premier alors si le cœur vous en dit, foncez.

Très bon

 

Acheter ce livre sur Amazon 

Les tomes précédents

Au coeur de l'enfer de Julie ann Walker

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par 
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Les Tentations des songeuses #- La sélection d’Avril : Rencontre avec Lola Morell

” Je n’ai rien d’une Anastasia Steele. Je ne suis ni vierge ni effarouchée et s’il v…